Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe

1. Ouverture du congrès de la Fédération des parents d’élève de l’enseignement public. Son président estime que le gouvernement a commis une erreur historique en accentuant la cassure du pays avec le projet de loi Savary. Il dénonce également « le sectarisme et l’intolérance » du Comité national d’action laïque.

Jeudi 31 mai 1984 (Ascension)

2. Profond émoi et polémique dans le Calvados : les passions se déchaînent en apprenant que le premier maire adjoint de Bayeux, Bernard Roquet (apparenté UDF), a remis il y a huit jours une médaille commémorant la libération de sa ville de l’occupation à un groupe d’anciens combattants allemands qui visitaient le musée mémorial de la bataille de Normandie, sans savoir qu’il s’agissait d’anciens Waffen SS. La médaille avait été remise à leur ancien général, Heinz Harmel (photo), également fait citoyen d’honneur de la ville. Le maire adjoint plaide la maladresse…

3. Plusieurs intellectuels français ont lancé un appel pour obtenir la libération de deux Français, Jacques Chalot et Olivier Roux, emprisonnés en Pologne pour avoir, selon les autorités, acheminés du matériel de propagande.

Jeudi 31 mai 1984 (Ascension)

4. Roland-Garros : Yannick Noah s’est qualifié pour le troisième tour aux dépens du numéro un belge, Bernard Boileau, en trois sets (6-4, 6-4, 6-4). Victoire également de Thierry Tulasne (sur le Tchèque Pimek), mais élimination d’Henri Leconte battu en quatre sets par l’Australien McNamee. Parmi les autres favoris qualifiés du jour figurent Martina Navratilova, Chris Evert-Lloyd, John McEnroe, Mats Wilander et Jimmy Connors.

Jeudi 31 mai 1984 (Ascension)

5. Le coureur cycliste colombien José Francisco Rodriguez a gagné la cinquième étape du Critérium du Dauphiné-Libéré (Mâcon - Saint-Julien-en-Genevois).

6. Duo inattendu en 1984 avec Laurent Voulzy et la comédienne Véronique Jannot et leur tube Désir, désir :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mercredi 30 mai 1984

1. Conseil des ministres à l’Elysée : le gouvernement a étudié le bilan des lois Auroux et examiné de nouvelles mesures concernant l’aide alimentaire au tiers-monde. Destiné à moderniser la loi de 1957 sur la propriété littéraire et artistique, un projet de loi sur les droits d’auteur, présenté par Jack Lang, a été adopté ; si les écrivains et les artistes se déclarent satisfaits, les fabricants d’électronique critiquent la redevance envisagée sur les cassettes vidéo vierges.

Mercredi 30 mai 1984

2. Arrivée à Paris du Premier ministre chinois Zhao Ziyang, pour une visite officielle de cinq jours. Le dirigeant chinois a été longuement reçu par le président Mitterrand avant d’être l’hôte de l’Assemblée nationale puis du Sénat. Le chef du gouvernement de Pékin a proposé l’organisation d’une conférence internationale sur la réduction des armements nucléaires.

Mercredi 30 mai 1984

3. Le président Mitterrand a reçu le numéro un socialiste Lionel Jospin (photo) pour discuter de la préparation du prochain sommet du G7 au Royaume-Uni. Les autres responsables des grandes formations politiques françaises seront reçus chacun leur tour dans les jours à venir pour évoquer ce même sujet.

Mercredi 30 mai 1984

4. Participant à Washington au Conseil ministériel de l’Otan, le ministre français des Relations extérieures Claude Cheysson a vivement critiqué « le comportement et la volonté d’intimidation » de l’URSS.

Mercredi 30 mai 1984

5. Le secrétaire général de la CGT Henri Krasucki, qui visitait le site de Sacilor à Gandrange, a repris ses attaques contre la politique du gouvernement en déclarant que le plan acier était une catastrophe et que son syndicat ne laisserait pas faire ce désastre.

Mercredi 30 mai 1984

6. Levée de tous les mots d’ordre des syndicats pour une nouvelle grève à la SCNF. Ils s’estiment encouragés par les nouvelles propositions de la direction concernant les modalités d’application des trente-cinq heures.

7. Deux sondages contradictoires sont publiés sur la question scolaire : selon BVA/Paris-Match, 73 % des personnes interrogées estiment que la loi Savary va rallumer la guerre scolaire ; plus nuancé, le sondage IFOP/Le Matin révèle qu’une majorité de Français, y compris dans l’opposition, considère comme normal qu’en échange d’une aide de l’Etat les écoles privées soient tenues de respecter des obligations comparables à celles du public.

8. Un membre mineur du groupe dissous Action Directe a été arrêté à Nogent-sur-Marne alors qu’il se rendait avec un complice dans une cache de munitions.

9. Le journaliste de Paris-Match Jean Tanière, arrêté le 26 mai, a été libéré sous contrôle judiciaire.

Mercredi 30 mai 1984

10. La quatrième étape du Dauphiné-Libéré (Saint-Etienne - Charnay-Lès-Mâcon) a été gagnée par le coureur français Guy Gallopin.

Mercredi 30 mai 1984

11. Internationaux de tennis de Roland-Garros : poursuivant sa partie entamée la veille et interrompue par la pluie, Yannick Noah (tête de série n°6) s’est qualifié difficilement pour le deuxième tour en battant l’Américain Mark Dickson (44e joueur mondial) en cinq sets. Autres qualifiés du jour : John McEnroe (tête de série n°1), Ivan Lendl (n°2) et, du côté français, Henri Leconte, Thierry Tulasne, Tarik Benhabiles et Loïc Courteau.

12. Eclipse partielle du Soleil par la Lune (la plus visible dans le sud-ouest du pays).

13. Sorties cinématographiques :

Mercredi 30 mai 1984

- Contre toute attente, de Taylord Hackford, avec Rachel Ward, Jeff Bridges, James Woods et Alex Karras.

Mercredi 30 mai 1984

- Mister Mom, de Stan Dragoti, avec Michael Keaton, Teri Garr et Christopher Lloyd.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 29 mai 1984

1. Le sommet franco-allemand, qui s’est achevé au château de Rambouillet (photo), a permis de renforcer encore plus l’axe Paris-Bonn, moteur de la relance européenne et de l’union politique de l’Europe. Sur le plan bilatéral, la coopération militaire est accrue avec un accord sur la construction commune d’un hélicoptère de combat anti-char (par la firme allemande Messerschmitt-Bölkow-Blohm et la Française Aérospatiale ; chaque Etat investira environ vingt milliards de Francs dans ce projet), ainsi que sur un possible satellite militaire commun. Il a été également annoncé que dans quelques semaines toutes les formalités seraient supprimées pour les voyageurs des deux pays à la frontière franco-allemande. Par ailleurs la polémique naissante sur la non présence du chancelier ouest-allemand lors des cérémonies du 6 juin sur le quarantième anniversaire du débarquement allié en Normandie a été balayée par Helmut Kohl. Dix-huit ministres français et allemands ainsi que le Premier ministre Pierre Mauroy étaient aujourd’hui aux côtés du président Mitterrand et du chancelier Kohl.

2. Suite et fin de la réunion informelle à Angers des ministres de l’Agriculture européens, réunis pour tenter une trouver une solution aux excédents viticoles. Le président de la FNSEA François Guillaume avait organisé une manifestation à Angers pour protester contre la politique agricole commune : entre 15 000 et 35 000 personnes ont défilé dans les rues de la ville. Alors que M. Guillaume était reçu par les dix ministres pour un dialogue de sourds, quelques affrontements se sont produits à l’extérieur avec les forces de l’ordre. D’autres manifestations d’agriculteurs se sont déroulées un peut partout en France, avec pour « cibles » les perceptions et les préfectures (Lille, Arras, Le Havre, Rennes, Nantes, Bar-le-Duc, Nancy, Limoges, Tulle, Dijon, Grenoble, Montauban, Albi, Toulouse, Tarbes). A Rennes, les deux syndicalistes agricoles placés la veille en garde à vue à la suite de l’ « enlèvement » du directeur de l’Office national du lait, ont été inculpés et remis en liberté.

Mardi 29 mai 1984

3. Jean-Claude Gaudin a déclaré à l’Assemblée nationale que les élus de l’UDF manifesteront probablement le 24 juin avec les parents d’élève de l’enseignement privé.

Mardi 29 mai 1984

4. Campagne des élections européennes : première réunion publique commune pour Simone Veil et Jacques Chirac dans la soirée à Lille. Plus que la tête de liste UDF, dont il a dressé un portrait extrêmement flatteur, c’est bien le président du RPR qui a été le plus acclamé. Invité à Valence, l’ancien Premier ministre Raymond Barre s’est tenu à l’écart de la bagarre politique actuelle, ne mentionnant même pas dans son discours ni Simone Veil ni même la liste d’union de l’opposition… En meeting à Rennes, le socialiste Lionel Jospin a durci le ton à l’égard de l’opposition, notamment contre Simone Veil (plus à droite que prévu mais moins européenne qu’on le dit), et félicité, sans être totalement dupe, le changement de ton de Georges Marchais vis-à-vis du gouvernement.

Mardi 29 mai 1984

5. Confirmation à 0,6 % de la hausse des prix pour le mois d’avril : l’inflation ralentit bien mais l’objectif des 5 % à la fin de l’année 1984 est impossible à tenir.

6. Le cadavre du jeune homme de dix-huit ans poursuivi par des centaines de gendarmes depuis la tuerie de La Roche-sur-Foron a été découvert à 150 m de l’un des lieux du drame. Les enquêteurs pensent qu’il s’est peut-être suicidé le soir même de la fusillade ; son complice s’était lui donné la mort le lendemain.

Mardi 29 mai 1984

7. Champion d’Europe de boxe des mi-lourds depuis février dernier, le Français Richard Caramonalis a perdu son titre lors de sa première défense : à Amsterdam, il a été mis KO au sixième round par le Néerlandais Alex Blanchard.

Mardi 29 mai 1984

8. Le coureur cycliste néerlandais Gérard Veldscholten (photo) a remporté la deuxième étape du Critérium du Dauphiné-Libéré, entre Villeurbanne et Beaurepaire. Disputée le même jour, la troisième étape (Beaurepaire - Saint-Etienne) a été gagnée par le Belge Benny Van Brabant.

Mardi 29 mai 1984

9. La pluie a profondément perturbé la journée à Roland-Garros. Sur les quarante-quatre rencontres programmées ce jour, seulement deux matchs se sont disputés et un seul a pu aller à son terme : la numéro un française Cathy Tanvier (photo) a facilement battu la Roumaine Lucia Romanov (6-2, 7-5)…

10. Temps pourri sur la France : pluie et températures à la baisse. Il n'a pas fait plus de 9°4 à Paris et 9°6 à Orléans au meilleur de la journée !

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 28 mai 1984

1. 43e Sommet franco-allemand : le président François Mitterrand a reçu à l’Elysée le chancelier Helmut Kohl pour évoquer les prochains sommets européens de Fontainebleau et des pays industrialisés à Londres, mais également les projets bilatéraux en matière de coopération technologique et industrielle. Parallèlement, les ministres des Affaires étrangères et de la Défense des deux pays ont examiné les problèmes de défense et de sécurité.

Lundi 28 mai 1984

2. Le directeur de l’Office national du lait a été « enlevé » vers 10 h 30 en gare de Rennes par des agriculteurs qui voulaient lui « faire constater sur le terrain les conséquences concrètes de la limitation de production laitière ». Conduit dans une ferme de Cucé, il a été libéré en début de soirée devant la préfecture de Rennes après des négociations avec les autorités. Une trentaine de membres de l’organisation syndicale Paysans travailleurs ont été arrêtés (deux d’entre eux resteront gardés à vue dans la soirée). A Angers, le ministre de l’Agriculture Michel Rocard (photo) a condamné ce coup de force, « nuisible aux intérêts des agriculteurs ».

Lundi 28 mai 1984

3. Michel Rocard a réuni de façon informelle à Angers les ministres de l’Agriculture de la CEE pour discuter de la question du vin. Le président de la FNSEA François Guillaume (photo) a organisé une manifestation à Angers pour protester contre la politique agricole commune.

Lundi 28 mai 1984

4. Suite à l’arrestation d’un journaliste de Paris-Match et à la saisie de cassettes vidéos à FR3 Lille, les sénateurs ont suspendu dans la soirée leur examen du projet de loi sur la réforme de la presse. Pour les élus de l’opposition, les journalistes ne doivent pas devenir des auxiliaires de la police et la protection de leurs sources doit prévaloir au nom de la liberté de l’information. Plus tôt dans la journée, agissant toujours sur commission rogatoire, la police avait saisi au siège lillois de l’AFP des photos prises lors des incidents du 23 mai, à l’occasion du meeting du Front national.

5. Ouverture des négociations entre le CNPF et les grandes centrales syndicales sur l’adaptation de l’emploi aux nouvelles technologies. Malgré des positions bien divergentes, un premier compromis a été atteint sur la mise en place, région par région, de groupes de travail chargés de lutter contre le chômage. Patrons et syndicalistes se retrouveront le 25 juin et le 2 juillet.

Lundi 28 mai 1984

6. S’adressant à Montpellier au Congrès du mouvement HLM, le ministre de l’Urbanisme et du Logement Paul Quilès (photo) a déclaré que, grâce à la baisse de l’inflation, les loyers ne seront pas bloqués en 1985 comme ils l’ont été en 1983 et 1984. Ils resteront cependant surveillés : l’année prochaine, les propriétaires pourront appliquer à 100 % l’indice INC du coût de la construction, au lieu des 80 % autorisés cette année ; en fonction du bail, l’indice appliqué sera celui du deuxième ou troisième trimestre 1984.

Lundi 28 mai 1984

7. La direction de la SNCF et les syndicats ont entamé en fin de journée de nouvelles négociations sur les modalités d’applications de la semaine de trente-cinq heures.

Lundi 28 mai 1984

8. A Paris, l’Académie des Sciences et l’Académie des Sciences morales et politiques ont tenu une séance commune en hommage à Andreï Sakharov.

Lundi 28 mai 1984

9. Ouverture des Internationaux de France de tennis à Roland-Garros. Demi-finaliste en 1983, le Français Christophe Roger-Vasselin (photo) est éliminé dès le premier tour, battu en cinq sets par l’Américain Harold Solomon. Qualifications de Martina Navratilova (vainqueur de la junior française Nathalie Tauziat), de Jimmy Connors, mais élimination d’Ilie Nastase.

Lundi 28 mai 1984

10. Le Tour d’Italie cycliste est reparti après une journée de repos : la dixième étape, organisée entre Cava dei Tirreni et Isernia, a été gagnée par le coureur français Martial Gayant.

Lundi 28 mai 1984

11. Le coureur cycliste australien Allan Peiper a remporté à Villeurbanne le prologue du critérium du Dauphiné-Libéré.

Lundi 28 mai 1984

12. La star de la chanson britannique Elton John est à Paris pour y donner trois concerts au palais omnisports de Bercy.

13. Si les années 80 sont surtout connues pour l’italo-disco, quelques tubes du même style proviennent également d’au-delà des Pyrénées, notamment grâce à Ivan et son Fotonovela :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Dimanche 27 mai 1984

1. Elections municipales partielles : au second tour, le maire communiste sortant de Houilles (Yvelines) Eugene Seleskovitch a été réélu face au RPR Alain Mahiet, alors qu’il n’y avait au premier tour que trois cents voix d’écart environ entre les deux candidats. A Pamiers (Ariège), au premier tour, l’opposition est en ballotage favorable, tandis que dans le Pas-de-Calais, c’est la liste divers gauche/Parti communiste qui l’a emporté à Douvrin au deuxième tour. Enfin, Aimé Césaire (photo) du Parti progressiste martiniquais a été élu dès le premier tour à Fort-de-France.

Dimanche 27 mai 1984

2. Invité du Grand Jury RTL/Le Monde, le ministre des Relations extérieures Claude Cheysson a confirmé que François Mitterrand se rendra bien en URSS comme prévu. Il n’a cependant donné aucune date précise. Il a également rappelé que le gouvernement français dénonce depuis longtemps les violations des droits de l’homme en Union soviétique.

3. Western dans l’Yonne la nuit dernière : deux bandes rivales, dirigées par deux frères devenus ennemis, se sont affrontées pendant près de trois heures à coup de carabines 22 long rifle et de 7,65 mm dans la grande rue du village de Villeneuve-la-Guyard. L’un des deux camps s’était réfugié dans un café. Une trentaine de gendarmes ont du intervenir pour mettre fin à la violence. Le bilan est de deux morts et un blessé grave. Le chef de l’un des deux groupes et plusieurs de ses hommes seront arrêtés.

Dimanche 27 mai 1984

4. Selon un sondage Ipsos pour le magazine Géo, 70 % des personnes interrogées trouvent les vacances en France aussi satisfaisantes qu’à l’étranger. Si les pays les plus visitées par les Français en 1983 sont l’Espagne, le Portugal et l’Italie, c’est en Amérique qu’ils se rendraient le plus volontiers, s’ils en avaient les moyens…

Dimanche 27 mai 1984

5. Grand prix moto d’Allemagne de l’Ouest : sur le circuit du Nürburgring, le pilote français Christian Sarron s’est imposé pour la deuxième fois consécutive cette saison dans la catégorie des 250 cm³, une semaine après sa première victoire en Autriche.

6. Finale du championnat de France de rugby à XIII : à Toulouse, le XIII catalan a battu Villeneuve 30 à 6, devant 8 182 spectateurs. C’est la troisième victoire consécutive dans le championnat pour les joueurs de Perpignan.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Les responsables de l’enseignement catholique ont annoncé la date de leur grande manifestation à Paris, qui se déroulera le 24 juin, comme prévu après les élections européennes.

2. Le Recours, une confédération de rapatriés d’Algérie, tient son congrès à Montpellier. Ses membres, qui avaient appelé à voter Mitterrand en 1981, ont décidé de lancer un avertissement au gouvernement en recommandant de refuser de voter pour les listes communistes et socialistes aux élections européennes, en raison d’un manque d’accord sur une loi d’indemnisation des rapatriés. Cette décision n’est cependant pas à prendre comme un ralliement à l’opposition et ils ne donnent pas de consigne de vote.

Samedi 26 mai 1984

3. Agissant dans le cadre d’une commission rogatoire visant à retrouver les auteurs des incidents qui ont fait cinq blessés parmi les forces de l’ordre dans la soirée du 23 mai, la police a saisi dans les locaux de FR3 Lille douze cassettes vidéo tournées par la télévision régionale. Les journalistes évoquent une atteinte à la liberté de l’information.

Samedi 26 mai 1984

4. Les premières lettres de licenciements sont parvenues aux 1 285 employés renvoyés (sur 2 557) de l’usine Dunlop de Montluçon (rachetée par le groupe japonais Sumitomo).

5. Après Jean Durieux en début d’année, un nouveau journaliste du groupe Paris-Match, Jean Tanière, a été inculpé de recel de vol et écroué à la prison de la Santé dans l’affaire de la publication par le magazine Photo de photographies détenues par la police et montrant le cadavre mutilée de la jeune Néerlandaise tuée et en partie dévorée par le « Japonais cannibale ».

Samedi 26 mai 1984

6. Une série de hold-up se sont déroulés dans la matinée : à 9 h 20, le directeur d’un Crédit agricole parisien, situé rue Lafayette, a été tué pour 26 000 Francs par un gangster récidiviste qui a été arrêté peu après. La victime, âgée de vingt-quatre ans, a été abattue d’une décharge de fusil à canon scié alors qu’il sortait de son bureau. Une soixantaine de coffres ont par ailleurs été fracturés par un commando de quatre ou cinq hommes dans une autre agence du Crédit agricole, à Boulogne-Billancourt. Enfin, le directeur d’une grande surface située au sud de Bastia a été grièvement blessé de trois balles de revolver par des malfaiteurs qui sont parvenus à s’enfuir.

Samedi 26 mai 1984

7. Finale du championnat de France de rugby : au Parc des Princes de Paris, l’AS Béziers a battu le SU Agen aux tirs aux buts, une procédure exceptionnelle au rugby. Les deux équipes n’étaient pas parvenues à se départager à l’issue du temps réglementaire (12-12) puis des prolongations (21-21). Medina a marqué un essai pour Béziers, Delbreil pour Agen.

Samedi 26 mai 1984

8. La 81e édition de la course cycliste Bordeaux-Paris a été remportée par le Français Hubert Linard (photo), en 13 h 12 min 37 s, devant Maurice Le Guilloux et Pierre Bazzo. Il y a sept Français aux six premières places.

Samedi 26 mai 1984

9. Le record du monde de saut à la perche (5,83 m) détenu depuis septembre 1983 par le Français Thierry Vigneron a été battu (5,85 m) à Bratislava par un jeune athlète ukrainien prometteur, Sergueï Boubka.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Dix-sept ministres se sont réunis à huis clos dans un pavillon du château de Versailles, autour du Premier ministre, pour étudier les moyens de remédier à la poussée du chômage sans remettre en cause le plan de rigueur et de modernisation. Rien n’a filtré mais pour tous les membres du gouvernement il est clair que toute solution passera par la négociation entre le patronat et les syndicats.

Vendredi 25 mai 1984

2. Les habitants de La Seyne-sur-Mer devront retourner voter au moins une cinquième fois en un peu plus d’un an pour les municipales : les élections du 28 février, qui avaient vu la victoire sur le maire sortant communiste de l’opposition menée par Charles Scaglia (photo), ont été annulées par le tribunal administratif de Nice. Selon la gauche, une urne s’est « promenée » et une feuille d’émargement ne porte pas de signature, alors qu’il n’y avait que vingt-huit voix d’écart entre les deux listes.

3. Selon un sondage du Parisien Libéré, 51 % des personnes interrogées estiment que la semaine de trente-cinq heures est une bonne chose pour l’emploi mais une majorité pense également que c’est une mauvaise chose pour les entreprises.

4. Au lendemain d’une grève très largement suivie, le trafic ferroviaire est resté très perturbé jusqu’à dix heures du matin avec seulement 25 % de trafic sur les grandes lignes. Celui-ci s’est amélioré progressivement avec 60 % du trafic habituel en fin de journée.

Vendredi 25 mai 1984

5. Jean-Marie Le Pen a tenu une conférence de presse au Parlement européen de Strasbourg, surtout centrée sur l’immigration ou la dénatalité en Europe : « Il faut faire beaucoup de petits Européens et de petite Européennes pour occuper notre espace vital », a-t-il déclaré, ajoutant que sinon « d’autres feront comme Hitler a voulu le faire, ils l’occuperont à notre place ». Le président du Front national propose par ailleurs de rétablir les visas d’entrée aux frontières de la CEE.

6. Le président Mitterrand a visité à Paris le siège de la société Saint-Gobain, où il a rencontré plus de cent patrons de nouvelles petites et moyennes entreprises venus de toute la France. Le chef de l’Etat s’est engagé devant eux à réduire les complications administratives et les délais pour la création des entreprises (là où il ne faut que quelques jours aux Etats-Unis il faut six mois ou plus en France pour monter une société). Pour lui il faut que ce délai soit réduit à un mois maximum.

Vendredi 25 mai 1984

7. Le président des parents d’élèves de l’école privée a été reçu avec une délégation à l’Elysée par François Mitterrand. Pierre Daniel (photo) a transmis au chef de l’Etat le mécontentement et la colère de ses amis après l’adoption du projet de loi Savary, modifié et « aggravé », par l’Assemblée nationale. Il a également à de grandes manifestations de protestation après les élections européennes.

8. Retrait de la vente, par mesure de précaution, de plusieurs médicaments anti-inflammatoires, dont deux produits très répandus. Présents sur le marché depuis une trentaine d’années, ils pourraient avoir des effets toxiques à long terme.

9. La Déclaration d’utilité publique du TGV Atlantique paraît au Journal officiel.

10. Autre succès extrait de la bande originale du film Electric Dreams, Now You’re Mine, d’Helen Terry :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 24 mai 1984

1. Débats très animés à l’Assemblée nationale autour de la loi Savary sur l’enseignement privé. Jacques Chirac (photo), très virulent à la tribune, a déposé au nom de l’opposition une motion de censure, qui a été rejetée sans surprise (elle n’a obtenu que 159 voix au lieu des 246 nécessaires). Le Premier ministre Mauroy lui a répondu en traitant le RPR de « parti bonapartiste », à la « pédagogie sommaire » et en le qualifiant de « porte-parole d’un courant d’idées qui depuis plus d’un siècle est synonyme d’autoritarisme ». Le président Mitterrand a reçu à l’Elysée l’un des représentants du camp laïc, Jean Andrieu.

Jeudi 24 mai 1984

2. Le Sénat a entamé l’examen du projet de loi sur la presse. Charles Pasqua (photo), président du groupe RPR, a qualifié ce texte d’antisocial, d’antiéconomique et d’anticonstitutionnel. Pour le centriste Jean Cluzel, ces mesures risquent « de ruiner la liberté politique de la presse ». Le secrétaire d’Etat de la Communication Georges Fillioud a regretté que pour certains esprits la liberté de la presse « se confonde avec celle des affaires et de l’argent ».

Jeudi 24 mai 1984

3. L’ancien Premier ministre Raymond Barre a dressé dans l’Express un bilan assez sévère de la politique du gouvernement. Il estime notamment que la France ‘est pas en mesure aujourd’hui de tirer parti rapidement du ralentissement de l’inflation et de la reprise de l’activité dans le monde.

4. Pour la cinquième fois en moins d’une semaine, une réunion publique de Jean-Marie Le Pen, à laquelle participaient mille personnes, a été l’objet de violents incidents, dans la soirée à Metz. Des manifestants de gauche se sont opposés aux forces de l’ordre.

Jeudi 24 mai 1984

5. S’exprimant devant le Parlement européen à Strasbourg, le président Mitterrand propose la négociation d’un nouveau traité afin de renforcer la CEE déjà existante, en lui donnant la dimension politique qui lui manque. Selon lui l’Europe pourrait lancer une chaîne de télévision commune, l’Europe pourrait lancer un satellite spatial habité et l’Europe devrait réaliser une défense commune.

Jeudi 24 mai 1984

6. La grève à la SNCF a été très largement suivie dans l’ensemble du pays, mais surtout en Région parisienne avec seulement un train sur quatre au départ des grandes lignes. De 20 à 40 % des trains de banlieue ont circulé. En province, seulement 25 % du trafic habituel a circulé en moyenne. La direction maintient ses positions en refusant toute négociation avant l’application des trente-cinq heures.

Jeudi 24 mai 1984

7. Le Conseil d’administration de Citroën s’est réuni pour discuter du refus gouvernemental d’accorder 2 300 licenciements supplémentaires aux 4 000 déjà acquis. Les dirigeants se sont par ailleurs un nouveau délai de quinze jours pour discuter des trente-cinq heures avec les syndicats.

Jeudi 24 mai 1984

8. Le président Mitterrand a reçu à l’Elysée la belle-fille d’Andreï Sakharov (photo), Tatiana Bonner Yankelevitch qui, après avoir vu la veille le pape Jean-Paul II et le président italien, a répété que ses parents étaient dans un état alarmant, et peut-être déjà morts…

9. De une heure à cinq heures du matin, une dizaine de malfaiteurs armés et masqués ont pénétré dans une Caisse d’épargne de Chatou (Yvelines) pour y fracturer de nombreux coffres après avoir pris en otage le directeur et sa famille qui logeaient sur place.

10. Tournoi pré-olympique de basket de Paris-Bercy : la France a été battue par l’Espagne 117 à 102.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mercredi 23 mai 1984

1. La nuit dernière, le gouvernement a fait adopter en première lecture le projet de loi sur l’enseignement privé en utilisant l’article 49.3, qui permet d’éviter un vote des députés. Avant de poser aux élus le vote de confiance, le ministre de l’Education nationale Alain Savary et le Premier ministre Pierre Mauroy ont au dernier moment amendé une nouvelle fois le projet sur un point qui déplaisait particulièrement aux députés socialistes : alors que dans le projet initial, l’Etat acceptait de se substituer sans limite de temps aux villes qui n’accepteraient pas de subventionner les établissements privés, l’amendement interdit désormais que ce délai de substitution dépasse neuf ans (au-delà de ce délai si la ville refuse toujours de financer l’école et si 50 % au moins du personnel enseignant n’a pas accepté d’être titularisé fonctionnaire, les écoles concernés devront alors se débrouiller seules pour assurer leurs fonctionnement). Dans la journée, les défenseurs de l’école privée ont organisé à travers toute la France une journée de manifestation baptisée « Alerte ». L’ajout de cet amendement à la dernière minute a provoqué la colère de ceux montés à Paris. Une grande manifestation de protestation est désormais prévue pour le 23 ou le 24 juin prochain. A l’Assemblée, l’UDF a profité des questions d’actualité pour relancer ses attaques contre le projet de loi réformant l’enseignement privé.

Mercredi 23 mai 1984

2. Conseil des ministres. Adoption du projet de loi autorisant l’accès à la publicité sur les radios privées libres. Neuf cent stations vont pouvoir désormais choisir leur statut : société commerciale (vivant uniquement de la publicité) ou groupe associatif (bénéficiant de subventions de l’Etat). Le ministre de la Culture Jack Lang a par ailleurs présenté une communication sur le thème de l’accès à la culture pour les personnes handicapées (meilleurs accès aux établissements culturels). Enfin parmi les confirmations figurent la nomination de Bernard Hanon à la tête de la Régie Renault ainsi que le plan d’accompagnement de la réduction de la production laitière (975 millions de Francs en 1984).

Mercredi 23 mai 1984

3. Grâce au soutien apporté par quinze sénateurs, la liste centriste et écologiste ERE pour les élections européennes conduite par Brice Lalonde (photo), Olivier Stirn et François Doubin pourra désormais se partager les deux heures d’antenne avec les trois autres grandes listes (Veil, Jospin et Marchais).

4. Présentation d’une nouvelle petite liste pour les élections européennes, « L’Europe pour entreprendre ». Représentant les petits entrepreneurs, elle est emmenée par Gérard Touati. Le porte-parole se nomme Doron, c’est un robot de communication publicité…

Mercredi 23 mai 1984

5. Début dans la soirée d’un mouvement de grève à la SNCF, qui va toucher tout le pays. L’application des 35 heures est toujours à l’origine du conflit.

Mercredi 23 mai 1984

6. Après Lionel Jospin la veille, le leader de l’UDF Jean-Claude Gaudin (photo) s’est rendu ce jour à l’ambassade d’URSS, accompagné de vingt-cinq parlementaires, pour demander des nouvelles des époux Sakharov et d’autres dissidents. L’ambassadeur soviétique a refusé de recevoir leur délégation.

Mercredi 23 mai 1984

7. Les associations anti-racistes, soutenues par les syndicats et certains partis politiques, ont organisé une manifestation à Lille contre un meeting du Front national et contre la venue de Jean-Marie Le Pen aux cris de : « Le fascisme ne passera pas ». De violents incidents ont éclaté dans la soirée, faisant cinq blessés dans les rangs des forces de l’ordre.

8. François Mitterrand a reçu le prix Simon Wiesenthal, qui récompense ainsi son action et celle de son gouvernement en faveur des droits de l’homme. Ce prix a également été décerné en raison du criminel nazi Klaus Barbie devant la justice française.

9. Le Comité d’éthique médicale, mis en place à titre consultatif par le président Mitterrand, a rendu son premier avis. Celui-ci concerne l’utilisation de tissus d’embryons humains issus de l’avortement : le fœtus humain doit être considéré comme une personne potentielle et son usage commercial ou industriel est interdit. Toutefois, dans certaines conditions exceptionnelles, pour sauver des enfants notamment, et seulement après que la mort du fœtus (dont l’âge ne peut excéder vingt-deux semaines) ait été vérifiée, des tissus fœtaux pourront être prélevés et greffés. Seuls quelques centres autorisés auront accès à ces thérapeutiques.

Mercredi 23 mai 1984

10. Rebondissement dans l’affaire qui avait abouti au suicide - dont certains doutent toujours - du président de la CPAM des Bouches-du-Rhône, René Lucet, en mars 1982 : quatorze personnes ont été inculpées à Marseille d’escroquerie, faux et usage de faux. Appartenant à l’équipe des relations humaines mise en place par Lucet, les accusés, dont certains seraient liés au grand banditisme, seraient en fait des gardes du corps aux méthodes musclées ayant bénéficié de prestations de sécurité sociale à partir de faux dossiers de maladie. Une somme de quinze millions de Francs aurait été détournée.

Mercredi 23 mai 1984

11. Neuvième tir d’Ariane la nuit dernière, le premier entièrement commerciale : malgré deux interruptions du compte à rebours (en raison d’une fuite d’hydrogène vite réparée et d’une mauvaises communication entre stations au sol) et le mauvais temps, et avec deux heures de retard, la fusée a réussi son décollage de la base Kourou, en Guyane, parvenant ensuite à placer correctement en orbite un satellite de télécommunication pour une société privée américaine.

12. Match de basket opposant la France à Israël.

Mercredi 23 mai 1984

13. Clôture du Festival de Cannes : la Palme d’or est décerné au film Paris, Texas du réalisateur allemand Wim Wenders, tandis que le Grand Prix spécial du jury récompense Journal à mes enfants de la Hongroise Marta Meszaros. Le prix d’interprétation masculine revient conjointement aux comédiens espagnols Alfredo Landa et Francisco Rabal pour Les Saints innocents de Mario Camus. L’actrice britannique Helen Mirren obtient le prix d’interprétation féminine pour son interprétation dans Cal de Pat O’Connor. Enfin, le prix de la mise de scène revient à Bertrand Tavernier pour Un dimanche à la campagne.

14. Sorties cinématographiques :

Mercredi 23 mai 1984

- Il était une fois en Amérique, de Sergio Leone, avec Robert de Niro, James Woods et Elizabeth McGovern.

Mercredi 23 mai 1984

- Notre histoire, de Bertrand Blier, avec Alain Delon, Nathalie Baye et Gérard Darmon.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 22 mai 1984

1. Discussion du projet de loi sur l’enseignement privé à l’Assemblée nationale. Intervenant à la tribune, le RPR Michel Debré (photo) déclare qu’il s’agit là d’un « texte dont la complication, les arrière-pensées, vont rouvrir une querelle qui va se poursuive des années » alors qu’elle était apaisée. A l’inverse, le socialiste Jean Poperen estime que le texte n’est pas assez contraignant pour progresser vers l’unification du système scolaire : « nous n’avons pas résolu la difficulté de faire avancer les choses ». Dans l’après-midi, le président Mitterrand a lancé un nouvel appel à la paix scolaire à Angers, où il visitait une usine Bull de fabrication d’ordinateurs et où l’attendaient devant la mairie plusieurs milliers de partisans de l’école privée.

2. Le commissaire du gouvernement du tribunal administratif de Nice s’est déclaré favorable à l’annulation des élections municipales de La Seyne-sur-Mer.

3. Rechute du commerce extérieur français : le déficit pour le mois d’avril a été 4,4 milliards de Francs, en données corrigées des variations saisonnières. Les exportations françaises sont notamment en léger recul.

Mardi 22 mai 1984

4. Le premier secrétaire du Parti socialiste français Lionel Jospin (photo) s’est rendu à l’ambassade d’Union soviétique à Paris pour remettre à l’ambassadeur une lettre concernant le l’état de santé et le sort des époux Sakharov.

Mardi 22 mai 1984

5. La direction de Talbot Poissy a décidé d’engager une procédure de licenciement contre deux leaders de la CGT de l’usine qui sont accusés d’avoir distribué des tracts à proximité des chaînes de montage (ils recevront dès le lendemain une procédure de mise à pied).

6. Nuit bleue à la Guadeloupe : cinq attentats à l’explosif non revendiqués ont fait des dégâts matériels à Pointe-à-Pitre.

Mardi 22 mai 1984

7. Nouvelle opération anti-drogue à Paris : après l’îlot Chalon, les policiers se sont attaqués tôt dans la matinée dans le quartier de Pigalle à la place Blanche et aux rues alentours, dans le XIVe arrondissement.

Mardi 22 mai 1984

8. Laurent Fignon a perdu le maillot rose de leader dans le Tour d’Italie à l’issue de la cinquième étape, disputée en montagne entre Numana et Blockhaus. L’Italien Francesco Moser (photo) est le nouveau premier du classement général.

Mardi 22 mai 1984

9. Il pleut fort à Nice : soixante-et-un millimètres de précipitations s’accumulent dans le pluviomètre...

10. Natif de Bourg-en-Bresse, Laroche-Valmont est lui aussi l’homme d’un seul succès avec T’as le look coco :

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog