Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Dimanche 31 mars 1985

1. Invité du Club de la presse d’Europe 1, le ministre du Travail a laissé entendre que la législation concernant les contrats à durée déterminée pourrait être assouplie. Michel Delebarre a annoncé qu’il envisageait d’allonger de six à vingt-quatre mois la durée maximum de ces contrats.

Dimanche 31 mars 1985

2. Interrogé sur TF1 dans Midi-Presse, le secrétaire général du Parti communiste s’en est pris à Laurent Fabius : Georges Marchais ‘photo) a accusé celui-ci de ne rien faire pour mettre fin à la campagne anticommuniste qu’il voit se développer dans les journaux et sur les ondes, contrairement à ce que lui aurait promis le Premier ministre.

3. Enlevée il y a dix jours au Liban, la secrétaire du service culturel de l’ambassade de France a été libérée, mais on ne sait toujours pas vraiment qui la détenait. Son père reste cependant aux mains de leurs ravisseurs.

Dimanche 31 mars 1985

4. L’attentat commis il y a deux jours contre le Festival du film juif à Paris a été revendiqué dans la matinée à Beyrouth par le Djihad Islamique. Selon cette organisation il s’agit de représailles à la politique menée par Israël au Liban. Au même moment, 6 000 personnes, dont des hommes politiques (Michel Rocard, Lionel Jospin, Simone Veil, Jacques Toubon, etc.) et des personnalités du monde culturel (Jean-Edern Hallier, Enrico Macias, Roger Hanin, Marek Halter, Yves Montand, Simone Signoret, André Glucksmann, etc.), se sont rassemblées devant le cinéma Rivoli-Beaubourg pour protester contre le racisme et l’antisémitisme, avant de se rendre devant le Mémorial juif, rue de Rivoli. Une autre manifestation s’est déroulée à Marseille.

5. Le Groupe antiterroriste de libération (GAL) a revendiqué les trois attentats commis au Pays basque français ces deux derniers jours. Ces actions ont fait deux morts et quatre blessés. Dans l’après-midi, plus d’un millier de personnes ont manifesté à Saint-Jean-de-Luz pour protester contre ces attentats.

6. Dans un communiqué, le directeur général de la gendarmerie a protesté officiellement après les accusations portées par la veuve de Bernard Laroche. Il s’élève vigoureusement contre la diffusion de ces propos.

7. Nouveau crime raciste la nuit dernière ? Dans les Bouches-du-Rhône, un jeune homme d’origine algérienne, âgé de dix-huit ans, a été tué d’un coup de fusil, vers 22 h, à la sortie d’un bar d’un quartier-HLM de Miramas. Il a été tué par un Espagnol une heure après une dispute ayant éclaté devant le café. Celui-ci sera saccagé et partiellement incendié vers 4 heures du matin. Le meurtrier est en fuite. Quelques heures après le drame, le Front national a placardé ses affiches un peu partout dans la ville.

Dimanche 31 mars 1985

8. Ancien champion de demi-fond, Michel Bernard (photo) a été désigné comme nouveau président de la Fédération française d’athlétisme. Il succède à Michel Marmion.

Dimanche 31 mars 1985

9. Passage à l’heure d’été : les montres et horloges ont été avancées d’une heure la nuit dernière.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Samedi 30 mars 1985

1. Le dernier obstacle à l’élargissement de la CEE à l’Espagne et au Portugal, à savoir le blocage de la Grèce sur les Programmes intégrés méditerranéens, a été levé lors du Conseil européen des chefs d’Etat et de gouvernement de Bruxelles.

Samedi 30 mars 1985

2. Intervenant dans le journal Libération, la ministre du Redéploiement industriel et du Commerce extérieur Edith Cresson a annoncé la prochaine libération des prix des voitures neuves, d’ici le début de l’été. Elle répond ainsi favorablement à la demande des constructeurs automobiles.

3. A 19 h 15, un réfugié basque espagnol a été abattu à Saint-Jean-de-Luz de cinq coups de feu tirés d’une voiture, dans laquelle se trouvaient quatre hommes. La victime s’apprêtait à apporter un rouleau de pellicule au journal basque Egin. Ses photos avaient été prises dans l’après-midi à l’occasion d’une manifestation contre la violence et les assassinats du GAL. C’est le treizième réfugié basque tué dans le Sud-Ouest de la France en quinze mois. Prise à partie par des sympathisants de l’ETA lors de la levée du corps, la police a du charger avec des grenades lacrymogènes.

4. Venues à Paris pour manifester contre le racisme en général, plusieurs milliers de personnes ont également défilé de la gare Montparnasse à la place de la Bastille pour protester contre l’attentat antisémite commis contre un cinéma la veille au soir : « Arabe à Menton, Juifs à Paris, c’est nos postes qu’on assassine », pouvait-on lire sur les banderoles. Le président Mitterrand a envoyé un message à la communauté juive de France dénonçant l’attentat et témoignant de sa solidarité avec les victimes. Son épouse Danielle s’est rendue dans l’après-midi à l’Escurial pour assister à la projection d’un des films du Festival du cinéma juif.

Samedi 30 mars 1985

5. Au lendemain de l’assassinat de Bernard Laroche (photo), la veuve de celui-ci accuse maintenant un capitaine de gendarmerie chargé de la première enquête d’avoir provoqué le meurtre de son mari. Par ailleurs, placée en garde à vue, Christine Villemin est interrogée par la police.

Samedi 30 mars 1985

6. Cinquième et dernière journée du Tournoi des Cinq Nations de rugby : au Parc des Princes de Paris, la France a battu le Pays de Galles 14 à 3. Avec deux victoires et deux matchs nuls, les Français, bien qu’invaincus, terminent à la deuxième place du tournoi, juste derrière l’Irlande.

Samedi 30 mars 1985

7. Pour la première fois depuis la création de l’émission à l’automne dernier, un artiste français se classe numéro un du Top 50 : Jeanne Mas (avec Johnny Johnny) succède en tête des meilleures ventes de quarante-cinq tours au chanteur américain Al Corley (Square Rooms).

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 29 mars 1985

1. Ouverture du Conseil européen de Bruxelles : les dix chefs d’Etat et de gouvernement ont commencé à discuter de l’accord obtenu la veille au soir sur l’entrée de l’Espagne et du Portugal dans la CEE. Ils doivent encore aplanir les dernières difficultés liées à cette adhésion. Les discussions doivent également porter sur une révision des institutions européennes (vote à la majorité qualifiée), une relance des grands travaux publics d’infrastructure au plan européen et un renforcement de la coopération sur les technologies de pointe, les télécommunications et l’aide à l’Afrique affamée.

Vendredi 29 mars 1985

2. Nouveau rebondissement tragique dans l’affaire du petit Grégory : Jean-Marie Villemin s’est rendu au domicile de son cousin germain Bernard Laroche, qu’il accusait toujours d’être l’assassin de son fils, pour l’abattre d’un tir de fusil de chasse (photo reconstitution). La victime, toujours inculpée pour l’assassinat du petit garçon, semblait sur le point d’être innocenté par le juge d’instruction. Jean-Marie Villemin s’est immédiatement rendu aux gendarmes. Ces derniers sont directement mis en cause par les proches de Bernard Laroche : depuis plusieurs semaines sa veuve leur avait demandé une protection suite aux menaces de mort adressées par le père de Grégory.

Vendredi 29 mars 1985

3. Un attentat à la bombe antisémite a visé dans la soirée le cinéma Rivoli-Beaubourg à Paris (quartier du Marais) : l’engin, déposé derrière un fauteuil à l’arrière de la salle, a explosé à 21 h 45 lors de la projection du film Eichmann, l’homme du 3e Reich, programmé dans le cadre du quatrième Festival international du film juif. Dix-huit personnes ont été blessées, dont trois grièvement. Le faux plafond s’est en partie effondré sur les spectateurs. Fort heureusement, il n’y avait que trente spectateurs dans la salle. Le ministre de l’Intérieur Pierre Joxe et le maire de Paris Jacques Chirac se sont immédiatement rendus sur place. Les organisateurs avaient reçu des menaces de mort par lettre la semaine précédente. Le Festival se poursuivra à l’Escurial.

4. Une fusillade a éclaté dans la soirée dans un bar de Bayonne fréquenté par des nationalistes basques : un jeune homme a été tué et plusieurs autres blessés.

Vendredi 29 mars 1985

5. Le gangster Bruno Sulak a succombé à ses blessures. Il avait fait une lourde chute en tentant de s’évader de Fleury-Mérogis dans la nuit du 17 au 18 mars. Il avait vingt-neuf ans.

Vendredi 29 mars 1985

6. Poursuite de la baisse des cours du dollar à la Bourse de Paris : moins huit centimes à 9,42 F.

Vendredi 29 mars 1985

7. Les manœuvres politiques ont encore de l’avenir à la télévision. Quelques jours après avoir appris le départ forcé d’Albert Duroy, Christine Ockrent (photo) a démissionné de ses fonctions de rédactrice en chef et présentatrice du journal de 20 heures d’Antenne 2. Elle estime ne pas avoir obtenu du PDG de la chaîne, Jean-Claude Héberlé, les garanties qu’elle demandait. Cette annonce fait grand bruit et met François Mitterrand en colère. Héberlé menace un temps de poursuivre son ancienne journaliste vedette en justice, avant de céder sous la pression notamment des syndicats. La « reine Christine » va faire la une de tous les magazines dans les semaines à venir pour justifier son départ de la télé.

Vendredi 29 mars 1985

8. En Allemagne de l’Ouest, la radio de Baden-Baden a organisé un festival entièrement consacré au compositeur français Pierre Boulez, à l’occasion de son soixantième anniversaire.

9. Sur TF1, Annie Girardot est l’invité du Jeu de la Vérité de Patrick Sabatier.

Vendredi 29 mars 1985

10. Quatre ans après Le coup de folie, Thierry Pastor retrouve le succès avec Sur des musiques noires :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 28 mars 1985

1. Edgard Pisani (photo) a remis au Premier ministre Laurent Fabius puis au président François Mitterrand son rapport sur la situation de la Nouvelle-Calédonie. Après quatre mois de mission dans l’archipel, il vient défendre en métropole son plan indépendance-association. La balle est désormais dans le camp du gouvernement, qui compte bien prendre son temps. De son côté, Dick Ukeiwé a fait savoir qu’il se rendrait également bientôt dans la capitale pour y défendre son propre plan et pour y rencontrer M. Pisani, ce qu’il avait toujours refusé de faire à Nouméa.

Jeudi 28 mars 1985

2. Clôture à Rennes des Journées parlementaires du Parti socialiste, avec la présence du ministre de l’Intérieur Pierre Joxe (photo) dans la matinée et celle de Laurent Fabius dans l’après-midi : siégeant à huis clos presque toute la journée, se déclarant favorables au scrutin proportionnel au détriment du majoritaire, les élus socialistes laissent le choix au gouvernement. Un bureau exécutif exceptionnel du parti s’est réuni dans la soirée. Offrant au Premier ministre un far breton, le porte-parole des écologistes Yves Cochet lui a souhaité un « bon et juste découpage ».

Jeudi 28 mars 1985

3. Les dix ministres des Affaires étrangères de la CEE, réunis à Bruxelles, se sont mis d’accord dans la soirée sur les conditions d’adhésion de l’Espagne et du Portugal à la Communauté européenne. Concernant la pêche, la flotte espagnole du Nord-Est Atlantique sera limitée à trois cents navires et ne sera renouvelée qu’à moitié ; au 1er janvier 1986, 145 bateaux espagnols auront le droit de pêcher en même temps les poissons de fonds ; la France maintient sa protection côtière Atlantique de douze milles. Sur l’agriculture, une période transitoire de dix ans sera mise en place pour les fruits et légumes espagnols et aucun changement n’aura lieu durant les quatre premières années avant un démantèlement progressif des droits de douane ; pour le vin, les Espagnols devront distiller au-dessus de 23,375 millions d’hectolitres (ils en espéraient quatre de plus) ; les Portugais pourront produire 120 000 tonnes de tomates en profitant d’avantages à l’exportation, bénéficier d’un prêt de sept milliards de francs sur six ans pour soutenir leur balancement des paiements et compter sur un remboursement de TVA de neuf milliards de francs pendant sept ans.

Jeudi 28 mars 1985

4. Le ministre de l’Agriculture Michel Rocard (photo) a été chahuté lors des discours de clôture du congrès de la FNSEA à Narbonne. Le président du syndicat agricole François Guillaume a énuméré toute série de reproches adressés au ministre, accusé de renier ses engagements et de ne pas assez défendre les intérêts des agriculteurs français à Bruxelles, comme sur le dossier du lait. Le ministre a essayé de rassurer en évoquant les nouveaux débouchés en Espagne et au Portugal pour les céréales, le lait et la viande français.

Jeudi 28 mars 1985

5. Le président Mitterrand a reçu à l’Elysée le secrétaire américain à la Défense Caspar Weinberger (photo). Ce dernier a officiellement proposé à la France de participer au projet américain de « guerre des étoiles ». Il a également profité de son séjour pour assister à une démonstration du système de transmission français Rita, qui intéresse Washington.

Jeudi 28 mars 1985

6. Le dollar poursuit sa chute pour la troisième journée consécutive : moins seize centimes à 9,50 F. Le billet vert a retrouvé son cours d’il y a trois mois.

Jeudi 28 mars 1985

7. L’entraîneur du PSG Georges Peyroche fait les frais des mauvais résultats de son équipe : alors qu’il se trouve hospitalisé, il a été congédié par le président Francis Borelli. Il est remplacé par son adjoint Christian Coste (photo).

Jeudi 28 mars 1985

8. Décès à Saint-Paul-de-Vence, dans les Alpes-Maritimes, du peintre français d’origine russe Marc Chagall, à l’âge de 87 ans.

Jeudi 28 mars 1985

9. Ouverture au Centre Georges-Pompidou de l’exposition les Immatériaux. Présentée par le Centre de création industrielle, elle mélange l’art, les sciences et les techniques (jusqu’au 15 juillet).

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mercredi 27 mars 1985

1. Conseil des ministres. Edith Cresson a dressé un bilan très optimiste des résultats obtenus en 1984 par les entreprises nationalisées deux ans plus tôt : les six groupes industriels ont réalisé l’année dernière un bénéfice de trois milliards de francs, alors qu’ils en avaient perdu un milliard en 1981.

Mercredi 27 mars 1985

2. Ouverture des Journées parlementaires du Parti socialiste à Rennes. Au cœur des discussions figure notamment la réforme du mode de scrutin, qui ne fait pas l’unanimité au sein du parti.

Mercredi 27 mars 1985

3. Début du 39e congrès de la FNSEA à Narbonne, centre d’une région viticole généralement hostile à ce syndicat agricole. L’élargissement de l’Europe à l’Espagne et au Portugal, auquel les agriculteurs français ne sont pas favorables, est au centre de toutes conversations.

Mercredi 27 mars 1985

4. Après bien des discussions, les ministres de l’Industrie des Dix sont parvenus à un accord sur la sidérurgie, en autorisant notamment à la France et à l’Italie à verser cette année encore une subvention à leurs industriels mais à condition que ce soit la dernière fois.

Mercredi 27 mars 1985

5. Se déclarant satisfaits des dernières propositions d’augmentation de salaire formulées par le gouvernement, les syndicats des internes en médecine ont suspendu leur mot d’ordre de grève prévu pour la fin de semaine. Mais les internes en pharmacie menacent désormais à leur tour de faire grève.

Mercredi 27 mars 1985

6. La Chine a signé un contrat pour l’achat 150 locomotives électriques à l’entreprise nantaise Alsthom-Atlantique, pour un montant total de 2,5 milliards de francs. Cette commande représente dix millions d’heures de travail pour l’industrie française (soit 4 200 personnes employées pendant deux ans).

Mercredi 27 mars 1985

7. Nouvelle chute du dollar : le billet vert a perdu en une seule journée vingt-deux centimes à la Bourse de Paris pour coter désormais

Mercredi 27 mars 1985

8. A Paris, une centaine de prostituées de la rue Saint-Denis (sur un total de 2 000) ont manifesté place de la Concorde afin de protester contre les mesures d’expulsions dont elles font l’objet, suite à la volonté du maire PR du IIe arrondissement d’ « assainir » le quartier depuis deux ans. 270 appartements sont dans le collimateur d’Alain Dumait, qui demande au préfet l’application de la loi sur le proxénétisme hôtelier. Reçues à Matignon, les prostituées ont annoncé la poursuite d’une grève totale dans le dernier quartier chaud de la capitale.

9. Clôture du cinquième Salon du Livre au Grand Palais.

Mercredi 27 mars 1985

10. Début à l’Opéra de Paris, sous la direction de Christophe von Donanyi, des représentations de Wozzeck, de l’Autrichien Alban Berg, avec Peter Gottlieb dans le rôle-titre. L’œuvre, composée en 1922, est mise en scène par Ruth Berghaus, dans des décors de Hans-Dieter Schaal et des costumes de Marie-Louise Strandt.

11. Sorties cinématographiques :

Mercredi 27 mars 1985

- Partir, revenir, de Claude Lelouch, avec Annie Girardot, Jean-Louis Trintignant, Françoise Fabian, Erik Berhcot, Michel Piccoli, Evelyne Bouix et Richard Anconina.

Mercredi 27 mars 1985

- Ladyhawk, la femme de la nuit, film fantastique américain de Richard Donner, avec Rutger Hauer, Matthew Broderick, Michelle Pfeiffer, Leo McKern et John Wood ; la musique de la bande originale a été composée par Andrew Powell, du groupe Alan Parsons Project.

Mercredi 27 mars 1985

- Le Flic de Beverly Hills, film policier américain de Martin Brest, avec Eddie Murphy, Judge Reinhold, John Ashton, Lisa Eilbacher et Ronny Cox.

Mercredi 27 mars 1985

- Falling in Love, comédie dramatique américaine d’Ulu Grosbard, avec Robert De Niro, Meryl Streep et Harvey Keitel.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 26 mars 1985

1. A peine Edgard Pisani avait-il quitté la Nouvelle-Calédonie pour rentrer à Paris, après quatre mois de mission, que Dick Ukeiwé (photo) profitait du jour d’ouverture de l’Assemblée territoriale pour présenter à Nouméa son contre-plan pour l’avenir de l’archipel. Tout en prévoyant une autonomie très poussée, celui-ci prévoit de séparer en deux parties, dans le sens de la longueur, un territoire qui demeurerait au sein de la République française. Chacune de ces deux régions disposerait d’une assemblée élue au suffrage universel. La partie occidentale, qui comprend Nouméa et la plus grande partie des terres exploitables, abriterait 73 % de la population totale, mais seulement 20 % de Mélanésiens, l’orientale, montagneuse, aride et pauvre, l’inverse. Ce plan a d’ores et déjà été rejeté par les indépendantistes kanaks représentés à l’Assemblée.

Mardi 26 mars 1985

2. Réunis à Bruxelles, les ministres de l’Industrie de la CEE ont mis en accusation la France pour sa politique de subventions, interdites à la fin de l’année, à l’égard de l’industrie sidérurgique. Paris a ainsi accordé des crédits d’un montant de six milliards de francs à Usinor et Sacilor (photo de l'usine Usinor de Montataire).

Mardi 26 mars 1985

3. Rendant compte des travaux du Comité central du Parti communiste, Georges Marchais a de nouveau élevé le ton à l’égard du gouvernement et du Parti socialiste. Evoquant la réforme électorale en projet, il a accusé ce dernier de « combinaisons politiciennes »

Mardi 26 mars 1985

4. Reprise timide des discussions patronat-syndicats après l’échec de la réunion de décembre 1983 sur la flexibilité du travail : André Bergeron (FO [Photo]) a rencontré Yvon Gattaz (CNPF) pour parler des contrats formation-recrutement (CFR). Les autres syndicats doivent être reçus la semaine prochaine.

Mardi 26 mars 1985

5. Le Premier ministre Laurent Fabius a chargé un député socialiste du Vaucluse, Dominique Taddéi (photo), d’une mission sur un éventuel redécoupage de la durée du travail afin de créer des emplois nouveaux.

Mardi 26 mars 1985

6. Environ deux cents employés de l’entreprise Thomson ont envahi la Bourse de Paris, retardant l’ouverture des marchés. Ils protestent contre le plan de suppression de 1 500 postes, confirmée ce jour même en comité d’entreprise.

7. Au Liban, une organisation inconnue a annoncé la prochaine libération de la jeune secrétaire de l’ambassade de France enlevée la semaine dernière ainsi que celle d’un homme d’affaires britannique kidnappé il y a dix jours. Ce mouvement affirme également détenir les trois autres otages français.

Mardi 26 mars 1985

8. L’avocate Gisèle Halimi (photo) devient ambassadeur de France auprès de l’UNESCO. Elle remplace Jacqueline Baudrier.

Mardi 26 mars 1985

9. Cinq jours après le meurtre d’un jeune Marocain à Menton, le mouvement SOS Racisme a organisé de nombreuses manifestations à travers toute la France pour mobiliser les jeunes : des défilés pacifiques dans les rues et des débats dans les lycées se sont déroulés dans la plupart des grandes villes du pays. Partout était visible le fameux badge « Touche pas à mon pote »

Mardi 26 mars 1985

10. Anne Sinclair (photo) et Pierre-Luc Séguillon lancent sur TF1 l’émission de débat Questions à domicile. Le premier invité est le ministre de l’Education nationale Jean-Pierre Chevènement.

Mardi 26 mars 1985

11. Formé en 1983, le groupe féminin néerlandais Mai-Tai sort en 1985 son plus grand tube, History, qui sera un grand succès en Europe et atteindra même la troisième place du classement dance du Billboard américain :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 25 mars 1985

1. A quelques jours de remettre son rapport au président Mitterrand, Edgard Pisani (photo) a tenu sa dernière conférence de presse à Nouméa. Il a averti que si le gouvernement rejetait des aspects substantiels de son projet, il lui demanderait d’en tirer les conséquences. Avant de quitter la Nouvelle-Calédonie il s’est adressé de façon originale aux deux communautés en publiant dans la presse deux lettres différentes adressées à un jeune Kanak et à un jeune Caldoche, les appelant l’un et l’autre à la modération. Il y défend une indépendance multiraciale en association avec la France.

Lundi 25 mars 1985

2. Afin de préparer le Conseil européen de Bruxelles de la fin de semaine, le président Mitterrand a reçu dans la soirée à l’Elysée le chancelier ouest-allemand Helmut Kohl pour un long tête à tête, suivi d’un dîner de travail.

3. Début d’une réunion de deux jours du Comité central du Parti communiste, la première depuis le XXVe Congrès.

Lundi 25 mars 1985

4. En désaccord avec le plan Informatique pour tous décidé par le gouvernement, Jean-Jacques Servan-Schreiber a démissionné de la présidence du Centre mondial informatique, créé il y a trois ans. Il estime que son projet initial a été dénaturé.

Lundi 25 mars 1985

5. Réajustement du dollar à la Bourse de Paris : après avoir subi une importante chute la semaine dernière, le billet vert est reparti à la hausse en regagnant quatre centimes. Il cote désormais 9,86 F.

Lundi 25 mars 1985

6. Affaire Grégory : afin d’effectuer des analyses graphologiques, le juge Lambert a reçu plusieurs membres de la famille de l’enfant pour leur faire écrire sous la dictée le texte des fameuses lettres de menace. Parmi les personnes convoquées figure Christine Villemin, la mère du petit garçon, qui a été désignée comme l’auteur de ces lettres. Mais celle-ci se trouvant hospitalisée à Epinal depuis la nuit dernière à la suite d’une hémorragie, les experts ont du se déplacer sur place. Dans la soirée, Bernard Laroche, qui demeure pour l’instant le seul inculpé de l’affaire (bien qu’il soit désormais exclu qu’il puisse être le corbeau), a été reçu à son tour par le juge.

Lundi 25 mars 1985

7. La 57e cérémonie des Oscars du cinéma, organisée au Dorothy Chandler Pavilion de Los Angeles, a permis à la France de repartir avec deux statuettes : l’œuvre franco-suisse La Diagonale du fou de Richard Dembo a été désignée comme meilleur film étranger, tandis que le compositeur français Maurice Jarre, un habitué, a reçu l’Oscar de la meilleure musique originale pour La Route des Indes.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Dimanche 24 mars 1985

1. Nouvel enlèvement d’un diplomate français au Liban, le quatrième en quatre jours. Directeur du centre culturel de Tripoli, Gilles Sidney Peyroles (fils de l’écrivain Gilles Perrault), a été kidnappé par les Fractions armées révolutionnaires libanaises : les FARL demandent contre sa libération que soit relâché l’un de ses membres emprisonné en France. Menaçant de ripostes encore plus dures à l’égard de la France, ils ont lancé un ultimatum de quarante-huit heures.

Dimanche 24 mars 1985

2. Invité du Grand Jury RTL/Le Monde, le premier secrétaire Lionel Jospin a déclaré que le Parti socialiste doit dépasser les 30 % aux législatives de 1986, quelque soit le mode de scrutin (le PS obtiendra 31 %, ce qui ne sera cependant pas suffisant pour conserver la majorité à la gauche).

Dimanche 24 mars 1985

3. Alors qu’ils avaient déposé un préavis de grève pour le 29 mars, les représentants des internes des hôpitaux se déclarent plutôt satisfaits des propositions faites la veille par leur ministre de tutelle, Georgina Dufoix.

Dimanche 24 mars 1985

4. A l’issue des trois étapes disputées en deux jours dans le département des Alpes-Maritimes, le coureur cycliste irlandais Stephen Roche (photo) a remporté à Antibes le Critérium international. Il devance de trois secondes le Niçois Charly Berard (dont c’était la première course professionnelle) et de vingt-sept secondes un autre Irlandais, Sean Kelly.

Dimanche 24 mars 1985

5. Le Français Pierre Lévisse (photo) a terminé neuvième du championnat du monde cross-country à Lisbonne. La course a été gagnée par le Portugais Carlos Lopes. De leur côté, les Françaises ont terminé quatrième de la course féminine par équipe, loin derrière les Américaines.

Dimanche 24 mars 1985

6. Après un premier 45-tours, Petit avec des grandes oreilles, sorti en 1982, le groupe Bill Baxter (formé par Joe Cool, Lewis Primo et Bo Geste) obtient en 1985 son plus grand succès avec Embrasse-moi idiot, une chanson tirée de la comédie musicale du même nom, mise en scène par Patrick Timsit d’après le film éponyme de Billy Wilder (1964). Vidéo de leur passage dans l'émission C'est encore mieux l'après-midi, où Bill Baxter est rejoint sur scène par les membres du groupe Téléphone ! :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Samedi 23 mars 1985

1. Intervenant dans la soirée à Paris devant le Comité directeur du Parti socialiste, Lionel Jospin (photo) a déclaré que la phase d’union de la gauche avec le Parti communiste était achevée. Concernant l’introduction de la proportionnelle dans les élections, tous les responsables du parti semblent d’accord sur sa mise en place, mais ils sont moins unanimes sur le système et sur les doses de proportionnelles. Le président des Radicaux de gauche, François Doubin, s’est déclaré également favorable à « une bonne dose de proportionnelle » et à « un système simple et clair ».

Samedi 23 mars 1985

2. La CGT dit non aux Travaux d’utilité collective (TUC) : entre 10 000 et 20 000 jeunes, venus de toutes les régions de France, ont défilé dans une ambiance festive dans les rues de Paris à l’appel du syndicat contre ce « chômage déguisé ». Une soupe populaire a été organisée devant le siège du CNPF puis chaque cortège s’est retrouvé au Jardin du Luxembourg pour écouter notamment le discours d’Henri Krasucki (photo), qui arborait le badge antiraciste « Touche pas à mon pote ». Pour lui, la « TUC Génération » sera une « génération perdue ».

Samedi 23 mars 1985

3. Dans la soirée, afin de mettre fin à la crise, la ministre des Affaires sociales et de la Solidarité Georgina Dufoix a proposé d’augmenter le salaire de 1 500 francs des internes de CHU en, cours de spécialisation : celui-ci passerait ainsi de 4 800 à 6 300 F par mois en première année, puis 6 900 en deuxième année et 7 850 et troisième et quatrième année, soit plus ou moins ce qu’il touchait dans le système précédent, avant la réforme.

Samedi 23 mars 1985

4. Clôture de la saison 1984-1985 de la Coupe du monde de ski alpin masculine : il n’y a aucun skieur français parmi les douze premiers du classement général, remporté par le Luxembourgeois Marc Girardelli.

Samedi 23 mars 1985

5. Départ du Critérium international cycliste. La première étape est une boucle commençant et se terminant à Juan-les-Pins : elle a été gagnée par le favori, l’Irlandais Sean Kelly, tenant du titre.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 22 mars 1985

1. Deux diplomates français en poste au Liban, Marcel Fontaine (vice-consul) et Marcel Carton (attaché de l’ambassade [photo]), ainsi que la fille de l’un deux hommes, secrétaire de l’ambassade, ont été enlevés dans la matinée à Beyrouth. Le rapt est revendiqué par le Jihad islamique : l’organisation exige l’annulation du contrat de vente d’avions Mirage à l’Arabie Saoudite et la fin de l’appui apporté par la France à l’Irak contre l’Iran. Un officier italien de la FINUL a également été capturé. Les kidnappeurs détiendraient huit étrangers enlevés depuis un an.

Vendredi 22 mars 1985

2. Les conseils généraux ont procédé à l’élection de leurs présidents. Conséquence logique du résultat des dernières élections, l’opposition de droite dispose désormais de 71 présidences de départements, contre seulement 26 pour la majorité. Dix départements sont passés de gauche à droite : en Isère, le président de l’Assemblée nationale Louis Mermaz doit céder son fauteuil au RPR Alain Carignon ; dans le Var, l’UDF Maurice Arreckx succède à l’ancien maire socialiste de Draguignan Edouard Soldani ; en Corrèze, le RPR Charles Ceyrac remplace un communiste élu au bénéfice de l’âge ; en Charente-Maritime, l’UDF François Blaizot succède à un élu socialiste ; Jean-François Mancel (RPR) devient le nouveau président de l’Oise ; la Gironde est désormais présidée par Jacques Valade (RPR), l’Indre par Daniel Bernadet (UDF), l’Eure-et-Loir par Martial Tangourdeau (RPR), la Corse-du-Sud par José Rossi (UDF). Une surprise dans les Alpes-de-Haute-Provence avec l’élection du candidat sans étiquette Roger Vial contre le candidat du RPR. En outre-mer, un département est passé à l’inverse de droite à gauche : le socialiste Elie Castor est le nouveau président de la Guyane française. En Guadeloupe, l’élection a été reportée au 25 mars faute de quorum.

Vendredi 22 mars 1985

3. Tout en affirmant que la réforme de la loi électorale était vitale, Georges Marchais a déclaré qu’il combattra toute tentative de mettre en place une fausse proportionnelle « visant plus à consolider le pouvoir socialiste qu’à permettre une meilleure représentation des forces politiques ».

Vendredi 22 mars 1985

4. Alors que tout semblait indiquer quelques heures plus tôt que les Dix allaient enfin tomber d’accord sur un compromis concernant l’entrée de l’Espagne et du Portugal dans la CEE, les négociations ont une nouvelle fois échoué la nuit dernière, en raison particulièrement de l’intransigeance de la France. Les discussions reprendront dans une semaine avec toujours trois dossiers à régler : la pêche, les fruits et légumes et le vin.

Vendredi 22 mars 1985

5. Un mois après un premier refus de la part des responsables kanaks locaux, Edgard Pisani (photo) s’est rendu à Thio pour rendre visite à la tribu d’Eloi Machoro, le leader indépendantiste tué il y a soixante-dix jours. Le haut-commissaire délégué du gouvernement a déclaré aux militants de base du FLNKS qu’il assumait la responsabilité de l’opération au cours de laquelle leur chef avait trouvé la mort tout en affirmant que son intention était uniquement de l’arrêter. Il a jouté qu’il s’inclinait devant la dépouilles de son adversaire. Le RPR a aussitôt protesté contre ces déclarations qui confirment que le pouvoir s’obstine à « traiter avec ceux qui se comportent en ennemis de la France et de la République ».

Vendredi 22 mars 1985

6. Pour la première fois, les paysans européens ont organisé une journée de manifestations dans six pays de la CEE : ils demandent des prix plus élevés et s’inquiètent de l’élargissement de la Communauté à l’Espagne et au Portugal. A Strasbourg, 7 000 agriculteurs français ont été rejoints par 4 000 Allemands. Les responsables agricoles affirment qu’il ne s’agit là que d’un premier avertissement. Selon François Guillaume (photo), président de la FNSEA, 150 000 paysans ont défilé dans toute la France. Un peu partout, des barrages ont été dressés sur les grands axes routiers. Dans l’ensemble, ces actions se sont déroulées dans le calme, sauf à Poitiers où quelques incidents ont éclaté dans la soirée avec les forces de l’ordre.

Vendredi 22 mars 1985

7. Nouveau plongeon du dollar à la Bourse de Paris suite à la chute la veille de la même monnaie à New York : le billet vert a perdu dix-sept centimes en une journée pour coter désormais 9,82 F. En une semaine, le cours du dollar a baisse de soixante centimes.

8. Clôture du congrès du SNES à Besançon.

9. Crime raciste la nuit dernière à Menton : deux hommes, dont un membre du Front national, ont tué à coups de carabine, rue Trenca, un Marocain de vingt-huit ans parce qu’ils « n’aimaient pas les Arabes ». Ils ont également blessé un ami de la victime, un Martiniquais de dix-huit ans. Les deux meurtriers ont été arrêtés.

Vendredi 22 mars 1985

10. Ouverture au Grand Palais du cinquième Salon du livre, qui accueille plus de mille éditeurs et sept cents auteurs (Hervé Bazin, André Glucksmann, Jeanne Bourin, etc.). 160 000 visiteurs sont attendus.

11. Enchères exceptionnelles à la salle parisienne Drouot avec la vente record d’un dessin du peintre espagnol Francisco de Goya pour 2 900 000 francs, tandis que des gravures de Picasso sont parties à 3 600 000 F.

Vendredi 22 mars 1985

12. Le chorégraphe Maurice Béjart s’est installé avec sa troupe au théâtre du Châtelet afin de célébrer les vingt-cinq ans de son Ballet du XXe s.

Vendredi 22 mars 1985

13. Clôture de la saison 1984-1985 de la Coupe du monde féminine de ski alpin : aucune skieuse française ne figure parmi les dix premières du classement général final. Perrine Pelen doit se contenter de la troisième place dans le classement du slalom.

14. Tirage au sort des demi-finales de la Coupe d’Europe des clubs champion de football : les Girondins de Bordeaux affronteront la Juventus Turin en avril.

Vendredi 22 mars 1985

15. Réunie à Paris, l’IRB a annoncé que la première Coupe du monde de rugby sera organisée en 1987, en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Vendredi 22 mars 1985

16. Accompagné de ses trois Coconuts, le New-Yorkais Kid Creole sort en 1985 son troisième album, In Praise of Older Women and Other Crimes. On y trouve le titre Endicott, qui se classera 28e du Top 50.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog