Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Dimanche 30 septembre 1984

1. Clôturant à Port Barcarès les Journées parlementaires du RPR, Jacques Chirac s’est démarqué de Raymond Barre en se prononçant pour une cohabitation en 1986 avec le président Mitterrand si l’opposition remporte les élections législatives. Il s’est également opposé à la réintroduction de la proportionnelle dans le mode de scrutin et a appelé à l’unité de l’opposition.

Dimanche 30 septembre 1984

2. Le Parti communiste passe à l’offensive contre les Charbonnages de France. L’ancien président de cette société, Georges Valbon (photo), membre du comité central du PCF, accuse le directeur général Michel Hugues de chercher leur « liquidation ».

Dimanche 30 septembre 1984

3. Invité du Grand Jury RTL/Le Monde, le député socialiste Christian Pierret, rapporteur du budget à l’Assemblée nationale, désapprouve les fortes hausses de la fiscalité sur les carburants.

4. L’épreuve de force est engagée à la Régie Renault : la CGT appelle tous les salariés à durcir leur action.

5. Le ministre espagnol de l’Intérieur a annoncé que Madrid allait demander l’extradition du dirigeant de l’ETA Tomas Linaza Echevarria et ce bien que la France avait déjà refusé celle-ci une première fois en 1981.

6. Le gouvernement tchadien a donné son accord à l’envoi d’observateurs togolais pour contrôler le repli franco-libyen. Un parachutiste français a par ailleurs

Dimanche 30 septembre 1984

7. Radio libertaire, la radio de la Fédération anarchiste, est regroupée avec Radio Pays.

8. Changement d’heure avec le passage à l’heure d’hiver la nuit dernière.

9. Le groupe allemand Scorpions sort en 1984 l’album Love at First Sting, avec notamment les titres Rock You Like a Hurricane ou Still Loving You :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Samedi 29 septembre

1. Suite des Journées parlementaires du RPR à Port Barcarès : Maurice Couve de Murville (photo) estime que le gouvernement devrait soumettre la réforme électorale à un référendum. Rentrés dans le rang, les jeunes loups du parti rejettent l’avis de Raymond Barre et déclarent pour leur part que la cohabitation sera obligatoire en 1986 si l’opposition remporte les législatives.

Samedi 29 septembre

2. De violents incidents se sont produits la nuit dernière à Bruxelles où le président du Front national Jean-Marie Le Pen participait à une réunion politique organisée par des milieux d’extrême-droite belges pour mettre en place un « Front national européen ». Les jeunes manifestants ont cassé les vitres à coups de pierres et de gourdins avant l’intervention des forces de l’ordre avec des canons à eau. Les bagarres ont fait une douzaine de blessés, surtout du côté des policiers. Dans la journée, le gouvernement d’Athènes a fait savoir qu’il n’autorisera pas le président du Front National, Jean-Marie Le Pen, à se rendre en Grèce. Il avait annoncé son intention d’aller visiter en prison les colonels grecs renversés en 1974.

Samedi 29 septembre

3. Le retrait sur la position de Biltine des soldats français au Tchad marque la fin de la première partie de l’opération « Silure ». Les troupes françaises attendent maintenant des signes du retrait libyen pour poursuivre leur évacuation.

4. La police française a interpellé à Biarritz un responsable de l’ETA-Militaire, Tomas Linaza Echevarria, vingt-huit ans, qui était armé. Considéré comme le chef de la section action du mouvement indépendantiste, il a été écroué à Bayonne. Ne faisant pas l’objet d’un mandat d’arrêt international, il sera simplement jugé pour port d’armes illégal et infraction à l’arrêté d’assignation à résidence. Une alerte de bombe a par ailleurs entraîné une brève évacuation de la gare de Bayonne dans l’après-midi.

Samedi 29 septembre

5. Des négociations se sont ouvertes à l’usine Renault de Douai (photo) entre la direction et l’intersyndicale. La direction nationale syndicale du groupe a par ailleurs répondu au responsable CGT André Sainjeon, qui exigeait des négociations immédiates à l’échelle du groupe, que les négociations auront lieu comme prévu à partir du 2 octobre.

Samedi 29 septembre

6. Le repêchage de la cargaison du Mont Louis est pratiquement terminé : il ne reste plus qu’un seul fût d’hexafluorure d’uranium dans l’épave au large d’Ostende. L’un de ceux récupérés aujourd’hui porte des traces de fuite : il a été aussitôt enfermé dans un cylindre de sécurité.

Samedi 29 septembre

7. Associé au champion italien Francesco Moser, recordman de l’heure, le coureur cycliste français Bernard Hinault a remporté à Trente le trophée Baracchi, un contre-la-montre qui se court par équipe de deux. C’est la quatrième fois que Moser remporte cette épreuve, la première pour Hinault.

Samedi 29 septembre

8. Le journaliste Patrice Franceschi a décollé de l’aérodrome de La Ferté-Alais (Essonne) pour tenter un tour du monde en ULM. Le retour à Paris est prévu dans six ou sept mois (il ne reviendra en fait en France qu’en mars 1987 !).

9. Une alerte aux inondations a été déclenchée dans le Gard et dans l’Hérault : 116 millimètres de pluie sont tombés dans l’après-midi dans ces départements, soit en six heures l’équivalent d’un mois d’hiver de précipitations.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 28 septembre 1984

1. Le ministre des Transports Paul Quilès a confirmé la prochaine création d’un permis probatoire de deux ans pour les jeunes conducteurs. Par ailleurs, l’épreuve audiovisuelle sera supprimée et remplacée par une épreuve pratique sur route.

Vendredi 28 septembre 1984

2. Journées parlementaires du RPR de Port Barcarès. Sur la réforme électorale, les députés et sénateurs du parti sont opposés à l’introduction de la proportionnelle aux prochaines législatives. Concernant une éventuelle cohabitation en 1986, Claude Labbé (photo), président du groupe RPR à l’Assemblée nationale, s’est légèrement démarqué de Jacques Chirac en refusant, tout comme Raymond Barre, tout compromis avec un président socialiste, à moins que celui-ci n’accepte de se soumettre à un Premier ministre issu de l’opposition.

Vendredi 28 septembre 1984

3. Invité du Forum de Radio-Monte-Carlo, le ministre de l’Economie et des Finances Pierre Bérégovoy (photo) a proposé à Raymond Barre un débat sur la politique économique, au Parlement ou ailleurs.

Vendredi 28 septembre 1984

4. Alors qu’un attentat a tué dans la matinée trois gardes civils et blessé cinq autres au Pays basque espagnol, l’ETA-Militaire menace de s’en prendre aux intérêts français dans toute l’Espagne. Un engin incendiaire qui n’a pas fonctionné a été découvert à côté d’une balise de l’aéroport de Biarritz ; la tentative d’attentat a été revendiquée par un commando autonome de soutien aux réfugiés basques. De leur côté, les camionneurs français, satisfaits des assurances données par le gouvernement espagnol (versement rapide d’indemnités pour les routiers sinistrés et protection de la garde civile), ont levé le blocus de la frontière à Hendaye.

Vendredi 28 septembre 1984

5. Trois usines de la Régie Renault sont toujours affectées par des mouvements de grève et de débrayage. La production des R25 a été perturbée à Sandouville, l’action s’est durcie à Douai, tandis qu’à Cléon elle semble moins suivie que la veille. Un peu partout, les négociations entre syndicats et directions n’ont abouti à rien.

Vendredi 28 septembre 1984

6. Environ cinq cents agriculteurs ont manifesté en Avignon contre l’entrée de l’Espagne et du Portugal dans le Marché commun ainsi que contre l’importation de raisins italiens. Le ministre de l’Agriculture Michel Rocard (photo), qui assistait à la clôture du Congrès de la Fédération européenne de l’agriculture, a du quitter le palais des Papes par une porte dérobée pour éviter les manifestants.

Vendredi 28 septembre 1984

7. Poursuite des opérations sur l’épave du Mont Louis en mer du Nord : six nouveaux fûts d’hexafluorure d’uranium ont été repêchés dans la journée (il n’en reste plus que sept).

Vendredi 28 septembre 1984

8. Un conducteur qui avait traité de « sale juif » un automobiliste qui l’avait effleuré a été condamné par le tribunal de Besançon à une peine d’intérêt général de quarante heures au musée de la Résistance et de la Déportation de la ville.

9. Clôture du 35e SICOB, ouvert le 19.

Vendredi 28 septembre 1984

10. Ouverture de la saison lyrique à l’Opéra Garnier avec une reprise de Macbeth, un opéra de Verdi non joué depuis un siècle, dans une mise en scène d’Antoine Vitez, avec le ténor italien Renato Bruson et la cantatrice américaine Shirley Verrett.

Vendredi 28 septembre 1984

11. Brigitte Bardot fête ses cinquante ans.

Vendredi 28 septembre 1984

12. Au terme d’une dernière spéciale disputée à Nice, le pilote Jean Ragnotti a remporté le 43e Tour de France auto, au volant de sa Renault 5 Turbo. Après quatre jours de course et 2 500 kilomètres, seulement vingt-cinq secondes séparent Ragnotti du second, Jean-Claude Andruet (sur Lancia).

13. Chanteuse britannique d’origine nigériane, Sade connaît son premier grand succès en 1984 grâce au titre Smooth Operator :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 27 septembre 1984

1. Suite et fin des journées parlementaires du Parti socialiste : les élus du PS se veulent unanimement solidaires du gouvernement tandis qu’à la base les militants sont troublés par de récentes mesures, qu’elles soient économiques ou non (question basque). Dans son discours de clôture, le Premier ministre Laurent Fabius a insisté sur la mobilisation du parti.

Jeudi 27 septembre 1984

2. Les députés et sénateurs communistes se sont à leur tour réunis à Drancy. Se plaçant sur la même ligne que le Comité central, ils prennent de plus en plus leurs distances avec le gouvernement, sur tous les points (emploi des jeunes, extradition des Basques, etc.).

Jeudi 27 septembre 1984

3. Le Pays basque, qu’il soit français ou espagnol, connaît un certain apaisement. Les récents excès semblent lasser une grande partie de la population. La frontière reste cependant toujours bloquée par les camionneurs français à Hendaye. Leurs représentants ont rencontré dans la soirée des responsables gouvernementaux français et espagnols pour tenter de trouver une solution à la crise. Les routiers réclament des mesures de protection supplémentaire et l’indemnisation des véhicules endommagés depuis le mois de mars.

Jeudi 27 septembre 1984

4. Dans l’attente d’une preuve du début du retrait effectif des soldats libyens, l’armée française fait une pause dans son propre désengagement du Tchad. Selon le ministre tchadien de l’Information, aucun mouvement de troupes libyen n’a été constaté dans le nord du pays, alors que le ministre libyen des Affaires étrangères affirme à New York, après quarante-cinq minutes d’entretien avec son homologue français, que ce retrait a bel et bien commencé.

5. Le Premier ministre Laurent Fabius s’est rendu dans l’Isère pour signer le premier contrat de jumelage entre un lycée professionnel, celui de Bourgoin-Jallieu, et quatre entreprises industrielles locales.

Jeudi 27 septembre 1984

6. Selon un rapport de la Banque de France et du ministère de l’Economie, la hausse du dollar (à la baisse à 9,29 F aujourd’hui à la Bourse Paris) a accru à elle seule de 11,3 % le montant la dette extérieur à long terme de la France en 1983.

Jeudi 27 septembre 1984

7. Si le travail s’est déroulé normalement à Billancourt et à Flins, des mouvements de grève et de débrayages continuent à perturber l’activité de la Régie Renault. La situation s’est notamment durcie à Sandouville (photo), l’usine étant complètement bloquée. On a dénombré 30 % de grévistes à Douai et 50 % à Cléon.

8. Libération des deux sidérurgistes de la Chiers (Ardennes) emprisonnés depuis une semaine pour détention d’explosifs. Ils restent cependant inculpés.

Jeudi 27 septembre 1984

9. Alors qu’il y a un mois le ministre de l’Economie et des Finances s’étonnait que la baisse des prix pour les consommateurs ne suive pas la baisse des cours à la production, la Confédération nationale de la boucherie, menacée de sanctions, annonce que tous les morceaux vont baisser de 1 % au minimum et jusqu’ 2 % pour le bœuf.

10. Electrification de la ligne de chemin de fer Amiens-Rouen.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mercredi 26 septembre 1984

1. Conseil des ministres. Le ministre du Travail Michel Delebarre a présenté de nouvelles mesures en faveur de l’emploi et de la formation des jeunes : mise en place de Travaux d’intérêt collectif (TUC) pour 75 000 jeunes qui travailleront vingt heures par semaine pour un salaire maximum de 1 700 francs par mois ; 400 000 stages de formation alternée (théorie et pratique en entreprise) seront également proposés aux jeunes ; maintien des anciennes formules tel que les contrats emploi-formation instaurés en 1977. Ces mesures coûteront près de trois milliards de francs à l’Etat. Le président Mitterrand a déclaré que le gouvernement jouait là « sa réputation et sa réussite » et que ce projet devait « mobiliser les forces vives du pays ». Le président du CNPF Yvon Gattaz considère qu’il n’y a rien dans ces mesures qui permette de créer « un élan d’embauche véritable » tandis que la CGT estime qu’elles n’apportent aucune réponse au problème du chômage des jeunes…

2. Ouverture à Paris des Journées parlementaires socialistes. Les élus se déclarent entièrement solidaires avec le gouvernement dans un contexte social et économique difficile.

Mercredi 26 septembre 1984

3. S’exprimant dans la soirée devant les parlementaires de l’UDF à Cannes, Raymond Barre (photo) s’est déclaré favorable à la décrispation mais il a dit non à la « ratatouille politicienne » et non à la cohabitation qui pourrait naître après les élections législatives de 1986 (alors que Giscard d’Estaing, Lecanuet et Gaudin sont favorables à un Premier ministre de droite aux côtés d’un président de gauche).

Mercredi 26 septembre 1984

4. Le Conseil d’Etat a approuvé, sur le fond et sur la forme, les décrets d’extradition des trois militants basques réclamés par Madrid : un avion militaire les a transférés dans la soirée même vers l’Espagne. Interrogé sur France-Inter, le numéro un communiste Georges Marchais a déclaré que ces extraditions constituaient un précédent « grave et étrangère aux traditions de solidarité et de lutte pour les droits de l’homme de la gauche française ». Une manifestation de protestation a réuni 1 500 personnes dans la soirée à Bayonne malgré l’interdiction de la préfecture des Pyrénées-Atlantiques et des échauffourées ont éclaté à l’issue du défilé. De nouveaux véhicules français ont été brulés au Pays basque espagnol et en réaction les camionneurs français continuent de bloquer tous les postes-frontières et empêchent le passage des transporteurs espagnols.

5. Pour la première fois, la Libye, via son agence de presse, annonce avoir entamé à son tour son retrait militaire du Tchad, mais sans donner de détails.

Mercredi 26 septembre 1984

6. Plusieurs usines de la Régie Renault ont subi grèves et débrayages : principalement à Billancourt, Cléon et Sandouville, mais également à Douai et à Flins. Aucun accord entre les différentes directions et les syndicats n’a été trouvé sur la prime de fin d’année et la cinquième semaine de congés payés à prendre obligatoirement entre Noël et le Jour de l’An. La direction générale du groupe souhaite que chaque usine règle la question de son côté, tandis que la CGT tente de durcir le mouvement.

7. Le dollar monte légèrement à Paris, à près de 9,48 francs.

9. Confirmation par l’Insee d’une hausse des prix à + 0,5 % pour le mois d’août.

Mercredi 26 septembre 1984

10. Présentation à l’Espace Cardin de l’opérette Orphée aux Enfers, dans une mise en scène de Jorge Lavelli (photo), avec Marteen Koningsberger dans le rôle-titre et Ghislaine Rafanel dans celui d’Euridyce.

11. Sorties cinématographiques :

Mercredi 26 septembre 1984

- Karaté Kid, le moment de vérité, de John Avildsen, avec Ralph Macchio, Pat Morita et Elisabeth Shue.

Mercredi 26 septembre 1984

- Top secret !, de Jim Abrahams, David Zucker et Jerry Zucker, avec Val Kilmer, Lucy Gutteridge, Jeremy Kemp.

Mercredi 26 septembre 1984

- Le vol du Sphinx, de Laurent Ferrier, avec Miou-Miou, Alain Souchon et Jean Benguigui.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 25 septembre 1984

1. La ministre des Affaires sociales et de la Solidarité Georgina Dufoix a présenté à la Caisse nationale d’assurance maladie un projet de modification de certains tarifs médicaux afin de ralentir certaines dépenses de santé, classées K. Les barèmes de 1982 seront révisés et les praticiens devront facturer moins chères à la Sécurité sociale ces dépenses, comme les échographies dont le nombre a explosé ces quatre dernières années. Au-delà de deux échos par grossesse il faudra parvenir à un accord entre toute les parties afin d’espérer un remboursement. Le monitorage devrait être moins remboursé mais étendu à plus de personnes. En matière d’électrocardiographie, il est proposé de dissocier le prix de la consultation de l’acte technique qui lui est associé : petite augmentation du tarif de la consultation et de l’examen léger, mais baisse sensible du prix de l’examen plus approfondi. D’autres mesures concernent les examens de l’appareil digestif et l’acupuncture

Mardi 25 septembre 1984

2. Ouverture à Cannes des Journées parlementaires de l’UDF, en l’absence de Valéry Giscard d’Estaing mais en présence de Raymond Barre. La majorité des délégués présents est justement « barristes ».

Mardi 25 septembre 1984

3. La nuit dernière, au Tchad, l’opération Manta a été remplacée à minuit par l’opération Vandoise, qui doit conduire l’armée française à évacuer le pays. Dans la journée qui a suivi, au cours de l’opération Silure, les forces françaises ont quitté leurs deux postes les plus avancés dans le nord et le nord-est du Tchad, à Salal et à Arada, juste en dessous du 16e parallèle. Pas d’information côté libyen, la radio officielle de Tripoli n’évoquant aucun mouvement de troupes. Les observateurs sénégalais sont attendus sur les lieux. Outre des questions de sécurité, le départ des soldats français va également entraîner des difficultés économiques pour le Tchad, ainsi que des problèmes de santé, le contingent français participant aux soins des habitants.

Mardi 25 septembre 1984

4. Deux véhicules portant des plaques d’immatriculation françaises ont été attaqués la nuit dernière au Pays basque espagnol : une voiture a été incendiée à Saint-Sébastien et un camion près de la frontière. Des manifestants ont également pénétré dans une usine Michelin à Lasarte pour dévaster les bureaux. Protestant contre les attaques subies par certains de leurs collègues, des camionneurs français ont établis dans la journée des barrages filtrant à la frontière franco-espagnole, à Hendaye. Plusieurs centaines de personnes ont manifesté dans le calme contre les extraditions des militants basques à Paris à l’appel de plusieurs organisations d’extrême-gauche.

Mardi 25 septembre 1984

5. Selon un rapport d’experts de l’OCDE, la France comptera 2 600 000 chômeurs à la fin de l’année 1985.

Mardi 25 septembre 1984

6. Grève partielle à l’usine Renault de Sandouville, en Seine-Maritime, à l’appel de la CGT, la CFDT et FO.

7. Environ 1 200 personnes ont défilé dans le calme à Vireux-Molhain, dans les Ardennes, pour soutenir les dix-sept grévistes de la faim et obtenir la libération de deux sidérurgistes de la Chiers incarcérés depuis le 21 septembre à Châlons-sur-Marne pour détention d’explosifs.

Mardi 25 septembre 1984

8. Après avoir fortement baissé la veille grâce à l’intervention de la banque fédérale allemande, le dollar est reparti à la hausse à la Bourse de Paris, cotant 9,42 F (+ 1,6 % en une journée).

9. Plusieurs grands noms du journalisme français ont créé un comité de soutien pour obtenir la libération de Jacques Abouchar.

Mardi 25 septembre 1984

10. Evêque d’Arras depuis vingt-deux ans, Mgr Gérard Huyghe se retire, à l’âge de soixante-quinze ans.

Mardi 25 septembre 1984

11. Annonce de la participation de deux voiliers français pour la prochaine Coupe de l’America, qui sera organisée dans quatre ans en Australie. Marc Pajot (photo) sera le maître d’œuvre de ce projet. Le Comité America disposera de cent millions de francs.

12. Le thermomètre est au plus bas en Corse avec seulement 7°6 à Bastia !

13. Precious Little Diamond est l’unique véritable succès des Néerlandais de Fox the Fox :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 24 septembre 1984

1. La nuit dernière, un attentat a sérieusement endommagé, mais sans faire de victime, le nouveau bâtiment du Conseil régional de Midi-Pyrénées (photo) à Toulouse. L’attentat a été revendiqué par un homme au fort accent basque qui a évoqué une réaction aux extraditions. Quelques heures plus tard, plusieurs cocktails Molotov ont été lancés contre la façade de la sous-préfecture d’Oloron-Sainte-Marie. Un train a également été visé par le même genre d’objets. Plus tard dans la journée s’est déroulée une manifestation de colère d’une centaine de Basques français à Bayonne, sous la surveillance de plusieurs centaines de CRS. Sur le plan politique, l’UDF et les radicaux de gauche approuvent les trois extraditions mais le Parti socialiste est divisé. Le porte-parole du PS, Jean-Pierre Destrade, député des Pyrénées-Atlantiques a déclaré que son mouvement avait du mal à assumer cette décision politique. Le PSU a quant à lui manifesté son opposition devant ce choix d’extrader les trois militants basque.

Lundi 24 septembre 1984

2. A l’occasion de l’inauguration de la nouvelle session annuelle de l’Assemblée générale des Nations unies, à New York, le ministre français des Relations extérieures Claude Cheysson (photo) a rencontré dans la soirée son homologue soviétique Andreï Gromyko.

Lundi 24 septembre 1984

3. Continuant à reprocher à la France de n’avoir pas été tenu au courant des négociations franco-libyennes, le gouvernement tchadien refuse la présence sur son sol d’observateurs du Bénin qui devaient, conjointement avec des Sénégalais, veiller au bon retrait des troupes françaises et libyennes du Tchad.

Lundi 24 septembre 1984

4. En Nouvelle-Calédonie, le Front indépendant est reconstitué en Front de libération nationale Kanak et socialiste (FLNKS), rassemblant l’UC, le FULK, l'UPM, le PSK et le Palika. Ce nouveau mouvement, toujours conduit par Jean-Marie Tjibaou (photo), rejette le statut Lemoine, exige un référendum où seuls les Kanaks auront le droit de participer et appelle au boycott des élections et des institutions.

Lundi 24 septembre 1984

5. Après quatre mois de discussions sur les congés de reconversion, les négociations entre le patronat de la métallurgie des chantiers navals et les syndicats ont abouti à un échec. 5 000 ouvriers sont concernés.

Lundi 24 septembre 1984

6. Les salariés ayant massivement voté la fin de la grève, le travail a repris à l’usine Renault du Mans. La CFDT et la CGC ont constaté que leurs trois revendications ont été satisfaites : la cinquième semaine de congés payés pourra être prise en dehors des fêtes de fin d’année, les ouvriers recevront une prime exceptionnelle de trois cents francs et ils ont obtenu la garantie qu’il n’y aura pas d’autres suppressions d’emploi que celles entraînées par les départs en retraite. Au même moment, la CGT a tenu des réunions aux usines du groupe à Douai, Cléon et Flins.

7. Ouverture à Paris des entretiens de l’hôpital Bichat, qui réunissent environ 10 000 médecins.

Lundi 24 septembre 1984

8. Renault présente à six cents journalistes la nouvelle R5, la Supercinq. Le PDG de la Régie avait confié l’un des modèles au président Mitterrand qui est ainsi arrivé dans la cour de l’Elysée au volant d’une petite voiture bleue.

Lundi 24 septembre 1984

9. Estimant ne plus rien avoir à prouver en la matière, Michelin a décidé de ne plus fournir de pneus pour la Formule 1.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Dimanche 23 septembre 1984

1. Election législative partielle dans le Puy-de-Dôme : l’ancien président Valéry Giscard d’Estaing est élu triomphalement dès le premier tour, avec plus de 63 % des voix, dans la deuxième circonscription. Il succède à Claude Wolff, démissionnaire.

Dimanche 23 septembre 1984

2. Invité du Club de la Presse d’Europe 1, le numéro deux du Parti socialiste, Jean Poperen, a déclaré que les socialistes considéraient toujours que l’union de la gauche reste une condition de la réussite.

Dimanche 23 septembre 1984

3. Première dans les relations franco-espagnoles : le gouvernement français a décidé d’extrader vers Madrid trois des sept séparatistes basques réclamés par la justice espagnole et qui suivaient une grève de la faim à la prison de Fresnes. L’avocat des trois hommes a décidé de saisir le Conseil d’Etat, un recours non suspensif de la décision des juges. Pour obtenir ces extraditions, les autorités espagnoles avaient du accepter les quatre conditions du gouvernement français : les extradés seront remis à la justice et non à la police ; ils ne pourront pas être placés en garde à vue pour une nouvelle accusation non examinée par les tribunaux français ; ils pourront choisir leurs avocats et ne seront interrogés qu’en sa présence ; ils pourront être visités dans leurs cellules par des observateurs étrangers. Les quatre autres militants menacés d’extradition ont quant à eux été immédiatement expulsés vers le Togo à bord d’une Caravelle qui a décollé de l’aéroport militaire de Villacoublay. Des manifestations de colère spontanées ont aussitôt éclaté au Pays basque à l’annonce de cette décision. Des incidents ont été constatés du côté français, à Saint-Jean-de-Luz et à Ciboure, où le maire a été blessé.

4. Fait prisonnier par les Soviétiques en Afghanistan, le journaliste français Jacques Abouchar est inculpé de transport de matériel d’espionnage.

Dimanche 23 septembre 1984

5. Espoir de sortie de crise avec la poursuite et la fin des négociations à l’usine Renault du Mans : la direction a annulé la journée de chômage technique prévue pour le lendemain. De leur côte, les syndicats vont consulter le personnel sur la poursuite du mouvement.

Dimanche 23 septembre 1984

6. Clôture du congrès de Nice consacré à l’euthanasie. Les médecins restent divisés sur la question. Le professeur Barnard, pionnier de la transplantation cardiaque, a proposé le vote d’une loi encadrant la « mort douce » et protégeant les praticiens.

Dimanche 23 septembre 1984

7. En difficulté dans les précédentes courses, le coureur cycliste Bernard Hinault a remporté le Grand Prix des Nations, un contre-la-montre de 89 kilomètres disputé à Cannes. Il a devancé les Irlandais Sean Kelly et Stephen Roche. Laurent Fignon est quatrième. C’est la cinquième fois que le champion breton gagne cette course.

Dimanche 23 septembre 1984

8. 48e Bol d’Or : alors que tout le monde attendait une Honda, déjà sacrée champion du monde d’endurance, c’est la Suzuki de l’équipage De Radigues et Oudin qui s’est imposée. Il a devancé une autre Suzuki (Van Den Mark, Brand et Manneveld). La première Honda est troisième (Schlaefli, Meyer et Kallen).

Dimanche 23 septembre 1984

9. L’Espagnol José Higueras a remporté le tournoi de tennis de Bordeaux en battant en finale l’Italien Francesco Cancelloti en deux sets (7-6, 6-1).

Dimanche 23 septembre 1984

10. En tournée au Japon, l’équipe de France de rugby a facilement battu à Osaka leurs adversaires nippons 60 à 22, avec onze essais marqués côté français (dont huit pour Patrick Estève [photo ; record pour un joueur en sélection]).

Dimanche 23 septembre 1984

11. Marathon féminin de Paris : victoire de la Néo-Zélandaise Lorraine Moller.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Samedi 22 septembre 1984

1. Symbole de la réconciliation franco-allemande, le président français François Mitterrand et le chancelier ouest-allemand Helmut Kohl ont présidé à Verdun les cérémonies de recueillement à la mémoire des 700 000 soldats tombés en ces lieux il y a soixante-huit ans. Les deux chefs d’Etat ont visité plusieurs sites, comme un cimetière allemand ou le fort de Douaumont. Dans ce dernier lieu, ils ont signé le registre des condoléances de l’ossuaire puis se sont longuement tenus la main devant un catafalque. Des soldats français et allemands étaient présents côte à côte après des manœuvres effectuées conjointement dans la région.

2. Quelques centaines de manifestants ont protesté dans les rues de Bayonne contre les extraditions et les expulsions de militants basques.

Samedi 22 septembre 1984

3. Le ministre tchadien des Affaires étrangères a exigé d’être consulté sur la présence d’observateurs africains au Tchad pour veiller au bon retrait des troupes franco-libyennes du pays. N’Djaména n’apprécie toujours pas d’avoir été tenu à l’écart des négociations. Pour tenter de calmer Hissène Habré, François Mitterrand a fait transmettre à celui-ci un message personnel.

Samedi 22 septembre 1984

4. La nuit dernière, un avion sanitaire d’Europe Assistance a rapatrié du Pakistan à l’aéroport du Bourget l’ingénieur du son Georges Hansen et le caméraman Jean-Louis Saporeto. Ce dernier, blessé aux côtes, a été rapidement évacué vers un hôpital. Plus tard dans la journée, l’officielle Radio-Kaboul affirme que Jacques Abouchar (photo) est désormais détenu par les forces de sécurité afghanes.

5. Un attentat a fait trois blessés légers à Paris, place André-Malraux. L’engin explosif, caché dans une valise, avait été déposée sur le palier d’un appartement abritant une réunion de témoins de Jéhovah. Un homme a eu le temps de sortir de l’immeuble pour jeter la bombe dans une fontaine située en face. Les vitres des bâtiments alentours ont été brisées.

6. Poursuite des négociations, sans résultat, entre les syndicats et la direction de l’usine Renault du Mans.

7. Trois jours après l’inauguration par Laurent Fabius, le SICOB est désormais ouvert au grand public.

Samedi 22 septembre 1984

8. Le poète Pierre Emmanuel est décédé à Paris des suites d’une longue maladie. Ancien résistant et membre du bureau politique du RPR, il avait soixante-huit ans. Elu à l’Académie française en 1968, il en avait démissionné après l’élection en 1975 de Félicien Marceau auquel il reprochait son attitude durant l’Occupation.

Samedi 22 septembre 1984

9. Départ du 48e Bol d’Or motocycliste sur la piste du Castellet, devant plus de 100 000 spectateurs. Un accident a eu lieu au moment du départ : seul homme à ne pas s’être mis à l’abri derrière les barrières, le président de la Fédération française de moto, Jean Lesueur (photo), a été heurté violemment par un concurrent suisse, Monsch (âgé de soixante-quinze ans, il a été hospitalisé à Toulon avec les deux jambes brisées).

10. Artiste de la Motown, Rockwell connaît son plus grand succès en 1984 avec la chanson Somebody’s Watching Me, titre sur lequel on peut entendre son ami d’enfance Michael Jackson.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 21 septembre 1984

1. A l’issue de cinq heures de délibérés, la Chambre criminelle de la Cour de cassation a rejeté les pourvois formés par les sept militants basques espagnols menacés d’extradition par la France vers l’Espagne. La décision de la Cour d’appel de Pau autorisant ces extraditions est ainsi officiellement confirmée. Dans la soirée, de violents incidents ont éclaté au Pays basque espagnol entre militants basques et forces de l’ordre à l’occasion d’une manifestation de protestation. Deux hommes ont par ailleurs été arrêtés en possession d’armes près du casino de Biarritz : le Français, ancien légionnaire, et l’Espagnol devaient commettre plusieurs attentats anti-basques pour le compte du GAL.

Vendredi 21 septembre 1984

2. Le mouvement de débrayage entamé la veille au soir à l’usine Renault du Mans, totalement paralysée, s’est étendu à l’usine de Cléon, Seine-Maritime. Au Mans, syndicats et direction ont ouvert des discussions. A Cléon, outre les obligations concernant la cinquième semaine de congés payés, la grève porte sur le développement du chômage technique. La CGT de Cléon à a appelé une journée de grève pour le 26 septembre.

Vendredi 21 septembre 1984

3. Vingt-quatre heures seulement après avoir fait les éloges de Laurent Fabius dans une interview accordée au Monde, le leader de la CGC Paul Marchelli (photo) a pris aujourd’hui ses distances avec le Premier ministre à l’occasion d’un discours prononcé devant le congrès de la métallurgie de son syndicat.

Vendredi 21 septembre 1984

4. Après une pause la veille, le dollar a battu tous les records à la Bourse de Paris en cotant 9,7185 francs (+ 23 centimes en quelques heures). L’intervention de diverses banques centrales, notamment celle des Etats-Unis, a cependant permis au billet vert de redescendre en cours de journée à 9,40 F.

Vendredi 21 septembre 1984

5. A Moscou, une source fiable, mais non officielle, a enfin reconnu que l’armée soviétique détenait le journaliste français Jacques Abouchar en Afghanistan.

6. Dans les Ardennes, deux sidérurgistes de la Chiers ont été arrêtés et incarcérés à Châlons-sur-Marne pour détention d’explosifs.

Vendredi 21 septembre 1984

7. Premier vol sur l’aéroport de Bordeaux-Mérignac de l’avion d’affaire Falcon 900. Conçu par Dassault, il peut transporter de douze à quatorze passagers.

Vendredi 21 septembre 1984

8. Citroën a présenté son nouveau prototype de véhicule, Eco 2000, qui à la particularité d’être très économe avec une consommation de 3 litres aux 100 km. Il doit servir de modèle pour la future voiture censée remplacer la 2 CV.

Vendredi 21 septembre 1984

9. Le chanteur Daniel Balavoine investit une nouvelle fois le Palais des Sports de Paris pour une série de concerts (jusqu’au 30 septembre).

Voir les commentaires

1 2 3 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog