Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Mardi 9 octobre 1984

1. L’Association rassemblant les cinquante-et-un maires des villes françaises de plus de 100 000 habitants, toutes tendances confondues, a présenté au Sénat un plan d’urgence pour enrayer la montée de la pauvreté à partir de l’hiver prochain : depuis plusieurs mois, des centaines de milliers de chômeurs, qui n’ont plus droit à l’assurance chômage, ont grossi les rangs des sans-ressource. Au moment, le Premier ministre a reçu à Matignon l’abbé Pierre pour parler de ce problème.

Mardi 9 octobre 1984

2. Parti de Fleury-Mérogis le 1er octobre dernier, le mouvement de grèves de la faim organisées en protestation contre la surpopulation dans les prisons françaises s’étend désormais à plusieurs établissements (Loos-lez-Lille).

Mardi 9 octobre 1984

3. S’adressant à New York au Comité spécial de l’ONU, le ministre français des Relations extérieures Claude Cheysson a prononcé un violent réquisitoire contre la politique d’apartheid, ce racisme institutionnalisé pratiqué en Afrique du Sud. Il a cependant mis en garde le reste du monde contre un embargo économique.

Mardi 9 octobre 1984

4. De violents incidents se sont produits aux abords d’une base militaire française de Bangui, en Centrafrique : une sentinelle a du blesser aux jambes trois jeunes habitants qui tentaient de s’infiltraient dans le camp. La population locale a réagi en jetant des pierres qui ont blessé cinq soldats français. Un capitaine de gendarmerie a par ailleurs été hospitalisé dans un état grave après avoir été victime d’une agression.

5. La Haute Autorité de l’Audiovisuel a présenté son second rapport d’activités. Craignant une confusion des genres pour les téléspectateurs, elle s’est également déclarée hostile à une intervention régulière du Premier ministre dans le journal de vingt heures de TF1.

Mardi 9 octobre 1984

6. Soixante-et-onze sénateurs du groupe de l’Union centriste ont adhéré au comité de soutien pour la libération de Jacques Abouchar, détenu à Kaboul depuis vingt-deux jours.

Mardi 9 octobre 1984

7. Présentation du tracé du Tour de France cycliste 1985 : il partira le 28 juin du Morbihan, en Bretagne, et passera d’abord par les Alpes avant de rallier les Pyrénées.

Mardi 9 octobre 1984

8. Le groupe Téléphone entame une série de trois jours de concerts au Zénith de Paris.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 8 octobre 1984

1. Reprise à l’Assemblée nationale des débats sur les dispositions de la loi de décentralisation qui s’applique à l’enseignement et qui remplace le projet de loi Savary. Tout aussi hostile au nouveau texte qu’au précédent, l’opposition a fait savoir qu’elle ne le voterait pas.

2. Dès leur ouverture, les négociations entre l’Etat et les syndicats de la fonction publique ont tourné court : en annonçant, sans discussion, une augmentation de 2 % du traitement des fonctionnaires au 1er novembre prochain (soit 3 % pour l’ensemble de l’année 1984), le gouvernement engage une épreuve de force avec les organisations syndicales, furieuses de cette décision.

Lundi 8 octobre 1984

3. Une négociation tripartite (pouvoir publics, syndicats et les éventuels repreneurs) sur l’avenir du groupe Creusot-Loire a été suspendue avant même son ouverture après qu’une centaine de militants CGT aient occupé la délégation à l’emploi où devait se tenir la réunion. La CFDT a condamné ce coup de force.

Lundi 8 octobre 1984

4. L’ambassade d’Afghanistan à Paris a annulé la conférence de presse qu’elle devait tenir ce jour et dans laquelle aurait du être évoqué le cas du journaliste Jacques Abouchar.

5. Aide humanitaire d’urgence de la France au Tchad : une première cargaison de céréales et de médicaments a été acheminée vers N’Djaména.

6. Ouverture au tribunal de Créteil d’un nouveau procès de Daniel Guimpier, le tortionnaire qui enlevait des femmes pour les torturer, les violer et parfois les tuer. Le jugement qui l’avait condamné une première fois à la réclusion à perpétuité, avait été cassé pour vice de forme. Une nouvelle fois les débats vont surtout tourner autour de l’état mental de l’accusé.

7. Le groupe anglais Scritti Politti sort en 1984 le titre Wood Beez :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Dimanche 7 octobre 1984

1. Raymond Barre (photo) a confirmé sa position sur une éventuelle cohabitation entre un président et un gouvernement d’un parti opposé. Il s’agirait selon lui de la trahison du principe fondamental de la Ve République. Invité du Grand Jury RTL/Le Monde, Jacques Chirac lui a répondu que refuser que l’opposition victorieuse en 1986 ne prenne les rênes du pouvoir serait rajouter une crise politique, voir une crise de régime, à la crise politique que connaît la France. Le président du RPR demande qu’on respecte la Constitution et les institutions.

Dimanche 7 octobre 1984

2. Echec de la gauche dans deux élections cantonales partielles : les candidats de l’opposition l’ont emporté à Hérisson dans l’Allier (contre un communiste) et à Liancourt dans l’Oise (contre un socialiste). Dans ce dernier département qui change du coup de majorité, le président sortant du Conseil régional, Henri Bonan refuse de démissionner préférant suivre l’actuel mouvement général de décrispation en acceptant de se soumettre à la nouvelle majorité de droite ; celui qui aurait du le remplacer, l’ancien député Jean-François Mancel (RPR) se déclare prêt à tenter l’expérience de la cohabitation.

Dimanche 7 octobre 1984

3. Début de la deuxième phase du retrait français du Tchad : informés du repli effectif des troupes libyennes au nord du pays, les huit cents soldats et deux cents véhicules ont commencé à évacuer la ville de Biltine pour se replier sur Abéché, située cent kilomètres plus au sud.

4. A La Valette, dans le Var, un chasseur, aidé par l’un de ses compagnons a mortellement blessé d’un tir de chevrotine dans le dos un homme de quarante-huit ans d’origine italienne qui voulait lui interdire à l’accès à sa propriété. Membre du Rassemblement des opposants à la chasse (ROC), la victime avait d’abord été violemment battue par les deux chasseurs. Le meurtrier a été arrêté et écroué à la prison de Toulon.

Dimanche 7 octobre 1984

5. A Lyon, un bijoutier a été conduit la nuit dernière dans son magasin par des malfaiteurs tandis que leurs complices retenaient en otage sa famille à leur domicile. Les gangsters sont repartis avec une centaine de kilos d’or.

6. Record d’affluence au Salon de l’auto : plus de 350 000 personnes se sont pressées dans les allées en quatre jours, dont 150 000 pour cette seule journée de dimanche. Et il reste encore une semaine.

Dimanche 7 octobre 1984

7. Grand Prix d’Europe de Formule 1 disputé sur le circuit allemand du Nürburgring : victoire du pilote français Alain Prost (sur McLaren-Tag), qui a devancé de vingt-trois secondes l’Italien Michel Alboreto (Ferrari) et de vingt-quatre le Brésilien Nelson Piquet (Brabham-BMW), parti en pole-position. René Arnoux (Ferrari) s’est classé cinquième et François Hesnault (Ligier-Renault) dixième. Les autres pilotes français engagés, P. Tambay, Ph. Alliot et J. Laffite, ont abandonné. Grâce à sa victoire Prost revient à 4,5 points du leader du championnat, son partenaire Nika Lauda, et peut encore espérer le titre mondial à une course de la fin.

Dimanche 7 octobre 1984

8. La classique cycliste Paris-Tours (en fait Blois-Chaville) a été gagnée au sprint par l’Irlandais Sean Kelly (photo), devant le Néerlandais Steven Rooks et le Français Bruno Wojtinek. Il s’agit de la troisième victoire de Kelly dans une classique en 1984.

Dimanche 7 octobre 1984

9. Deuxième test-match de la tournée au Japon de l’équipe de France de rugby : au Stade national de Tokyo, les Français l’ont emporté 40 à 12 devant 50 000 spectateurs.

Dimanche 7 octobre 1984

10. Le golfeur écossais Sandy Lyle a gagné le quinzième Trophée des Champions (trophée Lancôme) à Saint-Nom-la-Bretèche.

11. La victoire dans les Six Heures motonautiques de Paris est revenue à un équipage britannique composé de John Hill et Tony Williams.

Dimanche 7 octobre 1984

12. Prix de l’Arc de Triomphe disputé sur l’hippodrome de Longchamp : victoire de Sagace, monté par Yves Saint-Martin. Il a devancé deux autres favoris, Northern Trick et All Along. C’est la quatrième fois que Saint-Martin remporte cette prestigieuse course.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Samedi 6 octobre 1984

1. Hissène Habré (photo) s’est entretenu à l’hôtel Meurice avec les ministres français de la Défense (Charles Hernu) et des Relations extérieures (Claude Cheysson) sur, notamment, le problème des observateurs africains qui n’est toujours pas réglé. Le président tchadien, qui devait quitter Paris aujourd’hui, a retardé son départ.

Samedi 6 octobre 1984

2. S’exprimant à Saint-Cloud devant les Clubs Perspectives et réalités, dont il est le président fondateur, Valéry Giscard d’Estaing a développé le thème de priorités politiques vues par les électeurs. L’ancien président de la République a répété que la première inquiétude des Français était le chômage et que les responsables devaient changer d’attitude.

Samedi 6 octobre 1984

3. Opposés au plan de reprises Framatome-Usinor, une centaine d’ouvriers de Creusot-Loire ont muré la porte d’entrée de l’agence de l’ANPE du Creusot.

Samedi 6 octobre 1984

4. Ouverture au bois de Vincennes de la fête de l’amitié du syndicat de Force ouvrière. Centrant son discours sur la défense de l’emploi, son secrétaire général, André Bergeron, a déclaré que FO devait redevenir le principal syndicat français. 10 000 personnes avaient pris place sous le grand chapiteau.

Samedi 6 octobre 1984

5. Greenpeace a organisé une opération « riposte » contre le centre de retraitement de La Hague (photo) : huit militants écologistes ont pénétré sur le site en escaladant les grilles de l’enceinte. Ils ont été repoussés sans ménagement par les lances à eau des vigiles. L’organisation a annoncé qu’elle aller harceler l’usine pendant quarante-cinq jours, jusqu’à l’arrivée au Japon du cargo transportant 250 kilos de plutonium retraités.

Samedi 6 octobre 1984

6. En cet « Année Diderot », l’hôtel parisien de la Monnaie présente les œuvres qui ont inspiré au philosophe quelques une des plus célèbres pages de ses Salons. 85 tableaux, 15 sculptures, des dessins et des gravures de Chardin, Boucher, Greuze, Fragonard, Vernet, etc., sont présentés.

7. Championnat d’Europe de danse sportive à Paris-Bercy.

Samedi 6 octobre 1984

8. TF1 propose la « Nuit du clip » avec 135 chansons filmées, diffusées entre 1 h 15 et 8 h 45.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 5 octobre 1984

1. Selon le plan de reprise partiel (secteurs métallurgie, armement, chaudronnerie et énergie) présentée par Framatome et Usinor aux pouvoirs publics et aux syndicats, un quart des salariés du groupe Creusot-Loire, soit 2 600 emplois, doivent être supprimés (dont 1 500 licenciements secs). Le plan proposé a aussitôt été dénoncé par la CGT qui a quitté la table des négociations. Au même moment, les élus locaux étaient réunis au ministère de l’Industrie et plusieurs centaines de personnes manifestaient au Creusot.

Vendredi 5 octobre 1984

2. Les tarifs du gaz pour les particuliers ont augmenté de 3,5 % (ce qui porte à + 8,5 % la hausse depuis le début de l’année), tandis que la facture des gros clients industriels est en hausse de 7,5 %. Selon Gaz de France, cette augmentation n’est qu’un simple rattrapage de l’inflation. Les 3,5 % en plus devraient rapporter quatre cents millions de francs, ce qui n’empêchera cependant pas GDF de subir un déficit de quatre milliards de F en 1984, notamment à cause de la hausse du dollar.

Vendredi 5 octobre 1984

3. François Mitterrand, accompagné de plusieurs ministres, a reçu à déjeuner à l’Elysée Hissène Habré. Le président français a tenté de rassurer son homologue tchadien, toujours menacé par les rebelles et inquiet du départ des soldats français de son pays. Leurs entretiens sur la question tchadienne ont été élargis en cours de journée en un mini-sommet africain auquel ont participé les présidents du Zaïre (Mobutu), de la Côte-d’Ivoire (Houphouët-Boigny) et du Gabon (Omar Bongo). Sur le terrain, le retrait libyen ne semble toujours pas respecté et les opérations de départ des troupes françaises sont au ralenti.

4. Alors que le vent souffle fort, 250 kilos de plutonium retraités en France (de quoi faire plusieurs bombes) ont été chargés dans la matinée à bord d’un cargo japonais qui a appareillé en fin de journée du port de Cherbourg, placé en état d’alerte. Un satellite militaire américain, des navires de guerre de trois nationalités (français, britanniques et américains) et des radars sont mobilisés pour suivre le parcours du navire jusqu’au Japon.

5. Trois gangsters qui se réclament du FLNC ont été condamnés par la Cour d’assises des Bouches-du-Rhône à dix-huit et dix ans de prison pour une quinzaine de braquages commis en 1981 en Corse et dans la région marseillaise.

6. Le président Mitterrand s’est rendu au Salon de l’auto.

Vendredi 5 octobre 1984

7. Diffusion sur Antenne 2 du premier des dix épisodes (jusqu’au 7 décembre) du feuilleton Des grives aux loups, adaptation du roman de Claude Michelet, réalisée par Philippe Monnier et tournée en Corrèze. Les acteurs principaux sont Pierre Nougaro, Germaine Delbat, Maurice Barrier et Suzanne Carra.

8. La tempête Hortense continue à faire rage : après le Sud-Ouest, c’est la Côte-d’Azur qui est touchée. On déplore sur son passage trois morts (dont Bruno Poirier, membre de l’équipage du catamaran Crédit agricole [emporté par une vague au large des Sables-d’Olonne], ainsi qu’un automobiliste et un maçon) et plusieurs dizaines de blessés. 60 000 personnes sont privées d’électricité. Des centaines d’arbres ont été abattus. Un camping a été dévasté à Andernos-les-Bains, près du bassin d’Arcachon.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 4 octobre 1984

1. Le ministre de la Coopération Christian Nucci a annoncé l’envoi d’une aide alimentaire d’urgence au Tchad, qui souffre par endroit de la famille. De 200 à 300 tonnes de blé, 40 de produits alimentaires et de vêtements et 20 tonnes de matériel médical devraient être livrées à ce pays d’ici la fin du mois de septembre.

Jeudi 4 octobre 1984

2. Le dollar est toujours à la hausse, cotant 9,25 francs à la Bourse de Paris.

Jeudi 4 octobre 1984

3. La plupart des quotidiens français ont publié un modèle de lettres à découper et à envoyer aux ambassades d’URSS et d’Afghanistan afin d’obtenir la libération du journaliste Jacques Abouchar.

4. « Nuit bleue » à Lyon, où six militants du FLNC ont été incarcérés le 30 août dernier. Six bombes ont explosé la nuit dernière devant des banques et édifices publics.

5. Bavure policière en Région parisienne. A l’issue d’une course poursuite en véhicule puis à pied, un adolescent de seize ans qui circulait avec deux amis à bord d’une voiture volée a été mortellement blessé par balle à la tête la nuit dernière dans une cité de Montataire, dans l’Oise.

6. Premier crime de l’assassin des vieilles dames, commis dans le XIIe arrondissement de Paris.

Jeudi 4 octobre 1984

7. Ouverture au public du Salon de l’automobile. Le seul véritable modèle français présenté est la Super 5 de Renault.

Jeudi 4 octobre 1984

8. Pire tempête qu’ait connu le Sud-Ouest depuis 1954, Hortense a frappé la côte Atlantique et notamment l’Aquitaine. Les rafales ont atteint 165 km/h (119 km/h à Bordeaux comme à Arcachon).

9. En 1984, Vivien Savage cherche la P’tite Lady :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mercredi 3 octobre 1984

1. Conseil des ministres : une modernisation de la météorologie nationale a été décidée (automatisation des prises de données et informatisation des stations régionales).

Mercredi 3 octobre 1984

2. A Luxembourg, après trois mois de difficiles négociations, les ministres de l’Agriculture et des Affaires étrangères de la CEE ont réussi de justesse à trouver un accord de compromis sur le budget de l’Europe. Une rallonge d’un milliards d’écus (6,9 milliards de F) pour terminer l’année 1984 a été adoptée pour y parvenir. D’autre part, le représentant espagnol a jugé inadmissible l’attitude des Dix à l’égard de son pays au sujet duquel aucun accord n’a été trouvé pour qu’il puisse rejoindre la Communauté.

Mercredi 3 octobre 1984

3. Selon un sondage BVA pour Paris-Match, 65 % des personnes interrogées souhaitent la décrispation prônée par Laurent Fabius. Par ailleurs, les Français se déclarent aussi favorables à une majorité réunissant le PS, l’UDF et le RPR après les élections législatives de 1986 qu’à une majorité composée uniquement des partis d’opposition. Si ces élections avaient lieu aujourd’hui les partis de droite traditionnels remporteraient 57 % des suffrages, contre 38 % pour la gauche.

Mercredi 3 octobre 1984

4. Réunion de la Commission nationale des rapports locatifs. Les représentants des locataires, des propriétaires et de l’administration ont déterminé les hausses de loyers pour l’année 1985 : celle-ci sera de 5,25 % en moyenne pour les trois millions de foyers HLM et de la totalité de l’indice de construction (aujourd’hui 6,4 %) pour les sociétés d’économie mixte. Aucun accord n’est intervenu cependant pour les trois millions de logements appartenant à des propriétaires privés : les anciens locataires subiront une hausse conforme à l’indice, pour les nouveaux elle sera fixée par décret.

Mercredi 3 octobre 1984

5. En visite officielle à Paris, pour trois jours, afin de mettre fin à une brouille qui dure depuis deux ans, le président gabonais Omar Bongo (photo) a été reçu à l’aéroport par le président Mitterrand en personne, accompagné de quatre ministres. Les deux chefs d’Etat se sont ensuite entretenus au palais de l’Elysée.

Mercredi 3 octobre 1984

6. Ultime nuit de négociations à la Régie Renault : la direction et les syndicats ont passé un accord sur une augmentation de salaire de 1 % à partir du mois d’octobre et sur l’octroi d’une prime de 320 francs pour tous les salariés. Dans la journée, les trois usines du groupe Renault touchées par des mouvements de grève (Cléon, Sandouville et Douai) ont voté la reprise du travail.

7. Deux policiers ont été blessés par un malfaiteur qu’ils ont ensuite abattu à Garges-lès-Gonesse (Val-d’Oise).

Mercredi 3 octobre 1984

8. Match retour des coupes d’Europe de football : vainqueurs à l’aller, les Girondins de Bordeaux se sont qualifiés pour le tour suivant de la Coupe des clubs champions en aller faire match nul zéro à zéro dans le stade de l’Athletic Bilbao ; bien que battu à l’aller, le FC Metz (photo) poursuit également son aventure en Coupe des Coupes grâce à son exploit d’aller battre sur son terrain du Camp Nou le FC Barcelone quatre buts à un ; en Coupe de l’UEFA, seul le PSG verra le tour suivant après son match nul deux à deux chez les Ecossais de Heart of Midlothian, c’est en revanche terminé pour l’AS Monaco, battu le CSKA Sofia (2-1) et l’AJ Auxerre qui a fait match nul à domicile contre le Sporting Lisbonne (2-2).

Mercredi 3 octobre 1984

9. Eddy Mitchell entame une série de concerts au Palais des Sports de Paris-Bercy. Il s’agit de son premier retour sur une scène de la capitale depuis trois ans.

10. Sorties cinématographiques :

Mercredi 3 octobre 1984

- Greystoke, la légende de Tarzan, film britannique de Hugh Hudson, avec Christophe Lambert, Andie MacDowell, Ralph Richardson et Ian Holm.

Mercredi 3 octobre 1984

- Broadway Danny Rose, de Woody Allen, avec W. Allen, Mia Farrow et Nick Apollo Forte.

Mercredi 3 octobre 1984

- Maria’s Lovers, d’Andrei Konchalowsky, avec Nastassja Kinski, John Savage, Robert Mitchum et Keith Carradine.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 2 octobre 1984

1. L’Assemblée nationale et le Sénat ont effectué leur rentrée pour la session d’automne. La présence de Valéry Giscard d’Estaing, absent depuis dix ans de l’hémicycle du Palais Bourbon, a été très remarquée : tous les élus de l’opposition l’ont applaudi debout lors de la présentation effectuée par Louis Mermaz.

Mardi 2 octobre 1984

2. Le président de la Régie Renault, Bernard Hanon, a dévoilé un plan social qui prévoit des réductions d’emplois sur cinq ans mais pas de licenciements : les salariés en sureffectif partiront soit en préretraite soit en formation, une formation qui débouchera obligatoirement sur un emploi à la condition que les salariés concernés acceptent la mobilité. Le plan sera mis en place à la mi-novembre dès que tous les syndicats auront donné leur accord. Cette annonce a apaisé l’ambiance dans les usines touchées par des mouvements de grève et de débrayage.

3. Après le Secours catholique la veille, les évêques de France ont à leur tour lancé un crime d’alarme contre la pauvreté qui a considérablement augmenté en raison de la crise économique. Les responsables catholiques ont décidé de distribuer des surplus de nourritures par l’intermédiaire de banques alimentaires. De son côté, le Premier ministre a entamé des conversations à ce sujet. Le ministre du Logement a d’ores et déjà annoncé que des milliers de logements seront loués à des associations de secours qui les donneront aux plus démunis ; une aide spéciale de l’Etat sera donnée à ces associations pour le remboursement des loyers.

Mardi 2 octobre 1984

4. La Haute Autorité de l’Audiovisuel a rendu public le nom du nouveau président d’Antenne 2, Jean-Claude Héberlé (photo), qui succédera à Pierre Desgraupes (nommé en août 1981).

Mardi 2 octobre 1984

5. Le pilote automobile français Alain Prost, deuxième du championnat du monde, a signé le prolongement de son contrat chez l’écurie britannique McLaren.

Mardi 2 octobre 1984

6. Sortie du seizième album studio de Serge Gainsbourg, Love on the Beat, avec notamment ce titre, mais également Sorry Angel, No Comment et Lemon Incest.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 1er octobre 1984

1. Trente ministres de la CEE se réunissent à Luxembourg pour tenter de régler plusieurs dossiers qui empoisonnent le fonctionnement de la Communauté depuis des années. Les ministres des Affaires étrangères, des Finances et de l’Agriculture discutent séparément du budget, de l’entrée de l’Espagne et du Portugal et du problème du vin.

Lundi 1er octobre 1984

2. La grève lancée à l’appel de la CGT dans tout le groupe a été inégalement suivie chez Renault : un fort ralentissement de la production a été constaté dans trois usines sur douze (Douai, Sandouville et Cléon), tandis que plusieurs débrayages se sont produits dans la matinée à l’usine de Billancourt. La petite unité de Saint-Ouen a également été touchée. La CFDT et FO montrent de plus en plus de réticences à suivre la CGT.

Lundi 1er octobre 1984

3. Le secrétaire général de la CGT, Henri Krasucki, est l’invité sur Antenne 2 de l’émission L’Heure de vérité.

Lundi 1er octobre 1984

4. Le secrétaire général de Force ouvrière André Bergeron a mis en garde le gouvernement et le patronat contre de conflits très sérieux dans les semaines à venir.

Lundi 1er octobre 1984

5. Le syndicat national des contrôleurs aériens a déclenché un mouvement de suspension des décollages qui entraînera jusqu’au 3 octobre des perturbations variables selon les jours et les aéroports.

Lundi 1er octobre 1984

6. La société américaine IBM a signé un contrat avec la société française Thomson pour l’achat de composants électroniques. Ces ventes devraient rapporter plusieurs centaines de millions de francs sur au moins trois ans et permettre la création de 500 emplois en Lorraine.

7. Après deux années de coopération dans le secteur des cyclomoteurs et scooters, le Japonais Honda Motor est entré dans le capital d’une filiale cycles Peugeot.

Lundi 1er octobre 1984

8. Des détenus de Fleury-Mérogis ont entamé une grève de la faim pour protester contre leurs conditions de détention et en particulier contre la surpopulation carcérale.

Lundi 1er octobre 1984

9. Une réunion de travail consacrée au sort du journaliste français Jacques Abouchar, détenu depuis quatorze jours en Afghanistan, s’est tenu à l’Elysée à l’initiative du secrétaire général de la présidence, Jean-Louis Bianco.

Lundi 1er octobre 1984

10. Les pilotes de Formule 1 Patrick Tambay et Derek Warwick ont signé le prolongement de leur contrat chez l’écurie Renault Elf.

11. Un déluge s’abat sur la Beauce après un mois de septembre déjà record en matière de précipitations (151 mm) : 49,6 mm arrosent Chartres.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Dimanche 30 septembre 1984

1. Clôturant à Port Barcarès les Journées parlementaires du RPR, Jacques Chirac s’est démarqué de Raymond Barre en se prononçant pour une cohabitation en 1986 avec le président Mitterrand si l’opposition remporte les élections législatives. Il s’est également opposé à la réintroduction de la proportionnelle dans le mode de scrutin et a appelé à l’unité de l’opposition.

Dimanche 30 septembre 1984

2. Le Parti communiste passe à l’offensive contre les Charbonnages de France. L’ancien président de cette société, Georges Valbon (photo), membre du comité central du PCF, accuse le directeur général Michel Hugues de chercher leur « liquidation ».

Dimanche 30 septembre 1984

3. Invité du Grand Jury RTL/Le Monde, le député socialiste Christian Pierret, rapporteur du budget à l’Assemblée nationale, désapprouve les fortes hausses de la fiscalité sur les carburants.

4. L’épreuve de force est engagée à la Régie Renault : la CGT appelle tous les salariés à durcir leur action.

5. Le ministre espagnol de l’Intérieur a annoncé que Madrid allait demander l’extradition du dirigeant de l’ETA Tomas Linaza Echevarria et ce bien que la France avait déjà refusé celle-ci une première fois en 1981.

6. Le gouvernement tchadien a donné son accord à l’envoi d’observateurs togolais pour contrôler le repli franco-libyen. Un parachutiste français a par ailleurs

Dimanche 30 septembre 1984

7. Radio libertaire, la radio de la Fédération anarchiste, est regroupée avec Radio Pays.

8. Changement d’heure avec le passage à l’heure d’hiver la nuit dernière.

9. Le groupe allemand Scorpions sort en 1984 l’album Love at First Sting, avec notamment les titres Rock You Like a Hurricane ou Still Loving You :

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog