Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Mercredi 21 novembre 1984

1. Séance des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale : s’interrogeant sur la question du Tchad et sur la position officielle française, l’opposition accuse le gouvernement d’avoir été floué par le colonel Kadhafi. Pour les députés de droite, les Français sont « humiliés » et « ridiculisés ». Rappelant dans sa réponse qu’à l’arrivée de la gauche au pouvoir, les Libyens étaient partout au Tchad et qu’à présent « ils sont arrêtés au nord », le Premier ministre Laurent Fabius a déclaré que le gouvernement n’était pas composé de va-t-en guerre mais que la France « respecte et respectera ses engagements » et que l’Etat prendra « toutes les mesures nécessaires » pour s’assurer que Tripoli en fasse de même. Selon une note officielle secrète publiée par Libération, il y aurait encore dans le nord du Tchad 3 000 soldats libyens et du matériel lourd assez important ; officiellement les services de renseignement français considèrent qu’il ne reste qu’un millier de soldats et quelques avions anciens dans la région.

Mercredi 21 novembre 1984

2. Après six mois d’audition, la Commission parlementaire chargée d’enquêter sur l’affaire des « avions renifleurs » a rendu un imposant rapport qui conclut à la responsabilité de Valéry Giscard d’Estaing. L’ancien président de la République aurait donné son feu vert à cette opération sans prévenir son Premier ministre, Jacques Chirac. Le successeur de ce dernier, Raymond Barre, est pour sa part accusé d’avoir tenté d’étouffer l’affaire. Les deux responsables mis en cause refusent de réagir à cette « opération misérable et méprisable »...

Mercredi 21 novembre 1984

3. Intervenant sur FR3 Alsace à la veille d’une visite qui s’annonce tendue dans la région, le président Mitterrand a déclaré qu’il n’avait pas à arbitrer le dossier du synchrotron et que le gouvernement avait fait beaucoup pour l’Alsace depuis trois ans. Il a rajouté qu’il veillera à ce que la solidarité nationale agisse encore plus en faveur des deux départements alsaciens.

4. Selon un sondage Sofres/Le Figaro, si les élections législatives avaient lieu aujourd’hui, 58 % des électeurs voteraient pour l’opposition de droite et 39 % pour la gauche. 61 % des personnes interrogées estiment que l’opposition l’emportera en 1986 et 45 % souhaitent que François Mitterrand restent en place jusqu’à la fin de son mandat (1988) en cas de défaite de la gauche.

Mercredi 21 novembre 1984

5. Après une baisse en 1983, le revenu des agriculteurs a augmenté en moyenne de 1,5 % en 1984 d’après les chiffres officiels. Mais les disparités sont grandes selon les productions.

6. L’épiscopat français prend officiellement position contre la procréation artificielle et l’euthanasie.

Mercredi 21 novembre 1984

7. Qualifications pour la Coupe du monde de football 1986 : au Parc des Princes de Paris, la France a battu la Bulgarie un but (Platini, sur penalty) à zéro, devant 42 084 spectateurs.

8. Sorties cinématographiques :

Mercredi 21 novembre 1984

- L’Histoire sans fin, de Wolfgang Petersen, avec Barret Olivier, Noah Hathaway et Tami Stronach.

Mercredi 21 novembre 1984

- Boy Meets Girl, premier long-métrage de Leos Carax, avec Mireille Perrier, Denis Lavant, Anna Baldaccini et Carroll Brooks.

Mercredi 21 novembre 1984

- Mad Mission 3, film kongkongais de Hark Tsui, avec Sam Hui, Karl Maka, Sylvia Chang, Peter Graves.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog