Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Vendredi 31 août 1984

1. Rentrée politique de Raymond Barre à l’occasion de l’université d’été des jeunes du Centre des démocrates sociaux (CDS) à Confolant (Puy-de-Dôme). Tout en ne manquant pas de s’en prendre au gouvernement, l’ancien Premier ministre a confirmé ses divergences avec les positions de Valéry Giscard d’Estaing - qui était présent à Confolant il y a trois jours - et de Jacques Chirac. Il s’est notamment déclaré hostile aux demandes perpétuelles de dissolution de l’Assemblée nationale.

Vendredi 31 août 1984

2. Après un voyage effectué la veille en Algérie, le ministre français des Relations extérieures Claude Cheysson est arrivé en Tunisie, où il a été reçu par le président Bourguiba (photo).

Vendredi 31 août 1984

3. Des incidents se sont produits dans la matinée avec les forces de l’ordre à l’usine Citroën d’Aulnay : refusant toujours de passer par les sas d’entrée, qu’il qualifie de « cage à arabes », le leader local de la CGT Akka Ghazi (photo) a été légèrement blessé à la tête. Son syndicat proteste vivement. Le travail a repris ensuite normalement dans l’usine.

Vendredi 31 août 1984

4. Confirmation du plan de reprise partiel de Creusot-Loire par un groupe d’industriels et de banquiers. De nombreuses suppressions d’emploi sont prévues. Elles sont estimées à au moins 2 500 (dont 1 800 au seul Creusot) sur un total de 12 800 salariés.

Vendredi 31 août 1984

5. Nouvelle hausse du dollar qui a coté 8,86 francs (plus un centime) à la Bourse de Paris.

6. Début véritable des opérations sur le Mont Louis : des plongeurs et des spécialistes ont pour la première fois percé la coque du navire.

7. A l’issue d’une course-poursuite et d’une fusillade, un policier, le sous-brigadier Schaeffer, a été tué et un autre gravement blessé dans la matinée à Auxerre par deux hommes qui sont parvenus à prendre la fuite. Dans la soirée, les deux gangsters se sont retranchés dans un immeuble d’Avallon avant de se rendre aux forces de l’ordre. L’un des deux bandits, Abdelhamid Hakkar, est le chef du gang des BMW qui a écumé la région de Besançon durant l’été. Il semblait préparer un nouveau coup avec son complice Gilles Blanchard.

Vendredi 31 août 1984

8. Une grande statue de Georges Pompidou a été érigée à Paris, dans les Jardins de l’Elysée, entre l’avenue et le pavillon Gabriel. Elle a été conçue par le sculpteur Louis Derbré.

9. Ouverture du dixième Festival du film américain de Deauville.

10. Journée très chargée sur la route des retours de vacance.

Vendredi 31 août 1984

11. Concours de rêve au saut à la perche lors du meeting d’athlétisme de Rome : le Français Thierry Vigneron (photo) a battu une première fois le record du monde avec un saut à 5,91 m, avant que, quelques minutes plus tard, le Soviétique Sergueï Bubka ne reprenne son bien en franchissant la barre à 5,94 m.

Vendredi 31 août 1984

12. US Open de tennis : Henri Leconte s’est qualifié pour la suite de la compétition en battant l’Australien Dohan en trois sets.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 30 août 1984

1. Le président Mitterrand a effectué une visite privée surprise au Maroc, où il a rencontré en fin de matinée le roi Hassan II près de Fès. Les deux hommes se sont entretenus à plusieurs reprises au cours de la journée. Les motifs de ce voyage inattendu sont tenus secrets. Peut-être faut-il voir un rapport avec le rapprochement entre le Maroc et la Libye. Dans la soirée, le chef de l’Etat français a quitté le Maroc pour se rendre au Portugal, où il a été reçu par le Premier ministre Mario Soares.

Jeudi 30 août 1984

2. Voyage officiel en Algérie du ministre français des Relations extérieures Claude Cheysson.

3. Les réactions à l’annonce de Jean-Pierre Chevènement sur le statut de l’école privée sont dans l’ensemble favorables, que ce soit chez les partisans du public ou chez ceux du privé. L’Eglise évoque un geste d’apaisement tandis que les dirigeants de l’opposition parlent d’ouverture tout en affirmant que la route est encore longue. Georges Marchais dénonce cependant un recul suite aux formables pressions exercées par la droite.

Jeudi 30 août 1984

4. Après les propositions d’Edith Cresson la veille, le ministre de l’Economie et des Finances Pierre Bérégovoy (photo) a annoncé à son tour des facilités de financement pour la création des entreprises. Un livret d’épargne entreprise spécial sera créé : dépôt minimum de 5 000 francs (200 000 F maximum), avec versement annuel de 3 600 F minimum sur une durée de deux à cinq ans et une rémunération de 4,5 % ; après examen, un prêt pourra ensuite être accordé d’un montant maximum de 300 000 F à un taux max. de 8 % et pour une durée de deux à quinze ans ; un prêt supplémentaire pourrait être encore accepté (taux de 9,5 %)

Jeudi 30 août 1984

5. Malgré le refus par la CGT des 1 950 licenciements autorisés par le gouvernement, le travail a repris dans le calme dans les usines Citroën de la Région parisienne. Quelques heurts légers avec les forces de l’ordre ont été signalés à Aulnay (photo), l’usine la plus touchée par les pertes d’emploi, suite à un mouvement de colère contre l’installation durant l’été de grilles de filtrage. Une marche de protestation a été organisée.

Jeudi 30 août 1984

6. Bien que non encore publié, les constatations du rapport rédigé par François Dalle, PDG de L’Oréal, font du bruit dans le secteur automobile français. Selon celui-ci, les restructurations indispensables à la survie de la construction automobile française vont entraîner la suppression de 79 500 emplois d’ici à 1989. Renault serait la société la plus touchée avec 20 000 emplois perdus (+ 5 000 chez Renault véhicules industriels), tandis que Peugeot serait touchée à hauteur de 15 000 et Citroën 9 500. 22 500 emplois disparaitraient chez les sous-traitants et 5 000 autres dans les garages.

7. Huit militants du FLNC ont été incarcérés à Lyon.

Jeudi 30 août 1984

9. Championnats du monde de cyclisme sur piste : à Barcelone, la Française Jeannie Longo a gagné la médaille d’argent de la poursuite individuelle, battue en finale par l’Américaine Rebecca Twigg (photo).

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mercredi 29 août 1984

1. Détente dans la question scolaire. Après avoir reçu Pierre Daniel, le président de l’Unapel, le ministre Jean-Pierre Chevènement a rendu publique les nouvelles propositions du gouvernement concernant l’enseignement privé : le financement des établissements privés sous contrat sera soumis aux mêmes règles que pour le public (crédits fixés à l’avance par l’Etat lors de l’élaboration du budget), ce qui met fin aux dépassements de budget en cas d’ouverture d’une classe supplémentaire ; les lycées et collèges seront financés par les régions, les écoles primaires par les communes, soit en argent, soit en nature (don de matériel, etc.) ; les élus disposeront d’un droit de regard sur le budget des écoles privées grâce à la présence de l’un de leurs représentants ; les établissements d’intérêt public (EIP) sont supprimés mais des membres des collectivités locales seront représentés dans les instances privées gérant des fonds publics ; l’Etat pourra créer des établissements publics là où il n’en existait pas tandis que le privé devra tenir compte des prévisions établies par les départements et les régions ; la titularisation des enseignants du privé et abandonné mais leur nomination se fera en accord entre le recteur et le chef d’établissement ; les contrats d’association sont maintenus mais il faudra l’accord des communes pour les nouveaux contrats dans le primaire. Le futur texte ne prendra pas la forme d’une loi.

Mercredi 29 août 1984

2. Conseil des ministres. Conformément à une promesse du président faite en mai dernier, la ministre du Redéploiement industriel et du Commerce extérieur Edith Cresson a présenté un texte visant à favoriser la création d’entreprise : il ne faudra désormais pas plus d’un mois pour fonder une société.

3. Les députés ont adopté en troisième lecture le projet de loi ramenant à soixante-cinq ans l’âge de la retraite des hauts fonctionnaires et des responsables des entreprises et établissements du secteur public.

Mercredi 29 août 1984

4. Selon un sondage BVA pour Paris-Match, 60 % des personnes interrogées estiment que le président Mitterrand sort affaibli des querelles de l’été. Paradoxalement, le Premier ministre Laurent Fabius sort lui renforcé pour 61 % des Français, qui lui font surtout confiance pour moderniser le pays.

5. Faisant référence à un article du ministre de la Défense dans un journal français la veille, l’agence Tass a dénoncé dans un communiqué le rapprochement, de plus en plus manifeste selon Moscou, entre la France et l’Otan.

6. La nuit dernière, un commando de l’ETA a incendié un camion français au Pays basque espagnol.

Mercredi 29 août 1984

7. L’Insee a confirmé à + 0,7 % l’indice des prix pour le mois de juillet.

8. Protestant contre les modalités d’application des trente-cinq heures, les conducteurs autonomes de la SNCF ont déposé un préavis de grève de vingt-quatre heures pour le 31 août et le 1er septembre.

9. Sorties cinématographiques :

Mercredi 29 août 1984

- Conan le Destructeur, de Richard Fleischer, avec Arnold Schwarzenegger et Grace Jones.

Mercredi 29 août 1984

- Les nuits de la pleine Lune, d’Eric Rohmer, avec Pascale Ogier, Tchéky Karyo et Fabrice Luchini.

Mercredi 29 août 1984

- La Smala, de Jean-Loup Hubert, avec Victor Lanoux, Josiane Balasko et Dominique Lavanant.

Mercredi 29 août 1984

- A coups de crosse, de Vicente Aranda, avec Fanny Cottençon, Bruno Cremer et Francisco Algora.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 28 août 1984

1. Le Premier ministre Laurent Fabius s’est rendu à Toulouse. Accompagné du maire Dominique Baudis, il a notamment visité les chaînes de montage de l’ATR-42 sur le site de l’Aérospatiale, avant de se rendre dans les quartiers habités majoritairement par des immigrés.

Mardi 28 août 1984

2. Valéry Giscard d’Estaing a fait à son tour sa rentrée politique à l’occasion de l’université d’été des jeunes démocrates sociaux, organisée à Confolant, dans le Puy-de-Dôme. S’affirmant partisan de la décrispation, l’ancien président a lancé un appel à la modération dans chaque camp en réclamant un débat politique civilisé et en demandant à l’opposition d’avoir des idées qui puissent réunir les Français.

3. Le député RPR de Savoie Michel Barnier a proposé au président de la République à assister au conseil général qu’il préside. François Mitterrand a accepté cette invitation.

Mardi 28 août 1984

4. Dans un article publié par le Figaro, le ministre de la Défense Charles Hernu s’est prononcé pour une politique commune de l’armement entre partenaires européens.

5. Une bombe, posée par Action Directe, a explosé à Paris devant le Ministère de la Défense, boulevard Saint-Germain. Pas de victime. La même organisation a commis un autre attentat à la bombe, contre le siège du Parti socialiste, rue Solferino, sans faire là non plus de victimes (l’organisation terroriste exige des « camarades social-anti-nationalistes le retrait immédiat du Tchad de la soldatesque et de la barbouzerie française »).

Mardi 28 août 1984

6. Les opérations de renflouage du Mont Louis ont débuté au large d’Ostende, mais les choses sérieuses ne devraient commencer que dans une semaine. Deux compagnies spécialisées, l’une belge l’autre néerlandaise, seront chargées de récupérer les fûts d’hexafluorure d’uranium. Le secrétaire d’Etat français à la Mer Guy Lengagne (photo) s’est rendu dans le port belge pour rassurer les autorités de Bruxelles.

Mardi 28 août 1984

7. Le préfet de Charente-Maritime a signé l’arrêté d’intérêt public concernant la construction d’un pont entre l’île de Ré et le continent. Les travaux doivent commencer dès 1985. Les écologistes, opposés au projet, ont promis de saisir la justice. Certains habitants craignent également l’arrivée massive des touristes et des promoteurs.

Mardi 28 août 1984

8. Le catamaran Royale de Loïc Caradec (photo) et Philippe Facque a remporté à 15 h 02 la première édition de la course transatlantique Québec - Saint-Malo. Il a parcouru la distance en huit jours, dix-neuf heures et cinquante-sept minutes, devançant de seulement seize minutes (soit une distance de 600 mètres) Charente-Maritime de Pierre Follenfant (Fleury Michon de Philippe Poupon se classera troisième, en neuf jours, quinze heures et cinquante-neuf minutes). Entre 100 000 et 200 000 personnes étaient massées sur les jetées, les remparts et les plages de Saint-Malo pour assister à l’arrivée des navigateurs.

Mardi 28 août 1984

9. Le coureur cycliste irlandais Sean Kelly a remporté la course Paris-Bourges. Il a devancé les Français Francis Castaing et Laurent Biondi.

Mardi 28 août 1984

10. US Open de tennis : à Flushing Meadows, Henri Leconte s’est qualifié pour le second tour en battant l’Américain John Sadri en quatre sets.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 27 août 1984

1. A son tour, le numéro un du Parti socialiste, Lionel Jospin, a fait sa rentrée politique. Au siège du PS, il a considéré que la contre-offensive du pouvoir sur la question du référendum n’était pas une diversion des problèmes socio-économiques que connaît le pays.

Lundi 27 août 1984

2. Interrogée dans le Monde, le ministre de l’Education nationale Jean-Pierre Chevènement a déclaré qu’il souhaitait régler la querelle qui divise les partisans du privé et du public, sans loi, en rénovant et en développant l’école de la République. Les dirigeants de la cause laïque (CNAL) se déclarent inquiets.

Lundi 27 août 1984

3. Naufrage du Mont Louis : les autorités belges se sont réunies à Ostende en comité de crise, refusant que le consul français assiste à la réunion. Un navire de la marine de guerre belge surveille l’épave interdisant toute approche aux autres bateaux. Un patrouilleur et un dragueur militaires français demeurent également à proximité. Le secrétaire belge à la Santé et à l’Environnement Firmin Aerts demande au gouvernement français de fournir les informations concernant ses navires sur place et leur mission ainsi que sur la cargaison du Mont Louis. Les écologistes demandent maintenant l’annulation d’un transport de plutonium qui doit bientôt partir de Cherbourg pour le Japon.

4. Vers midi, l’explosion d’un colis piégé de fabrication artisanale, déposé dans un parking souterrain, a fait un mort et un blessé à Nancy. L’engin explosif se trouvait sur le capot d’une voiture appartenant à un patron de bar. Surnommé le « Leclerc de la limonade » en raison des rabais qu’il pratique sur ses consommations, celui-ci a été légèrement blessé et son employé tué.

5. La maison de vacance d’une famille française a été incendiée dans la province basque espagnole du Guipúzcoa.

Lundi 27 août 1984

6. Décret de création de l’Université du Havre.

Lundi 27 août 1984

7. La jeune épouse de Jacques Martin, Cécilia, a donné naissance à une petite fille, Judith. Le parrain sera Nicolas Sarkozy, le maire de Neuilly.

8. En 1984, Philippe Lavil chante sa Jamaïcaine :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Dimanche 26 août 1984

1. Jacques Chirac effectue sa rentrée politique à Nîmes, à l’occasion des assises des universités d’été des jeunes du RPR. Le président du mouvement réclame une nouvelle fois des élections anticipées. Il estime par ailleurs que le référendum sur les libertés n’est qu’un « subterfuge ». Rajoutant que « le socialisme ne vaut rien pour la France », il a conseillé au président et au Premier ministre de ne pas changer le mode de scrutin, de proposer une loi scolaire permettant le libre choix des familles et enfin de baisser les impôts.

Dimanche 26 août 1984

2. Après avoir de nouveau eu des entretiens avec le Premier ministre irlandais, François Mitterrand a quitté le fort de Brégançon (Var), résidence d’été des présidents de la République, pour rejoindre Paris.

3. Les deux membres du groupe M5 Thierry Maitret et Claude Vallot ont été inculpés par le juge d’instruction d’Annecy de tentatives d’assassinat et de tentatives d’extorsion de fonds. Ils risquent la réclusion criminelle à perpétuité.

4. Nouvelle « nuit bleue » en Corse du Sud : huit attentats à l’explosif ont endommagé, sans faire de victime, un tribunal d’instance, une gendarmerie et divers biens appartenant à des particuliers.

5. Une voiture française a de nouveau incendiée la nuit dernière à Bilbao.

Dimanche 26 août 1984

6. Les syndicats et Greenpeace révèlent que le cargo Mont Louis, qui a sombré la veille près des côtes belges, transportait de l’uranium radioactif. Mais les autorités françaises et belges minimisent tout risque de pollution même en cas de fuites dans les containers. Les premières mesures effectuées n’ont pas révélé de radioactivité à proximité de l’épave. Par contre, une polémique naît de la demande de silence sur le naufrage faite à l’équipage par l’armateur du navire.

Dimanche 26 août 1984

7. Parti en pole-position, le pilote français Alain Prost (photo), au volant de sa McLaren-TAG, a remporté le Grand Prix de Formule 1 des Pays-Bas, disputé sur le circuit de Zandvoort. Il a devancé de dix secondes l’Autrichien Niki Lauda (McLaren-TAG) et d’une minute et dix-neuf seconds le Britannique Nigel Mansell (Lotus-Renault). Patrick Tambay (Renault) s’est classé sixième, François Hesnault (Ligier-Renault) septième, Philippe Alliot (RAM-Hart) dixième et René Arnoux (Ferrari) onzième. Jacques Laffite (Williams-Honda) a abandonné au 23e tour.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Samedi 25 août 1984

1. Le secrétariat d’Etat à la Consommation accuse l’association de consommateurs UFC de mener une campagne de fraude en demandant aux abonnés, via son magazine Que choisir ? de ne pas appliquer la récente hausse des tarifs téléphoniques. Pour le gouvernement, les consommateurs qui suivraient ce boycott se mettraient dans l’illégalité.

Samedi 25 août 1984

2. Deux voitures immatriculées en France ont été brûlées à Pampelune. Depuis le début du mois de juillet ce sont quarante-sept véhicules qui ont été incendiés en Espagne, essentiellement au Pays basque. Huit cents personnes ont manifesté dans le calme contre les extraditions à Hasparren, près de Bayonne.

3. A l’appel des partis nationalistes corses, une manifestation pour demander la libération d’une trentaine de détenus a été suivie par 2 000 personnes à Bastia.

Samedi 25 août 1984

4. Le président Mitterrand s’est entretenu avec le Premier ministre irlandais Garret FitzGerald (photo), président en exercice du Conseil européen, au fort de Brégançon, dans le Var.

5. Les journées de commémoration de la Libération de Paris se sont poursuivies toute la journée avec diverses cérémonies et des défilés, en présence de 4 000 vétérans de la 2e DB, de personnalités (Jacques Chaban-Delmas, le ministre de la Défense, le maire de Paris, la veuve du général Leclerc, etc.) et d’une foule nombreuse. Des chars actuels ont reconstitué l’avancée réalisée il y a quarante ans dans les rues la capitale. L’apothéose de ces célébrations s’est déroulée dans la soirée place de l’Hôtel de ville devant plusieurs milliers de personnes. Des huées et des sifflets dans la foule ont perturbé l’allocution du ministre de la Défense Charles Hernu.

Samedi 25 août 1984

6. Heurté par un ferry britannique, le cargo roulier français Mont Louis a sombré dans la soirée à vingt-deux kilomètres au large du port belge d’Ostende. Le navire, qui se rendait à Riga (URSS), transportait 450 tonnes d’hexafluorure d’uranium, faiblement radioactif, destiné à l’énergie nucléaire. On craint maintenant que les trente containers qui gisent désormais au fond de la mer se mettent à fuir. L’armateur a demandé à l’équipage de garder le silence sur le naufrage…

Samedi 25 août 1984

7. L’athlète français Joseph Mahmoud a établi à Bruxelles le nouveau record d’Europe du 3 000 m steeple, en 8 min 07 s 62 (ce record tiendra jusqu’en 2002).

Samedi 25 août 1984

8. Le cheval de course français Lutin d’Isigny, monté par Jean-Paul André, a remporté sur l’hippodrome Roosevelt, sur Long Island (Etat de New York), l’International Trot, l’officieux le championnat du monde des trotteurs.

9. L’artiste italien P. Lion, de son vrai nom Pietro Paolo Pelandi, connaît deux grands succès en France en 1984, avec Happy Children et Dream, ce dernier titre servant de générique à l’émission culte Top 50.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 24 août 1984

1. Candidat de l’opposition, le RPR Jean-Paul de Rocca-Serra a été élu président de l’Assemblée régionale de Corse, au troisième tour, avec l’appui des voix du Front national.

Vendredi 24 août 1984

2. Sous la surveillance de dizaines de CRS, la Cour d’appel de Pau a rendu un avis favorable à l’extradition de quatre militants basques réclamés par l’Espagne. Membres supposés de l’ETA, ils auraient participé à des attentats sur le territoire espagnol. Présents dans la salle d’audience, leurs amis et leurs familles ont fait part de leur colère aux cris de « fascistes » et « vive l’ETA-Militaire » avant d’aller manifester devant la prison, où huit détenus basques suivent une grève de la faim ! Un cinquième militant basque a échappé à cet accord d’extradition.

3. Repéré facilement par la police en raison de ses nombreuses erreurs, Thierry Maitret, le cerveau du groupe M5, a été interpellé dans son appartement de Talant, dans la banlieue de Dijon. Des explosifs ont été découverts à son domicile ainsi que dans sa voiture. Son complice Claude Vallot a été arrêté quelques heures plus tard avec son épouse et là aussi du matériel destiné à la fabrication de bombes ont été retrouvés dans leur véhicule. Les deux hommes et la jeune femme ont été transférés à Lyon.

Vendredi 24 août 1984

4. Le président du Parlement iranien Ali Rafsandjani (photo) a accusé la France d’être responsable de l’attentat de la veille à Téhéran, en raison de l’asile politique que Paris accorde aux opposants au régime iranien.

5. Une bombe a explosé, à Paris, contre la Banque Leumi. Pas de victime.

Vendredi 24 août 1984

6. Tout en regrettant que l’ensemble des salariés concernés (2 937) n’aient pas été pris en compte, la direction de Citroën accepte la décision du ministre du Travail sur l’autorisation de 1 950 contrats d’orientation-qualification. Refusant toujours cette proposition, la CGT a décidé de mobiliser ses forces chez Citroën. Seul syndicat à refuser ce plan, il accuse le gouvernement d’avoir trahi les travailleurs.

Vendredi 24 août 1984

7. La Bourse est au beau fixe avec 1,6 % de hausse pour les valeurs françaises.

Vendredi 24 août 1984

8. Début des cérémonies du souvenir commémorant le quarantième anniversaire de la Libération de Paris. Des unités de la 2e DB, conduits par soldats d’aujourd’hui et des vétérans ayant participé à l’événement, ont reconstitué jusqu’à l’Hôtel de ville l’entrée des premiers chars de l’avant-garde du capitaine Dronne dans la capitale. Une minute de silence avait auparavant été suivie porte d’Orléans, devant la statue du général Leclerc, en présence de sa veuve.

Vendredi 24 août 1984

9. Lotus et Renault ont signé un accord en Formule 1 : le constructeur français fournira les moteurs turbo de l’écurie britannique pour les trois prochaines années.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 23 août 1984

1. Rentrée de l’Assemblée nationale : quinze jours après les sénateurs, les députés ont examiné le projet de loi sur le référendum de révision de la Constitution. Les groupes RPR et UDF ont refusé le débat et voté la question préalable déposé par Michel Debré, qui a dénoncé une « manœuvre politique ». Le ministre de la Justice Robert Badinter a répliqué en incriminant les « arrière-pensées » de l’opposition. Bien que favorable au référendum, Raymond Barre a fait sensation en rejetant pourtant le texte gouvernemental adopté dans la soirée par la majorité. Le groupe communiste a voté pour, Georges Marchais déclarant cependant auparavant qu’il existe actuellement des choses plus importantes que ce référendum.

Jeudi 23 août 1984

2. Le ministre du Travail Michel Delebarre a autorisé les deux tiers des contrats d’orientation-qualification proposés par la direction de Citroën, soit 1 950 cas sur les 2 937.

3. L’hebdomadaire Le Nouvel Observateur révèle l’étendue de la collaboration qui s’est installée entre la France et l’Espagne au sujet de la question basque : Paris a procédé à l’expulsion de vingt-quatre militants basques espagnols vers des pays d’Amérique latine, l’extradition de quatre autres vers l’Espagne a été autorisée par la justice française et enfin les six cents réfugiés basques espagnols vivant en France sont fichés par les polices des deux pays.

4. Paris a échappé de peu à un attentat « à la libanaise » : une voiture piégée de vingt-trois kilos d’explosifs par Action directe devait exploser devant le bâtiment de l’Union de l’Europe occidentale (43, avenue du Président-Wilson, dans le XVIe arrondissement), mais fort heureusement le système de mise à feu a connu une défaillance. Les terroristes avaient adressé un appel téléphonique à l’AFP et à la police.

Jeudi 23 août 1984

5. Bernard Hinault a abandonné dans le Tour du Limousin. Souffrant de maux de maux d’estomac, le champion cycliste breton a laissé entendre qu’il pourrait déclarer forfait pour le championnat du monde sur route qui doit débuter dans dix jours à Barcelone.

Jeudi 23 août 1984

6. Marseille sous l’orage : 86 mm de pluie s’abattent sur la ville !

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mercredi 22 août 1984

1. A l’Elysée, le Conseil des ministres a été essentiellement consacré aux problèmes de la démographie mondiale et au bilan du sport français après les Jeux Olympiques de Los Angeles.

Mercredi 22 août 1984

2. A l’occasion de sa conférence de presse de rentrée, le secrétaire général de la CGT Henri Krasucki a confirmé, sans surenchère excessive, son désaccord avec les mesures économiques du gouvernement. Il estime que les salariés ont été trompés par la politique de rigueur, que la modernisation réclamée ne doit pas passer par une irresponsabilité sociale et qu’il n’existe aucune justice sociale dans le pays.

Mercredi 22 août 1984

3. Réagissant aux propos d’André Laignel la veille, le président du Comité national d’action laïque Michel Bouchareissas (photo) a déclaré qu’il n’était pas question de compter sur la neutralité du CNAL pour abandonner le grand principe d’une école nécessairement laïque.

4. La police a commencé à diffuser le portrait-robot de l’un des terroristes du groupe M-5.

5. La Cour d’appel de Pau a étudié, sous haute sécurité, le cas de trois militants basques réclamés par l’Espagne pour des attentats et des meurtres de gardes civils. Leurs partisans, venus nombreux, ont manifesté leur soutien à la sortie du tribunal et devant la prison.

Mercredi 22 août 1984

6. Un magistrat, Olivier Renard-Payen, a été nommé en conseil des ministres à la tête de la gendarmerie. Il était jusqu’alors vice-président au tribunal de grande instance de Paris.

Mercredi 22 août 1984

7. Le Comité central d’entreprise de Citroën a accepté, en l’absence de représentants de la CGT, le compromis présenté par la direction : les salariés menacés de licenciement seront placés en congés de formation avec le versement de 70 % du salaire. La CGT demande au gouvernement de ne pas accepter le calendrier des dirigeants de la société.

8. Dans la soirée, deux gangsters ont tué de sang-froid deux employés d’un cinéma de Lyon avant de s’enfuir sans avoir eu le temps de voler la recette…

Mercredi 22 août 1984

9. Dans la soirée, les douanes de Bretignies, près de Maubeuge, ont effectué à la frontière franco-belge une saisie record de cinquante-sept lingot d’or d’un kilo chacun, pour une valeur total de 5,7 millions de francs. La précieuse marchandise était cachée dans le coffre d’une voiture. Arrêtés, les deux passeurs d’origine marocaine devaient acheter l’or en Belgique puis le conduire vers l’Afrique du Nord. Ils affirment qu’il s’agit de leur sixième passage.

10. Sorties cinématographiques :

Mercredi 22 août 1984

- Le bon roi Dagobert, de Dino Risi, avec Coluche, Michel Serrault, Ugo Tognazzi, Carole Bouquet, Michael Lonsdale et Isabella Ferrari.

Mercredi 22 août 1984

- Le retour de l’inspecteur Harry, de Clint Eastwood, avec C. Eastwood, Sondra Locke et Pat Hingle.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog