Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Mercredi 20 mars 1985

1. A l’occasion de son quart d’heure mensuel sur TF1, Laurent Fabius a annoncé dans la soirée que le gouvernement prendrait sa décision, au plus tard durant la première semaine d’avril, concernant les nouvelles règles électorales pour le scrutin législatif de 1986 (introduction de la proportionnelle). Le Premier ministre a vigoureusement rejeté les accusations de magouilles lancées par l’opposition, et notamment par Valéry Giscard d’Estaing, en démontrant que jamais un tel changement n’avait eu lieu à une aussi longue échéance des élections.

Mercredi 20 mars 1985

2. A l’unanimité, les responsables de l’UDF ont décidé de signer un accord avec le RPR en prévision des élections législatives de 1986. Par ailleurs, dans la soirée, Jacques Chirac a invité Raymond Barre à dîner à l’Hôtel de ville de Paris. L’ancien Premier ministre centriste de Giscard d’Estaing avait auparavant participé à une réunion, à huis clos, des élus UDF de la capitale.

Mercredi 20 mars 1985

3. Annonce d’un léger recul du chômage pour le mois de février : le nombre de demandeurs d’emploi a baissé de 0,5 % en données corrigées des variations saisonnières. Les jeunes sont les principaux bénéficiaires de cette légère amélioration.

4. Conseil des ministres : adoption d’un projet de loi renforçant les garanties juridiques de la multipropriété.

Mercredi 20 mars 1985

5. Les médecins internes des CHU se destinant à des spécialités ont suivi à près de 90 % le mot d’ordre de grève nationale, reconductible sur plusieurs jours. Ils protestent contre la diminution de 35 % de leur salaire de première année qui est passé, suite à la réforme de 1984, de 8 000 à 4 800 francs par mois. Seules les urgences ont été assurées. Les chefs de clinique menacent désormais de se joindre à leur mouvement. Les négociations, suspendues dans la soirée, doivent reprendre le 22 mars.

Mercredi 20 mars 1985

6. Poursuivant sa chute (moins quinze centimes en une journée), le dollar est repassé sous la barre des dix francs à la Bourse de Paris, à 9,99 F.

7. Selon un rapport du Conseil des impôts remis au président de la République, un tiers des contribuables ne paie pas d’impôt sur le revenu, 10 % en paient 64 % et 1 % s’acquittent de 30 % de la charge totale.

8. Arrestation par la police française à Dax, dans les Landes, de quatre membres de l’organisation basque ETA-Politico-Militaire.

9. A l’Elysée, le président de la République a remis les prix attribués aux lauréats du concours « Productique 1984 » : six équipes d’enseignements et d’élèves de lycées d’enseignement professionnel (LEP) de Limoges, Aix-en-Provence, Amiens, Rouen, Strasbourg et Orléans-Tours ont ainsi été récompensés pour avoir contribué à aider des entreprises.

Mercredi 20 mars 1985

10. Matchs retour des quarts de finale de la Coupe d’Europe des clubs champion de football. En dépit d’un voyage pénible, de conditions de séjour et d’entraînement déplorables, l’équipe des Girondins de Bordeaux est bien présente sur le terrain de Krivoï Rog : sur une pelouse gorgée d’eau et grillée par le gel, les Français se sont finalement qualifiés aux tirs aux buts (5-3) à l’issue d’un match nul un à un.

Mercredi 20 mars 1985

11. Création au théâtre parisien du Rond-Point de la pièce de Marguerite Duras la Musica, deuxième, avec Miou-Miou et Sami Frey.

12. Sorties cinématographiques :

Mercredi 20 mars 1985

- Sac de nœuds, de Josiane Balasko, avec Isabelle Huppert, J. Balasko, Farid Chopel, Jean Carmet, Coluche et Dominique Lavanant.

Mercredi 20 mars 1985

- Pianoforte, de Francesca Comencini, avec Giulia Boschi, François Siener, Giovannella Grifeo, Karl Zinny et Marie-Christine Barrault.

Mercredi 20 mars 1985

- Antarctica, film japonais de Koreyoshi Kurahara, avec Ken Takakura, Tsunehiko Watase et Eiji Okada, sur une musique de Vangelis.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

Amateurs des années 80, nous vous invitons à découvrir la page Facebook "80's C'est de ma génération ça"

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 19 mars 1985

1. Les négociations sur l’adhésion du Portugal et de l’Espagne à la CEE piétinent à Bruxelles : les dossiers concernant l’agriculture et la pêche font l’objet de marchandages sans fin.

Mardi 19 mars 1985

2. Annonce d’un déficit de 6,4 milliards de francs pour la balance des paiements de la France au mois de février (contre 3,8 en janvier). La cause de cette hausse : une forte augmentation des importations d’énergie (pétrole et gaz) en raison des grands froids.

Mardi 19 mars 1985

3. Les incertitudes économiques aux Etats-Unis entraînent une chute du dollar sur les places boursières mondiales : à Paris, le billet vert a perdu dix-sept centimes en une journée, cotant désormais 10,14 F.

Mardi 19 mars 1985

4. Grève à la SNCF des cheminots autonomes et CGT, pour la défense du pouvoir d’achat et de leurs conditions de travail. Le trafic ferroviaire a été plus ou moins perturbé selon les régions, de 25 à 70 %.

5. Au lendemain d’une décision de justice historique, la fracture entre grévistes et non grévistes de l’usine Delsey d’Amiens est en train de s’atténuer : une assemblée générale a réuni pour la première fois les deux camps depuis le conflit de juin 1983. Les non grévistes ont proposé de renoncer aux sommes allouées par le tribunal d’Amiens dans la mesure où le jugement leur donne raison sur le fond.

Mardi 19 mars 1985

6. Première « journée de la lecture à l’école », organisée par le ministère de l’Education nationale. Jean-Pierre Chevènement (photo) a annoncé dix mesures devant favoriser la pratique de la lecture.

Mardi 19 mars 1985

7. Son équipe étant bloquée à Kiev, simple escale sur le chemin de Krivoï Rog, le président du l’équipe de football française des Girondins de Bordeaux menace les Soviétiques de rentrer en France et de ne pas jouer le match prévu le lendemain contre Dniepropetrovsk, une « ville fermée », interdite aux étrangers. Claude Bez est furieux des difficultés de transports, causées selon les autorités par le mauvais temps. Mais les joueurs français soupçonnent le brouillard de n’être qu’un « prétexte diplomatique ».

Mardi 19 mars 1985

8. Avec Andrea et son I’m a Lover, l’italo-dance se lance en 1985 dans le baragouinage italo-franco-anglais :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 18 mars 1985

1. Ouverture à Bruxelles d’une nouvelle réunion - la dernière censément selon le calendrier - des ministres des Affaires étrangères des Dix, qui doivent toujours discuter des questions liées à l’entrée de l’Espagne et du Portugal dans la CEE (vin, fruits, pêche, etc.).

Lundi 18 mars 1985

2. Début à Besançon du congrès du principal syndicat de l’enseignement secondaire, le SNES. Afin de parvenir à l’objectif du gouvernement de parvenir à 80 % de bacheliers, les professeurs réclament un changement des programmes, un travail d’équipe interdisciplinaire et une réforme de la formation initiale des maîtres.

Lundi 18 mars 1985

3. Jugement sans précédent du tribunal d’instance d’Amiens : vingt-quatre grévistes de l’usine Delsey de Montdidier ont été condamnés pour « atteinte à la liberté du travail » à rembourser les journées perdues en juin 1983 par dizaines de non-grévistes, soit une somme totale de 550 000 francs. Dix-huit des vingt-quatre condamnés sont au chômage…

Lundi 18 mars 1985

4. Suite à des mauvaises nouvelles économiques et des rumeurs venant des Etats-Unis, le dollar a perdu huit centimes à la Bourse de Paris, cotant désormais 10,31 F.

Lundi 18 mars 1985

5. La nuit dernière, le gangster Bruno Sulak a échoué dans sa tentative d’évasion de la prison de Fleury-Mérogis. Il est parvenu à s’échapper à deux heures du matin du quartier spécial des Détenus particulièrement signalés (DPS) mais, pour échapper aux gardiens, il a sauté du deuxième étage d’un bâtiment pour s’écraser huit mètres plus bas. Il est hospitalisé dans un état critique, plusieurs de ses organes (foie, rate, reins) étant grièvement atteints. Un émetteur-récepteur a été découvert sur lui et des explosifs ont été trouvés dans sa cellule. Il a probablement bénéficié de complicités : sous la promesse d’une forte récompense, un sous-directeur et un gardien stagiaire de l’établissement ont tenté de le faire s’évader. Ils ont été placés en garde à vue.

Lundi 18 mars 1985

6. Afin de remplacer son émission Cocoricocoboy, Stéphane Collaro lance sur TF1 une nouvelle série télévisée loufoque, La Famille Bargeot, avec notamment Michel Fortin et Agnès Andersen. Diffusée en semaine, d’une durée de treize minutes, elle présente le quotidien d’une famille de Français moyens, un peu « beaufs », aux défauts très prononcés (mal reçue par le public elle sera arrêtée avant la diffusion de l’ensemble des soixante-cinq épisodes tournés et Cocoricocoboy reviendra à l’antenne).

Lundi 18 mars 1985

7. Première sur Canal + de l’émission Zénith, présentée par Michel Denisot avec comme premiers invités Pierre Desproges et Gérard Depardieu.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Dimanche 17 mars 1985

1. Second tour des élections cantonales : confirmation du recul de la gauche (- 244 sièges) et socialiste plus particulièrement. La droite arrive en tête dans soixante-neuf départements. En tout l’opposition a gagné 381 sièges et conquis dix nouvelles présidences de conseils généraux (la droite dirige désormais 69 départements sur 95). Ces élections cantonales ont été marquées par les défaites des présidents sortants socialistes Louis Mermaz (Isère, battu par Alain Carignon) et André Laignel (Indre). La gauche a également perdu la Charente-Maritime, la Corrèze, la Corse-du-Sud, l’Eure-et-Loir, la Gironde, l’Oise et le Var. En revanche, elle a remporté la Guadeloupe et la Guyane et conserve aussi la présidence des Alpes-de-Haute-Provence grâce à la division de la droite. Le Puy-de-Dôme, que la majorité craignait de perdre, reste à gauche. Les socialistes ont perdu 155 élus, les communistes 80, les radicaux de gauche 13 et les divers gauche en ont gagné 4 ; le RPR a gagné 155 sièges, l’UDF 103 et les divers droite 124 ; le Front national a obtenu son premier élu (Jean Roussel à Marseille), les écologistes deux, tandis que l’extrême gauche a perdu l’un de ses deux seuls sièges.

Dimanche 17 mars 1985

2. Clôture des championnats d’Europe féminins de judo organisés dans la ville suédoise de Landskrona. La France termine première nation avec cinq médailles : quatre d’or (Brigitte Deydier en - 66 kg, Béatrice Rodriguez [photo] en - 56 kg, Pascale Doger en - 52 kg et Marie-France Colignon en - 48 kg) et une de bronze (Natalina Lupino en - 72 kg).

Dimanche 17 mars 1985

3. Le titre 19 de Paul Hardcastle, présentée la veille, a été repris en français par le présentateur vedette du 13 h de TF1, Yves Mourousi :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Samedi 16 mars 1985

1. Petite révolution dans l’immobilier avec la parution au Journal officiel d’un décret libérant partiellement les loyers concernés par la loi 1948. Celle-ci bloquait les loyers des logements vétustes ou sans confort. Il s’agit de mettre fin notamment à certains abus.

Samedi 16 mars 1985

2. L’ADN ne serait pas un code génétique universel, un fait communément admis jusque-là : des chercheurs du CNRS ont révélé que des protozoaires utiliseraient un code différent.

Samedi 16 mars 1985

3. Quatrième journée du Tournoi des Cinq Nations de rugby : l’équipe de France est exemptée.

Samedi 16 mars 1985

4. En 1985, le musicien britannique Paul Hardcastle sort le titre 19, produit par Mike Oldfield. Evoquant le conflit du Viêtnam, la chanson est porteuse d’un message contre la guerre :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 15 mars 1985

1. Dernier jour de la campagne de l’entre-deux-tours des cantonales : chaque camp tente de mobiliser au maximum à l’occasion des ultimes meetings.

2. Poursuite et fin de la grève des internes des hôpitaux de Paris.

Vendredi 15 mars 1985

3. Le dollar poursuit sa hausse : le billet vert a gagné cinq centimes à la Bourse de Paris, cotant désormais 10,39 F.

Vendredi 15 mars 1985

4. Publication de l’inflation pour le mois de février : les prix ont augmenté de 0,5 %. Sur les douze derniers mois, la hausse des prix est de 6,4 %.

Vendredi 15 mars 1985

5. Arrivée à Paris du Premier ministre tunisien Mohamed Mzali (photo), pour une visite officielle de trois jours. Le successeur désigné de Bourguiba a d’abord été reçu par le président Mitterrand à l’Elysée avant de dîner dans la soirée avec son homologue français, Laurent Fabius, à l’hôtel Matignon.

6. Selon une enquête, il est estimé qu’environ un milliard de francs a été détourné en France en 1984 par des informaticiens employés par des banques. Et cette somme devrait doubler en 1985.

7. Bernard Tapie participe au Jeu de la vérité de Patrick Sabatier : succès d’Audimat pour TF1.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 14 mars 1985

1. Campagne du second tour des cantonales : les revirements du Front national causent l’embarras pour les candidats de l’opposition sur le terrain. Le numéro un du Parti socialiste Lionel Jospin (photo) accuse la droite d’avoir besoin de l’extrême-droite pour élargir son électorat populaire. Les leaders du RPR et de l’UDF continuent à se défendre de toute collusion avec le FN. L’Isère est l’un des départements les plus convoités : Jospin et Jacques Chirac se sont rendus dans la journée à Grenoble pour soutenir leurs candidats respectifs, Louis Mermaz (président de l’Assemblée nationale) et Alain Carignon. De son côté, le Premier ministre Laurent Fabius était dans le Territoire de Belfort.

Jeudi 14 mars 1985

2. Conseil des ministres : adoption d’un projet de loi présenté par le ministre de la Justice Robert Badinter visant à supprimer la discrimination dans la gestion des biens entre époux.

Jeudi 14 mars 1985

3. Les internes en médecine ont lancé un mouvement de grève des soins et des gardes afin de protester contre la réforme des hôpitaux, l’absence de débouchés et la baisse de leurs salaires de 40 %. Les urgences sont assurées.

4. Grève des dockers observée à la quasi unanimité à l’appel de la CGT. Ils protestent contre le démantèlement de l’outil portuaire.

5. Le gouvernement a annoncé l’envoi en Guadeloupe de deux pelotons de gendarmerie mobile afin de renforcer les forces de l’ordre locales.

Jeudi 14 mars 1985

6. L’homme d’affaires Bernard Tapie a annoncé qu’il a allait se lancer dans le domaine de la télévision privée. Il propose de lancer une souscription dans le public afin de financer de nouveaux programmes, et non une nouvelle chaîne.

Jeudi 14 mars 1985

7. Le dollar repart à la hausse à la Bourse de Paris : plus neuf centimes, à 10,34 F.

Jeudi 14 mars 1985

8. A Toulouse, première présentation à la presse spécialisée du satellite civil SPOT (observation de la terre), qui doit être lancé en octobre prochain par la fusée Ariane.

9. Dans la soirée, deux frères récidivistes qui tentaient de s’évader du bureau du juge d’instruction de Nice ont été tués par des policiers. L’un des deux hommes avait réussi à s’emparer d’un revolver pour tenter de prendre en otage le juge mais avait été abattu par un second policier. Le deuxième frère a été tué en tentant de prendre la fuite. Les deux victimes étaient entendues à la suite d’un hold-up commis le mois dernier dans une banque de la ville, alors qu’ils étaient sortis de prison quelques semaines auparavant.

10. Ouverture à Paris du troisième Salon parisien de l’érotisme, organisé dans les entrepôts du Quai d’Austerlitz (jusqu’au 24 mars).

Jeudi 14 mars 1985

11. Nouveau record de gains au PMU : sept parieurs ont gagné trois millions de francs en trouvant la combinaison gagnante du quarté dans le handicap de Printemps.

Jeudi 14 mars 1985

12. Tirage au sort par Enrico Macias des huitièmes de finale de la Coupe de France de football : Nancy-PSG, Bastia, Sochaux, Lille-Rouen, Nantes-Nîmes, Lens-Saint-Etienne, Monaco-Sedan, Toulouse-Valence et RC Paris-Mulhouse.

Jeudi 14 mars 1985

13. Cinquième album du groupe Dire Straits, Brother in Arms, est le plus gros succès des musiciens britanniques, avec plus de trente millions d’exemplaires vendus à travers le monde. Il sera le premier CD à dépasser le million d’exemplaires écoulés. On y trouve notamment la chanson titre, mais également Money for Nothing (avec la participation de Sting), So Far Away, Walk of Life ou bien encore Your Latest Trick :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mercredi 13 mars 1985

1. Volte-face de Jean-Marie Le Pen : à Paris, le président du Front national a annoncé en conférence de presse que les candidats du FN se désisteront en faveur du RPR et de l’UDF dans les cantons où leur maintien risquerait de favoriser la gauche. Il va même jusqu’à demander à ses partisans de soutenir activement les candidats de la droite traditionnelle qui condamneraient publiquement « l’ostracisme » dont il dit son parti victime. Si à gauche, on accuse le RPR et l’UDF de connivence avec l’extrême-droite, les responsables de droite assurent de leur côté qu’aucun accord n’a été conclu avec Jean-Marie Le Pen. Par ailleurs, la Fédération communiste du Puy-de-Dôme a cédé : elle appelle désormais à voter pour le candidat socialiste et MRG dans dix-huit cantons du département (seul celui d’Issoire, site d’implantation de l’usine Dusselier, n’a reçu aucune consigne de vote).

Mercredi 13 mars 1985

2. Accompagné de son ministre des Relations extérieures (Roland Dumas), François Mitterrand est l’un des nombreux chefs d’Etat étranger à assister à Moscou aux funérailles de Konstantin Tchernenko. Le président français s’est entretenu dans l’après-midi avec le nouveau numéro un soviétique, Mikhaïl Gorbatchev : ce dernier a accepté l’invitation qui lui a été faite de se rendre en visite à Paris.

Mercredi 13 mars 1985

3. Le Syndicat Général de la Police a déclaré « la guerre » au préfet de police de Paris Guy Fougier. Les policiers en tenue ne veulent plus, disent-ils, devenir de simples « auxiliaires » des quatre à cinq fourrières privées qui viennent enlever les voitures dans les rues. La préfecture de police nie les accusations de rentabilité.

4. Un attentat a été commis dans la soirée en Guadeloupe contre un bar-restaurant de Pointe-à-Pitre (rue Frébault) tenu par un membre du Front national : trois morts et six blessés.

Mercredi 13 mars 1985

5. Record à la Bourse de Paris : les valeurs françaises ont gagné 0,4 % pour clôturer la journée à 208,4 points.

Mercredi 13 mars 1985

6. Sortie du Guide Michelin 1985 : pas de déclassement cette année pour les trois étoiles, mais plusieurs restaurants ont perdu leur deuxième étoile, tandis que douze autres l’ont pour leur part obtenu.

Mercredi 13 mars 1985

7. Le dernier match des seizièmes de finale de la Coupe de France de football est un derby parisien : grâce à un match nul un à un obtenu sur le terrain du Red Star, le Racing Club de Paris (photo) se qualifie pour les huitièmes.

8. Sorties cinématographiques :

Mercredi 13 mars 1985

- Les Spécialistes, de Patrice Leconte, avec Gérard Lanvin, Bernard Giraudeau et Christian Jean et Maurice Barrier.

Mercredi 13 mars 1985

- La Rivière, de Mark Rydell, avec Mel Gibson, Sissy Spacek, Shane Bailey.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 12 mars 1985

1. Tout comme l’opposition de droite, la majorité de gauche également se déchire pour le deuxième tour des cantonales : dans le Puy-de-Dôme, le Parti communiste (photo) refuse de se désister au profit de la liste socialiste, une façon de protester contre le licenciement, approuvé par le gouvernement, de cinq de ses militants dans une entreprise locale, Dusselier. Une manifestation réunissant des membres de la CGT et du PCF a été organisée devant la préfecture de Clermont-Ferrand pour demander leur réintégration.

Mardi 12 mars 1985

2. Les négociations sur les prix agricoles à Bruxelles sont dans l’impasse, essentiellement à cause de l’intransigeance du ministre allemand, qui refuse catégoriquement toutes baisses des prix en DM, des montants compensatoires et de la production laitière.

Mardi 12 mars 1985

3. Les autorités monétaires de la CEE ont mis au point des mesures visant à accroître le rôle de l’ECU dans les opérations entre les banques centrales européennes.

Mardi 12 mars 1985

4. L’Etat se porte au secours du constructeur automobile Renault : l’entreprise nationale recevra trois milliards de francs de dotations en capital pour l’année 1985. De son côté, la société métallurgique Usinor-Sacilor recevra 5,750 milliards.

Mardi 12 mars 1985

5. Alors que la guerre Iran-Irak a repris de plus belle, le vice-président irakien Tarek Aziz a été reçu à Paris par des responsables français.

Mardi 12 mars 1985

6. Afin d’améliorer l’information et la sécurité des voyageurs, la RATP a décidé de mettre à disposition du public des jeunes soumis aux contrats TUC.

Mardi 12 mars 1985

7. La Chambre d’accusation de Poitiers a confirmé que le docteur Diallo, toujours inculpé d’assassinat après la mort suspecte d’une patiente en 1984, ne pourra pas reprendre son travail au CHU de la ville. Il est maintenu sous contrôle judiciaire. Le médecin a cependant retrouvé un poste d’anesthésiste à Parthenay, dans les Deux-Sèvres…

Mardi 12 mars 1985

8. A Nanterre, le théâtre des Amandiers présente la Fausse suivante, une pièce de Marivaux créée en 1724. Mise en scène par Patrice Chéreau, elle a pour acteurs principaux Pierre Vial, Michel Piccoli, Laurence Bourdil, Bernard Ballet, Didier Sandre et Jane Birkin.

Mardi 12 mars 1985

9. Matchs retour des seizièmes de finale de la Coupe de France de football : bien que battue au Vélodrome deux buts à un, l’équipe de Valence a réalisé l’exploit d’éliminer Marseille ; tenant de la Coupe, Metz est éliminé par Bastia, victorieux en Corse deux buts à zéro ; écrasé sur le terrain de Lille cinq buts à un (après prolongations), le leader du championnat, Bordeaux, n’ira pas plus loin dans la compétition. Les autres qualifiés sont le Paris-Saint-Germain (victorieux du Havre 2-1), Nantes (victoire sur Sète 2-1), Monaco (victoire 5-0 contre Besançon), Mulhouse (malgré une défaite 2-0 contre Brest), Rouen (victoire sur Rennes 2-0), Nancy (victoire sur Pau 3-0), Toulouse (victoire 3-1 contre Clermont-Ferrand), Sochaux (qui a écrasé le Petit Poucet Mantes 8-1), Saint-Etienne (victoire 4-1 contre Nice), Nîmes (battue à Cannes 1-0) et Sedan (match nul contre Maubeuge 1-1). A Sedan, la rencontre a été interrompue pendant trente minutes après que l’arbitre ait été blessé par un jet de caillou lancé par un supporter de Maubeuge.

Mardi 12 mars 1985

10. Dorothée, animatrice vedette de l’émission pour la jeunesse d’Antenne 2 Récré A2, sort en 1985 plusieurs chansons à succès : Allo allo monsieur l’ordinateur, Vive les vacances et Les petits Ewoks :

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog