Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Mercredi 5 septembre 1984

1. Conseil des ministres : le Premier ministre Laurent Fabius a été autorisé à engager la responsabilité de son gouvernement dans le débat sur le projet de loi sur les entreprises de presse, dont les discussions s’éternisent à l’Assemblée nationale (le RPR réagit aussitôt en déclarant qu’il déposera une motion de censure). Le président Mitterrand a par ailleurs demandé que soient mises en œuvre toutes les dispositions qui permettent de rapprocher les couples d’enseignants qui sont séparés du fait de leur affectation, un problème qui touche un couple sur dix. A l’issue du Conseil, le porte-parole du gouvernement Roland Dumas a déclaré que les récentes visites du président et de son ministre des Relations extérieures n’avait rien changé à la politique de la France vis-à-vis du Maghreb.

Mercredi 5 septembre 1984

2. Laurent Fabius est l’invité de l’émission d’Antenne 2 L’Heure de vérité de François-Henri de Virieu Répondant aux questions Albert Duroy, Michel Tardieu et Alain Duhamel, le Premier ministre y a évoqué la décrispation politique. Il a dégagé cinq priorités pour son gouvernement pour lutter efficacement contre le chômage : la formation, la croissance, la création d’entreprises, l’organisation du travail, les travaux d’intérêts collectifs. Concernant la formation, il a proposé la mise en place d’un partenariat de collaboration entre l’école secondaire et les entreprises. Parmi les mots et les thèmes les plus employés au cours de la soirée figurent « formation », « entreprise », « modernisation » et « aujourd’hui ». Sans surprise, la majorité est satisfaite, l’opposition très critique…

3. La CGT a adressé une sévère mise en garde au gouvernement : estimant que le recul du pouvoir d’achat et la hausse du chômage est le résultat de la politique actuellement menée, la commission exécutive du syndicat appelle les travailleurs à « agir fort » et « tous ensemble ».

Mercredi 5 septembre 1984

4. Apaisement dans le confit du groupe Creusot-Loire : la ministre du Redéploiement industriel Edith Cresson a présidé à Paris une première rencontre entre les pouvoirs publics, les élus et les syndicats. Les différents délégués se sont déclarés plutôt satisfaits.

5. Le travail a repris dans le calme à l’usine Citroën d’Aulnay. Contrairement aux jours précédents, la CGT n’a pas appelé à de nouveaux débrayages.

Mercredi 5 septembre 1984

6. Le dollar franchit la barre des neuf francs à la Bourse de Paris, en cotant 9,0485.

Mercredi 5 septembre 1984

7. L’inquiétude grandit autour de l’épave du Mont Louis : le pont supérieur s’est déchiré en raison du mauvais temps qui persiste le long des côtes belges et deux containers vides sont partis à la dérive avant d’être repêchés.

8. Un gendarme de la brigade de Neuville-sur-Saône a été grièvement blessé près de Lyon. Alors qu’il se rendait sur les lieux d’un cambriolage il a reçu trois balles, dont deux dans la poitrine.

9. Environ 700 000 professeurs ont fait leur rentrée scolaire.

10. Sorties cinématographiques :

Mercredi 5 septembre 1984

- L’Amour à mort, d’Alain Resnais, avec Fanny Ardant, Sabine Azéma, André Dussollier et Pierre Arditi.

Mercredi 5 septembre 1984

- Police Academy, de Hugh Wilson, avec Steve Guttenberg, Kim Cattrall et G.W. Bailey.

Mercredi 5 septembre 1984

- L’Hôtel New Hampshire, de Tony Richardson, avec Rob Lowe, Jodie Foster, Paul McCrane et Beau Bridges.

Mercredi 5 septembre 1984

- La faute à Rio, de Stanley Donen, avec Michael Caine, Joseph Bologna et Valerie Harper.

Mercredi 5 septembre 1984

- Tir à vue, de Marc Angelo, avec Laurent Malet, Jean Carmet, Sandrine Bonnaire et Michel Jonasz.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 4 septembre 1984

1. Le ministre de l’Education nationale Jean-Pierre Chevènement a présenté les grandes lignes de la rentrée au cours d’une conférence de presse. Les priorités qui guident son action sont la formation des maîtres, l’enseignement technique, la formation permanente et l’école élémentaire.

Mardi 4 septembre 1984

2. Annonce officielle de la démission de Jean-Paul Parayre de la présidence de PSA Peugeot-Citroën, un groupe qu’il dirigeait depuis 1977. Comme prévu, il est remplacé par Jacques Calvet, l’actuel président de Citroën

Mardi 4 septembre 1984

3. Des débrayages se sont poursuivis à l’usine Citroën d’Aulnay, où les ouvriers ont interrompu le travail à la demande de la CGT. Selon la direction 900 salariés sur 1 600 sont concernés.

Mardi 4 septembre 1984

4. L’Intersyndicale de Creusot-Loire a été reçue par un responsable du ministère de l’Industrie. Les syndicats se sont dits satisfaits de l’ouverture de négociations. Par ailleurs, 3 000 manifestants se sont rendus à l’usine Framatome du Creusot pour demander des précisions sur le projet de reprise de Creusot-Loire.

Mardi 4 septembre 1984

5. Nouvelle hausse du Dollar qui a coté un peu plus de 8,95 francs (+ 4 centimes en une journée).

Mardi 4 septembre 1984

6. Présidant à l’hôtel de police d’Auxerre l’hommage solennel de la nation lors des funérailles du sous-brigadier Schaeffer tué le 31 août, le ministre de l’Intérieur Pierre Joxe a assuré que le gouvernement envisageait désormais une réglementation plus sévère de la circulation des armes.

7. Deux semaines après les Etats-Unis, le docteur Philippe Rouger, du Centre national de transfusion sanguine, annonce que des anticorps monoclonaux humains vont être commercialisés en France.

Mardi 4 septembre 1984

8. Au Chili, le père Français André Jarlan (quarante-trois ans) a été tué dans un quartier populaire de Santiago. A l’occasion de la répression de mouvements anti-Pinochet (Protesta), la police chilienne a ouvert le feu : une balle a traversé le mur de bois du presbytère de la paroisse et frappé au cou André Jarlan pendant qu’il lisait la Bible.

9. Dans la soirée, un camion transportant cinquante fûts de cyanure de sodium (soit vingt tonnes), un produit hautement toxique, a perdu sa cargaison à la sortie du tunnel de Fourvière, à Lyon. Certains containers se sont éventrés laissant s’échapper des milliers de pastilles blanches. Elles ont toutes été récupérées à temps avant l’arrivée de la pluie. Une averse aurait eu des conséquences catastrophiques. Le transport de tels produits est pourtant interdit dans ce tunnel.

10. Meeting d’athlétisme international au stade Jean-Bouin.

11. En 1984, Prince sort le film, l’album et la chanson Purple Rain :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Au lendemain de ses entretiens avec Hassan II, François Mitterrand a passé la journée dans sa résidence de Latche. Aucune information n’a encore filtré sur la nature des discussions entre le roi du Maroc et le président français. Les responsables politiques algériens ne cachent pas leur irritation et leur inquiétude concernant cette rencontre : vexée ne pas avoir été mis dans le secret, alors que les relations franco-algériennes sont actuellement excellentes, Alger accepte mal que cette visite coïncide avec la mise en place d’un traité d’union entre le Maroc et la Libye, une union dirigée contre l’Algérie selon ses dirigeants.

Lundi 3 septembre 1984

2. Rentrée politique de Simone Veil. S’adressant aux cadres du Parti radical valoisien, elle a confirmé son opposition à tout accord avec le Front national et déclaré que l’appel au rassemblement du Premier ministre Laurent Fabius n’était pas sérieux.

3. Selon un sondage de la Sofres pour le Figaro, 63 % des personnes interrogées n’ont pas le sentiment que le président Mitterrand ait répondu cet été de manière satisfaisante au mécontentement des Français. Ils sont par contre 58 % à penser que la désignation de Laurent Fabius comme Premier ministre est un bon choix (9 % seulement pensent le contraire).

Lundi 3 septembre 1984

4. Jeumont-Schneider a annoncé son intention de racheter l’ensemble des activités ferroviaires de Creusot-Loire. L’ensemble des emplois (2 050 personnes) serait maintenu. Au même moment, 3 000 salariés et habitants du Creusot ont manifesté pour protester contre les suppressions d’emploi au sein du groupe, du monument du Marteau-Pilon (photo) jusqu’à la gare de Montchanin, où le trafic ferroviaire a été bloqué toute la journée.

Lundi 3 septembre 1984

5. Après les incidents du 31 août, les ouvriers sont retournés dans le calme à l’usine Citroën d’Aulnay. Mais la question de la reprise du travail se pose, certains secteurs étant touchés au cours de la journée par des arrêts de travail. A midi, la direction affirme que tous les salariés ont repris le travail alors que la CGT prétend que l’usine ne tourne pas...

Lundi 3 septembre 1984

6. Annonce du second dépôt de bilan prochain de l’usine Bella, qui fabrique des poupées à Perpignan. La société, qui emploie trois cents personnes, a demandé une aide au comité interministériel de restructuration industrielle. L’entreprise cherche six millions de francs. Un premier dépôt de bilan avait été prononcé en 1981.

Lundi 3 septembre 1984

7. Décès à Arnould, dans l’Essonne, de l’homme politique et compagnon de la Libération Gaston Palewski. L’un des barons du gaullisme, il était âgé de quatre-vingt-trois ans. Il avait été ministre d’Etat de 1962 à 1965 et président du Conseil constitutionnel de 1965 à 1974.

8. Les mauvaises conditions météo entraînent un report des opérations sur l’épave du Mont Louis.

9. Sur TF1, l’émission Cocoricocoboy succède à Coco Boy, toujours dirigée par Stéphane Collaro (diffusée jusqu'en 1987).

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Dimanche 2 septembre 1984

1. Nouvelle rencontre entre François Mitterrand et Hassan II mais le secret demeure toujours bien gardé sur les motivations du séjour du président français au Maroc. Profitant de cette visite privée, le chef d’Etat français, installé dans un palais royal proche de Fès, a également effectué une partie de pêche et joué au golf. M. Mitterrand a quitté le Maroc dans la soirée pour rentrer à Paris.

Dimanche 2 septembre 1984

2. De retour de Tunisie, le ministre français des Relations extérieures Claude Cheysson a réaffirmé que la France retirera ses soldats du Tchad le jour où la Libye fera de même.

Dimanche 2 septembre 1984

3. Invité du Forum de Radio-Monte-Carlo, le numéro deux du Parti socialiste, Jean Poperen, a reconnu que le gouvernement avait du « battre en retraite » sur le problème de l’enseignement privé. Il a affirmé que le combat pour l’école publique restait un objectif essentiel pour la gauche mais il faudra reprendre la question autrement.

Dimanche 2 septembre 1984

4. Le premier container, vide, a été remonté de l’épave du Mont Louis grâce à deux grues installées sur la plate-forme Titan-8 de 120 mètres de long. Mais les trente fûts d’hexafluorure d’uranium restent pour l’instant au fond de la mer et ne seront retirés que plus tard. Les autorités ont confirmé qu’aucune trace de pollution n’a été constatée autour du bateau.

Dimanche 2 septembre 1984

5. A l’issue de la douzième et dernière manche du championnat du monde de moto, disputé sur le circuit italien de Mugello, près de Florence, le Français Christian Sarron (photo), sacré dès la course précédente, reçoit sa coupe de champion du monde en 250 cm³. Son compatriote Raymond Roche a terminé troisième du classement de la catégorie reine, les 500 cm³. En 125 cm³, Jean-Claude Selini se classe sixième.

6. Seizièmes de finale de l’US Open de tennis : le Français Henri Leconte a été éliminé par l’Américain Jimmy Connors, tête de série n°3.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. François Mitterrand est de retour au Maroc pour quelques jours de visite privée. Les raisons de ces séjours non prévus du chef d’Etat français restent toujours autant mystérieuses.S

Samedi 1er septembre 1984

2. Poursuivant son voyage en Tunisie, le ministre français des Relations extérieures Claude Cheysson s’est entretenu avec le leader palestinien Yasser Arafat.

Samedi 1er septembre 1984

3. Le ministre français de la Défense Charles Hernu a rendu visite aux forces françaises installées au Tchad.

Samedi 1er septembre 1984

4. A l’occasion du quinzième anniversaire de la Révolution libyenne, le colonel Kadhafi a dénoncé l’occupation odieuse du Tchad par les troupes françaises, confirmant que la Libye mettait ses forces à la disposition des rebelles de Goukouni Oueddeï.

5. A Vénissieux, des camions ont discrètement et secrètement déménagé la nuit dernière toute la marchandise du supermarché Suma de la Pyramide, situé dans le quartier des Minguettes. La direction a estimé qu’elle ne pouvait plus assurer la sécurité de ses employés. Les habitants de cette cité chaude vont désormais faire un kilomètre à pied pour se ravitailler.

6. Le mauvais temps, avec des vents de force 6 à 7, rend difficile les opérations de renflouage du Mont Louis au large d’Ostende.

7. En 1984, Pat Benatar interprète We Belong :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 31 août 1984

1. Rentrée politique de Raymond Barre à l’occasion de l’université d’été des jeunes du Centre des démocrates sociaux (CDS) à Confolant (Puy-de-Dôme). Tout en ne manquant pas de s’en prendre au gouvernement, l’ancien Premier ministre a confirmé ses divergences avec les positions de Valéry Giscard d’Estaing - qui était présent à Confolant il y a trois jours - et de Jacques Chirac. Il s’est notamment déclaré hostile aux demandes perpétuelles de dissolution de l’Assemblée nationale.

Vendredi 31 août 1984

2. Après un voyage effectué la veille en Algérie, le ministre français des Relations extérieures Claude Cheysson est arrivé en Tunisie, où il a été reçu par le président Bourguiba (photo).

Vendredi 31 août 1984

3. Des incidents se sont produits dans la matinée avec les forces de l’ordre à l’usine Citroën d’Aulnay : refusant toujours de passer par les sas d’entrée, qu’il qualifie de « cage à arabes », le leader local de la CGT Akka Ghazi (photo) a été légèrement blessé à la tête. Son syndicat proteste vivement. Le travail a repris ensuite normalement dans l’usine.

Vendredi 31 août 1984

4. Confirmation du plan de reprise partiel de Creusot-Loire par un groupe d’industriels et de banquiers. De nombreuses suppressions d’emploi sont prévues. Elles sont estimées à au moins 2 500 (dont 1 800 au seul Creusot) sur un total de 12 800 salariés.

Vendredi 31 août 1984

5. Nouvelle hausse du dollar qui a coté 8,86 francs (plus un centime) à la Bourse de Paris.

6. Début véritable des opérations sur le Mont Louis : des plongeurs et des spécialistes ont pour la première fois percé la coque du navire.

7. A l’issue d’une course-poursuite et d’une fusillade, un policier, le sous-brigadier Schaeffer, a été tué et un autre gravement blessé dans la matinée à Auxerre par deux hommes qui sont parvenus à prendre la fuite. Dans la soirée, les deux gangsters se sont retranchés dans un immeuble d’Avallon avant de se rendre aux forces de l’ordre. L’un des deux bandits, Abdelhamid Hakkar, est le chef du gang des BMW qui a écumé la région de Besançon durant l’été. Il semblait préparer un nouveau coup avec son complice Gilles Blanchard.

Vendredi 31 août 1984

8. Une grande statue de Georges Pompidou a été érigée à Paris, dans les Jardins de l’Elysée, entre l’avenue et le pavillon Gabriel. Elle a été conçue par le sculpteur Louis Derbré.

9. Ouverture du dixième Festival du film américain de Deauville.

10. Journée très chargée sur la route des retours de vacance.

Vendredi 31 août 1984

11. Concours de rêve au saut à la perche lors du meeting d’athlétisme de Rome : le Français Thierry Vigneron (photo) a battu une première fois le record du monde avec un saut à 5,91 m, avant que, quelques minutes plus tard, le Soviétique Sergueï Bubka ne reprenne son bien en franchissant la barre à 5,94 m.

Vendredi 31 août 1984

12. US Open de tennis : Henri Leconte s’est qualifié pour la suite de la compétition en battant l’Australien Dohan en trois sets.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 30 août 1984

1. Le président Mitterrand a effectué une visite privée surprise au Maroc, où il a rencontré en fin de matinée le roi Hassan II près de Fès. Les deux hommes se sont entretenus à plusieurs reprises au cours de la journée. Les motifs de ce voyage inattendu sont tenus secrets. Peut-être faut-il voir un rapport avec le rapprochement entre le Maroc et la Libye. Dans la soirée, le chef de l’Etat français a quitté le Maroc pour se rendre au Portugal, où il a été reçu par le Premier ministre Mario Soares.

Jeudi 30 août 1984

2. Voyage officiel en Algérie du ministre français des Relations extérieures Claude Cheysson.

3. Les réactions à l’annonce de Jean-Pierre Chevènement sur le statut de l’école privée sont dans l’ensemble favorables, que ce soit chez les partisans du public ou chez ceux du privé. L’Eglise évoque un geste d’apaisement tandis que les dirigeants de l’opposition parlent d’ouverture tout en affirmant que la route est encore longue. Georges Marchais dénonce cependant un recul suite aux formables pressions exercées par la droite.

Jeudi 30 août 1984

4. Après les propositions d’Edith Cresson la veille, le ministre de l’Economie et des Finances Pierre Bérégovoy (photo) a annoncé à son tour des facilités de financement pour la création des entreprises. Un livret d’épargne entreprise spécial sera créé : dépôt minimum de 5 000 francs (200 000 F maximum), avec versement annuel de 3 600 F minimum sur une durée de deux à cinq ans et une rémunération de 4,5 % ; après examen, un prêt pourra ensuite être accordé d’un montant maximum de 300 000 F à un taux max. de 8 % et pour une durée de deux à quinze ans ; un prêt supplémentaire pourrait être encore accepté (taux de 9,5 %)

Jeudi 30 août 1984

5. Malgré le refus par la CGT des 1 950 licenciements autorisés par le gouvernement, le travail a repris dans le calme dans les usines Citroën de la Région parisienne. Quelques heurts légers avec les forces de l’ordre ont été signalés à Aulnay (photo), l’usine la plus touchée par les pertes d’emploi, suite à un mouvement de colère contre l’installation durant l’été de grilles de filtrage. Une marche de protestation a été organisée.

Jeudi 30 août 1984

6. Bien que non encore publié, les constatations du rapport rédigé par François Dalle, PDG de L’Oréal, font du bruit dans le secteur automobile français. Selon celui-ci, les restructurations indispensables à la survie de la construction automobile française vont entraîner la suppression de 79 500 emplois d’ici à 1989. Renault serait la société la plus touchée avec 20 000 emplois perdus (+ 5 000 chez Renault véhicules industriels), tandis que Peugeot serait touchée à hauteur de 15 000 et Citroën 9 500. 22 500 emplois disparaitraient chez les sous-traitants et 5 000 autres dans les garages.

7. Huit militants du FLNC ont été incarcérés à Lyon.

Jeudi 30 août 1984

9. Championnats du monde de cyclisme sur piste : à Barcelone, la Française Jeannie Longo a gagné la médaille d’argent de la poursuite individuelle, battue en finale par l’Américaine Rebecca Twigg (photo).

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mercredi 29 août 1984

1. Détente dans la question scolaire. Après avoir reçu Pierre Daniel, le président de l’Unapel, le ministre Jean-Pierre Chevènement a rendu publique les nouvelles propositions du gouvernement concernant l’enseignement privé : le financement des établissements privés sous contrat sera soumis aux mêmes règles que pour le public (crédits fixés à l’avance par l’Etat lors de l’élaboration du budget), ce qui met fin aux dépassements de budget en cas d’ouverture d’une classe supplémentaire ; les lycées et collèges seront financés par les régions, les écoles primaires par les communes, soit en argent, soit en nature (don de matériel, etc.) ; les élus disposeront d’un droit de regard sur le budget des écoles privées grâce à la présence de l’un de leurs représentants ; les établissements d’intérêt public (EIP) sont supprimés mais des membres des collectivités locales seront représentés dans les instances privées gérant des fonds publics ; l’Etat pourra créer des établissements publics là où il n’en existait pas tandis que le privé devra tenir compte des prévisions établies par les départements et les régions ; la titularisation des enseignants du privé et abandonné mais leur nomination se fera en accord entre le recteur et le chef d’établissement ; les contrats d’association sont maintenus mais il faudra l’accord des communes pour les nouveaux contrats dans le primaire. Le futur texte ne prendra pas la forme d’une loi.

Mercredi 29 août 1984

2. Conseil des ministres. Conformément à une promesse du président faite en mai dernier, la ministre du Redéploiement industriel et du Commerce extérieur Edith Cresson a présenté un texte visant à favoriser la création d’entreprise : il ne faudra désormais pas plus d’un mois pour fonder une société.

3. Les députés ont adopté en troisième lecture le projet de loi ramenant à soixante-cinq ans l’âge de la retraite des hauts fonctionnaires et des responsables des entreprises et établissements du secteur public.

Mercredi 29 août 1984

4. Selon un sondage BVA pour Paris-Match, 60 % des personnes interrogées estiment que le président Mitterrand sort affaibli des querelles de l’été. Paradoxalement, le Premier ministre Laurent Fabius sort lui renforcé pour 61 % des Français, qui lui font surtout confiance pour moderniser le pays.

5. Faisant référence à un article du ministre de la Défense dans un journal français la veille, l’agence Tass a dénoncé dans un communiqué le rapprochement, de plus en plus manifeste selon Moscou, entre la France et l’Otan.

6. La nuit dernière, un commando de l’ETA a incendié un camion français au Pays basque espagnol.

Mercredi 29 août 1984

7. L’Insee a confirmé à + 0,7 % l’indice des prix pour le mois de juillet.

8. Protestant contre les modalités d’application des trente-cinq heures, les conducteurs autonomes de la SNCF ont déposé un préavis de grève de vingt-quatre heures pour le 31 août et le 1er septembre.

9. Sorties cinématographiques :

Mercredi 29 août 1984

- Conan le Destructeur, de Richard Fleischer, avec Arnold Schwarzenegger et Grace Jones.

Mercredi 29 août 1984

- Les nuits de la pleine Lune, d’Eric Rohmer, avec Pascale Ogier, Tchéky Karyo et Fabrice Luchini.

Mercredi 29 août 1984

- La Smala, de Jean-Loup Hubert, avec Victor Lanoux, Josiane Balasko et Dominique Lavanant.

Mercredi 29 août 1984

- A coups de crosse, de Vicente Aranda, avec Fanny Cottençon, Bruno Cremer et Francisco Algora.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 28 août 1984

1. Le Premier ministre Laurent Fabius s’est rendu à Toulouse. Accompagné du maire Dominique Baudis, il a notamment visité les chaînes de montage de l’ATR-42 sur le site de l’Aérospatiale, avant de se rendre dans les quartiers habités majoritairement par des immigrés.

Mardi 28 août 1984

2. Valéry Giscard d’Estaing a fait à son tour sa rentrée politique à l’occasion de l’université d’été des jeunes démocrates sociaux, organisée à Confolant, dans le Puy-de-Dôme. S’affirmant partisan de la décrispation, l’ancien président a lancé un appel à la modération dans chaque camp en réclamant un débat politique civilisé et en demandant à l’opposition d’avoir des idées qui puissent réunir les Français.

3. Le député RPR de Savoie Michel Barnier a proposé au président de la République à assister au conseil général qu’il préside. François Mitterrand a accepté cette invitation.

Mardi 28 août 1984

4. Dans un article publié par le Figaro, le ministre de la Défense Charles Hernu s’est prononcé pour une politique commune de l’armement entre partenaires européens.

5. Une bombe, posée par Action Directe, a explosé à Paris devant le Ministère de la Défense, boulevard Saint-Germain. Pas de victime. La même organisation a commis un autre attentat à la bombe, contre le siège du Parti socialiste, rue Solferino, sans faire là non plus de victimes (l’organisation terroriste exige des « camarades social-anti-nationalistes le retrait immédiat du Tchad de la soldatesque et de la barbouzerie française »).

Mardi 28 août 1984

6. Les opérations de renflouage du Mont Louis ont débuté au large d’Ostende, mais les choses sérieuses ne devraient commencer que dans une semaine. Deux compagnies spécialisées, l’une belge l’autre néerlandaise, seront chargées de récupérer les fûts d’hexafluorure d’uranium. Le secrétaire d’Etat français à la Mer Guy Lengagne (photo) s’est rendu dans le port belge pour rassurer les autorités de Bruxelles.

Mardi 28 août 1984

7. Le préfet de Charente-Maritime a signé l’arrêté d’intérêt public concernant la construction d’un pont entre l’île de Ré et le continent. Les travaux doivent commencer dès 1985. Les écologistes, opposés au projet, ont promis de saisir la justice. Certains habitants craignent également l’arrivée massive des touristes et des promoteurs.

Mardi 28 août 1984

8. Le catamaran Royale de Loïc Caradec (photo) et Philippe Facque a remporté à 15 h 02 la première édition de la course transatlantique Québec - Saint-Malo. Il a parcouru la distance en huit jours, dix-neuf heures et cinquante-sept minutes, devançant de seulement seize minutes (soit une distance de 600 mètres) Charente-Maritime de Pierre Follenfant (Fleury Michon de Philippe Poupon se classera troisième, en neuf jours, quinze heures et cinquante-neuf minutes). Entre 100 000 et 200 000 personnes étaient massées sur les jetées, les remparts et les plages de Saint-Malo pour assister à l’arrivée des navigateurs.

Mardi 28 août 1984

9. Le coureur cycliste irlandais Sean Kelly a remporté la course Paris-Bourges. Il a devancé les Français Francis Castaing et Laurent Biondi.

Mardi 28 août 1984

10. US Open de tennis : à Flushing Meadows, Henri Leconte s’est qualifié pour le second tour en battant l’Américain John Sadri en quatre sets.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 27 août 1984

1. A son tour, le numéro un du Parti socialiste, Lionel Jospin, a fait sa rentrée politique. Au siège du PS, il a considéré que la contre-offensive du pouvoir sur la question du référendum n’était pas une diversion des problèmes socio-économiques que connaît le pays.

Lundi 27 août 1984

2. Interrogée dans le Monde, le ministre de l’Education nationale Jean-Pierre Chevènement a déclaré qu’il souhaitait régler la querelle qui divise les partisans du privé et du public, sans loi, en rénovant et en développant l’école de la République. Les dirigeants de la cause laïque (CNAL) se déclarent inquiets.

Lundi 27 août 1984

3. Naufrage du Mont Louis : les autorités belges se sont réunies à Ostende en comité de crise, refusant que le consul français assiste à la réunion. Un navire de la marine de guerre belge surveille l’épave interdisant toute approche aux autres bateaux. Un patrouilleur et un dragueur militaires français demeurent également à proximité. Le secrétaire belge à la Santé et à l’Environnement Firmin Aerts demande au gouvernement français de fournir les informations concernant ses navires sur place et leur mission ainsi que sur la cargaison du Mont Louis. Les écologistes demandent maintenant l’annulation d’un transport de plutonium qui doit bientôt partir de Cherbourg pour le Japon.

4. Vers midi, l’explosion d’un colis piégé de fabrication artisanale, déposé dans un parking souterrain, a fait un mort et un blessé à Nancy. L’engin explosif se trouvait sur le capot d’une voiture appartenant à un patron de bar. Surnommé le « Leclerc de la limonade » en raison des rabais qu’il pratique sur ses consommations, celui-ci a été légèrement blessé et son employé tué.

5. La maison de vacance d’une famille française a été incendiée dans la province basque espagnole du Guipúzcoa.

Lundi 27 août 1984

6. Décret de création de l’Université du Havre.

Lundi 27 août 1984

7. La jeune épouse de Jacques Martin, Cécilia, a donné naissance à une petite fille, Judith. Le parrain sera Nicolas Sarkozy, le maire de Neuilly.

8. En 1984, Philippe Lavil chante sa Jamaïcaine :

Voir les commentaires

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog