Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe

1. Les ministres de l’Agriculture de la Communauté européenne sont enfin tombés d’accord pour un démantèlement partiel des montants compensatoires et une réduction d’un tiers de la production de lait.

Samedi 31 mars 1984

2. La tension reste très tendue en Lorraine. Sur le plan politique, Georges Marchais s’oppose au gouvernement dont font partie plusieurs ministres communistes. Le secrétaire général du Parti communiste conteste vigoureusement les grandes lignes du « plan Acier ».

Samedi 31 mars 1984

3. Tous les soldats français de l’ancienne Force multinationale ont quitté Beyrouth (les trois autres contingents occidentaux étaient partis dès février). Ils ont embarqué à destination de Chypre.

Samedi 31 mars 1984

4. Visite en Afrique de Pierre Mauroy. Le Premier ministre s’est rendu en Guinée et en Côte-d’Ivoire.

Samedi 31 mars 1984

5. Ouverture du huitième festival du Printemps de Bourges. Parmi les 250 artistes à se produire cette année on peut citer William Sheller, Daniel Balavoine, Guy Bedos, Francis Cabrel, Carte de Séjour, Pierre Desproges, Stephan Eicher, Jacques Higelin, Didier Lockwood, Claude Nougari, Gustave Parking, Paul Personne, Renaud et Simple Minds.

6. Pour la première fois depuis quinze ans, un cheval français, Docteur Jivago, a participé à la course d’obstacles la plus prestigieuse et la plus difficile du monde, le Grand National de Liverpool.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 30 mars 1984

1. L’annonce la veille du « plan acier » déclenche des violences sur le terrain : les sidérurgistes ont occupé l’usine de Longwy, déboulonner les rails de la ligne Longwy-Nancy et pris à partie le député socialiste Jean Durieux avant d’affronter les CRS qui leur interdisaient l’accès au centre-ville (quatre personnes ont légèrement blessés) ; manifestation destructrice à Marseille pour protester contre la fermeture de l’usine de Fos (barrages dressés au carrefour du Prado, incendies de poubelles feux de signalisation arrachés, cabines téléphoniques dévastées, etc.) ; les installations ont été arrêtées à Gandrange. Déjà la nuit dernière le local du Parti socialiste avait été saccagé à Longwy. En d’autres lieux, comme à Neuve-Maisons, les ouvriers résignés ont repris le travail. Tous les syndicats lorrains ont lancé un appel à la grève générale dans la région pour le 4 avril et pour une marche sur Paris le 13 avril. Dans les milieux politiques, l’opposition, bien obligé de reconnaître le courage du gouvernement, observe dans son ensemble un silence prudent (à l’exception de Bernard Pons qui parle de « trahison »), alors que des députés et responsables socialistes de Moselle (Robert Malgras, Nicolas Schiffler, etc.) ont démissionné de leur groupe ou de certaines de leurs fonctions.

2. Le ministère de l’Economie a publié les derniers chiffres du déficit du budget de l’Etat : celui-ci est supérieur de 3,3 % au Produit intérieur brut, alors que l’objectif du président et du gouvernement était de ne pas dépasser la limite de 3 %...

3. Les ministres de l’Agriculture de la CEE sont à nouveau réunis à Bruxelles, avec pour une fois un bon espoir de parvenir à un accord sur la question épineuse des quotas laitiers.

4. Jean-Jacques Riou, le vice-président du Centre départemental des jeunes agriculteurs du Finistère, a été condamné à un mois de prison ferme et 30 000 Francs d’amende par le tribunal de Morlaix pour la mise à sac de l’hôtel des impôts de Carhaix le 18 novembre 1983.

Vendredi 30 mars 1984

5. Les soldats français de la « Force multinationale » ont quitté dans la matinée le « Passage du Musée » et les dernières autres positions qu’ils occupaient sur la ligne de démarcation séparant Beyrouth en deux. Passant le relais aux Casques Blancs, présents aux côtés des gendarmes libanais, les militaires ont rejoint le port dans l’attente de leur évacuation. Des infiltrations de miliciens à l’intérieur de ces zones sont déjà constatées. Des obus sont tombés sporadiquement au cours de la journée sur la capitale.

Vendredi 30 mars 1984

6. Le ministre de la Défense Charles Hernu (photo), le secrétaire d’Etat à la Sécurité publique Joseph Franceschi et de nombreuses personnalités régionales ont assisté en la cathédrale de Lyon aux obsèques du général de gendarmerie Guy Delfosse, tué le 27 mars au cours d’un braquage.

Vendredi 30 mars 1984

7. La Chambre criminelle de la Cour de cassation a ordonné un nouveau procès pour Roland Agret, qui avait été gracié mais demandait une réhabilitation totale. Condamné à quinze ans de prison en 1973 pour complicité dans le meurtre d’un garagiste de Nîmes, il a toujours clamé son innocence, allant jusqu’à se mutiler en prison.

8. Dans l’Eure, un facteur de Bourg-Achard armé d’un fusil de chasse a tué à sept heures du matin, dans leur sommeil, son épouse et ses deux enfants de quatre et vingt mois, avant de se rendre à la poste de la localité pour y abattre le receveur. L’origine du drame : probablement une lettre de blâme et une mauvaise note adressées par son supérieur…

Vendredi 30 mars 1984

9. Sortie simultanée des 32e et 33e albums de Johnny Hallyday, Drôle de métier et Spécial Enfants du Rock.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 29 mars 1984

1. Exceptionnellement (le président Mitterrand étant depuis une semaine aux Etats-Unis), le Conseil des ministres a lieu ce jeudi. Il est consacré essentiellement à la question de l’industrie et plus particulièrement de la sidérurgie : adoption du quatrième « plan Acier » qui prévoit la disparition d’environ 20 000 emplois d’ici 1987. Coût de l’opération : trente milliards de Francs, dont quinze milliards d’investissements industriels (en Lorraine [construction d’une aciérie électrique à Neuve-Maisons ; création d’un train à froid à Sollac ; modernisation de l’usine d’Hayange ; petit investissement à Longwy], dans le Nord [création d’une tôlerie forte à Dunkerque ; modernisation de l’usine de Valenciennes] et quinze milliards pour la reconversion des ouvriers (départs en préretraites, aides financières à la réduction de la durée du travail pour conserver plus d’emplois, hausse de l’allocation de reclassement, aide au retour au pays pour les immigrés sans emploi, congés de conversion avec formation de deux ans accompagnée du maintien de leur salaire, à hauteur de 80 % du net) ; ces dernières mesures, encore renforcés dans les quatorze régions de pôles de conversion, concernent également d’autres secteurs industriels en difficulté, comme les chantiers navals et les charbonnages. Il est annoncé la fermeture totale des usines sidérurgiques de Fos-sur-Mer et de Rombas, tandis que les sites maintenus sont le haut-fourneau de Longwy et la filière fonte de la Société métallurgique de Normandie à Caen. Les sociétés Usinor et Sacilor devront par ailleurs s’entendre pour regrouper leurs productions de fils et d’aciers spéciaux. Les syndicats sont en colère. Cette décision brutale a aussitôt entraîné de violents affrontements en Lorraine : des manifestants ont défoncé les portes et les fenêtres du tribunal de Longwy tandis que d’autres sidérurgistes s’attaquaient aux voies ferrées à Hagondange et Neuve-Maisons.

2. Annonce de l’indice des prix définitif pour le mois de février : + 0,6 % (les prévisions étaient de + 0,7 %).

3. Les combats ont baissé d’intensité à Beyrouth. Les Casques Blancs (observateurs français) accompagnés de bérets rouges libanais ont commencé à inspecter la ligne de démarcation qui coupe la capitale libanaise en deux : en dépit d’une vive tension, la relève des soldats français s’est déroulée sans accroc.

4. Le ministère français de l’Intérieur a publié une circulaire interdisant désormais aux futurs réfugiés basques espagnols de résider au Pays basque français et dans les neuf départements du Sud-Ouest. Ils devront choisir d’autres régions plus éloignés de la frontière espagnole.

Jeudi 29 mars 1984

5. Affaire de la tuerie d’Auriol (assassinat d’un policier membre du SAC et de toute sa famille en juillet 1981) : la Chambre d’accusation de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence a décidé de traduire devant la Cour d’assises sept personnes, parmi lesquelles figure l’ancien patron du Service d’action civique (SAC) Pierre Debizet.

Jeudi 29 mars 1984

6. Elu en juin 1983, le poète, romancier et ancien président sénégalais Léopold Sédar-Senghor a été reçu à l’Académie française. Le nouvel Académicien a eu l’honneur rare de voir le président de la République, François Mitterrand, assister à sa réception.

7. Les succès commencent à s’accumuler en 1984 pour Jean-Jacques Goldman, avec notamment Envole moi ou Encore un matin.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mercredi 28 mars 1984

1. A la veille d’un Conseil des ministres consacré à leurs problèmes, les sidérurgistes et les mineurs de fer de Lorraine ont largement suivi une grève organisée à l’appel de tous leurs syndicats. Ils ont également monté plusieurs barrages routiers et ferroviaires autour de Metz et de Nancy avant de manifester en nombre dans les rues de Metz. Le mouvement touchait également la Normandie et de violents incidents ont opposé pendant vingt minutes à Caen les ouvriers de la Société métallurgique de Normandie aux conseillers municipaux de l’opposition menés par le sénateur-maire Jean-Marie Girault (photo) qui, selon les grévistes, tentaient de récupérer leur mouvement ; il a fallu que la police intervienne pour séparer les deux groupes. Les communistes ont pris leurs distances avec cette décision du gouvernement auquel ils appartiennent.

2. La crise européenne s’accentue : le gouvernement britannique a fait savoir que le Royaume-Uni ne paiera pas l’avance réclamée par la CEE.

3. Acceptés par toutes les factions, une quarantaine d’observateurs français chargés de surveiller les difficiles cessez-le-feu au Liban sont arrivés à Beyrouth. Ils vont remplacer le contingent militaire qui poursuit ses opérations de retrait.

Mercredi 28 mars 1984

4. Les critiques sont nombreuses après la décision du préfet de police de fermer le bureau de presse du Quai des Orfèvres, y compris au sein de la majorité.

Mercredi 28 mars 1984

5. Une polémique en chasse une autre dans l’affaire des « avions renifleurs » : l’ancien PDG d’Elf-Erap Albin Chalandon affirme que le député Christian Goux n’a pu mener tout seul, comme il l’affirmait hier, les négociations aboutissant à la récupération des 160 millions de Francs. Selon M. Chalandon, ce sont les présidents de l’Erap qui lui ont succédé qui sont parvenus à obtenir un retour de cette somme.

Mercredi 28 mars 1984

6. Le président français François Mitterrand achève sa tournée américaine à New York, où il a une nouvelle fois rencontré des hommes d’affaires, ainsi que le sénateur du Colorado Gary Hart (photo), candidat à l’investiture de son parti pour affronter Ronald Reagan en novembre prochain (l’autre favori démocrate Walter Mondale avait des obligations électorales).

7. Prise d’otages à Nantes : un malfaiteur a retenu le directeur d’une succursale de la BNP et l’un de ses collaborateurs pendant plusieurs heures avant d’être arrêté par la police.

Mercredi 28 mars 1984

8. Au stade Vélodrome de Bordeaux, l’équipe de France de football bat l’Autriche un but (Rocheteau [photo]) à zéro, devant 20 000 spectateurs.

Mercredi 28 mars 1984

9. Sorties cinématographiques : Les Morfalous (d’Henri Verneuil, avec Jean-Paul Belmondo, Jacques Villeret et Michel Constantin).

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 27 mars 1984

1. Double échec en une journée pour l’Europe des Dix, à nouveau en panne : les deux réunions de la journée n’ont pas permis de relancer la CEE en raison de l’intransigeance britannique. D’un côté, les ministres de l’Agriculture ont échoué sur le problème du lait à cause de la résistance de Michael Jopling (photo) (ils doivent se retrouver le 30 mars avec de nouvelles propositions), de l’autre, leurs collègues des Affaires étrangères ont été incapables de se mettre d’accord sur la contribution de la Grande-Bretagne, se retrouvant une fois de plus à neuf contre un, le ministre britannique (ils doivent se réunir à nouveau le 10 avril).

2. Un diplomate français au Liban, Sauveur Gliozzo, secrétaire général des services culturels à l’ambassade de France, a été grièvement blessé par balles à Beyrouth. Alors qu’il traversait à pied l’ouest de la ville pour se rendre à l’ambassade, une voiture s’est arrêtée près de lui et les trois occupants l’ont mitraillé. Deux cents nouveaux soldats français ont embarqué dans la matinée à bord du ferry Esterel, revenu de Chypre.

Mardi 27 mars 1984

3. Affaire des « avions renifleurs » : le député socialiste du Var Christian Goux, président de la commission des Finances, a annoncé que la société Elf-Erap avait récupéré 160 millions de Francs sur la somme versée aux inventeurs du « procédé miracle ». M. Goux affirme avoir mené seul les négociations.

Mardi 27 mars 1984

4. Intervenant à l’Assemblée nationale, le président du groupe RPR Claude Labbé a déclaré qu’un « seuil alarmant » avait été franchi concernant l’insécurité en France.

Mardi 27 mars 1984

5. Dramatique hold-up à Lyon : deux membres d’Action Directe ont fait irruption à 12 h 10 dans une agence de la BNP du centre-ville (à l’angle des rues Victor-Hugo et Jarente). Ils ont tué le général de gendarmerie Guy Delfosse, commandant de la 5e région de gendarmerie, qui était là en tant que client et qui a essayé raisonner les malfaiteurs puis de ceinturer l’un des deux hommes. Grièvement blessé de quatre balles, il a été achevé d’une dernière dans la tête. Il avait cinquante-huit ans. Deux autres personnes ont été blessées à coups de crosse par les braqueurs qui sont repartis avec leur butin de 25 000 Francs.

6. Afin de mettre fin aux fuites à répétition, le préfet de police de Paris a décidé de fermer le bureau de presse du Quai des Orfèvres, le siège de la police judiciaire. Les journalistes qui le fréquentaient sont en colère.

Mardi 27 mars 1984

7. François Mitterrand poursuit son périple américain par Peoria (Illinois [photo]) et Pittsburgh (Pennsylvanie). Le président français a visité la ferme du secrétaire à l’Agriculture John Block à Knoxville, dans l’Illinois.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 26 mars 1984

1. Nouvelle réunion à Bruxelles des dix ministres de l’Agriculture de la CEE : les accords difficilement conclus il y a deux semaines, notamment sur le lait, sont au cœur de toutes les discussions. Et une fois encore l’attitude britannique est pointée du doigt. Mais également celle du ministre irlandais Austin Deasy (photo) qui réclame que son pays puisse augmenter sa production laitière.

Lundi 26 mars 1984

2. Les agriculteurs français ont profité de cette journée de réunion des ministres de l’Agriculture de la CEE pour manifester dans tout le pays à l’appel de leurs syndicats et plus de cent barrages ont été dressés dans toute la France : environ mille tracteurs ont bloqué tout Strasbourg, où l’effigie de Margaret Thatcher a été brûlée ; entre 4 000 et 5000 paysans ont parcouru les rues de Besançon au volant de leurs tracteurs ; 6 000 autres ont défilé avec leurs engins dans le centre de Lyon ; dans la région parisienne, les manifestations ont été organisées dans une douzaine de communes autour de la capitale. De nombreuses routes et autoroutes on été coupées (comme l’A15 près de Paris ou l’A9 à Montpellier). Les éleveurs protestent essentiellement contre la réduction de la production laitière.

3. Le consul général des Etats-Unis à Strasbourg, Robert Homme, a été légèrement blessé par deux balles tirées par un homme seul qui a pu fuir en vélomoteur. Le diplomate venait de quitter en voiture de son domicile (rue Brahms) peu avant neuf heures du matin. L’attentat a été revendiqué par les Fractions armées révolutionnaires libanaises.

Lundi 26 mars 1984

4. Un accord est intervenu entre les différentes factions libanaises pour assurer la relève des soldats français à Beyrouth : la gendarmerie libanaise, considérée comme l’arme la plus indépendante du pays, occupera les positions laissées par le contingent français. Les Français continuent sur place leurs préparatifs de départ : tout le matériel non nécessaire a été embarqué. Dans la soirée des obus sont tombés près d’une position de soldats français gardant la position très convoitée de Tayouneh (photo).

Lundi 26 mars 1984

5. Poursuivant sa visite dans la région de San Francisco, François Mitterrand a visité la Silicon Valley (photo), capitale mondiale de l’électronique. Pour clôturer son séjour californien, le président français a participé à un banquet offert par des hommes d’affaires de San Francisco. Il y a défendu avec humour la présence de quatre ministres communistes dans le gouvernement français. Confirmant l’excellente réception faite au chef d’Etat français, l’hebdomadaire Time Magazine affirme que les relations franco-américaines n’ont jamais été aussi bonnes depuis vingt ans.

6. Avec à sa une le titre « Liberté pour les radios libre », le Matin de Paris lance une campagne pour autoriser aux radios privées locales l’accès à la publicité.

7. Création sur TF1 de l’émission La Chance aux chansons, présentée l’après-midi par Pascal Sevran (sur Antenne 2 à partir de 1991). Son générique est la chanson éponyme de Charles Trenet.

8. Un an après la sortie de son premier album, Cyndi Lauper surfe toujours sur la vague du succès avec Time After Time :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Dernières troupes du contingent international encore présents dans la capitale libanaise depuis le départ des Américains, des Britanniques et des Italiens, les 2 000 soldats français ont commencé à évacuer Beyrouth à leur tour : 250 militaires et du matériel, dont des véhicules et blindés légers, ont embarqué ce jour à bord du ferry Esterel. Ils sont relayés par 81 observateurs français qui dégagent la ligne de démarcation entre le pont de Beyrouth et Souk el Gharb.

Dimanche 25 mars 1984

2. Clôture à Alfortville de la Convention nationale du Parti socialiste, qui a achevé l’élaboration de la liste présentée aux élections européennes : le premier secrétaire Lionel Jospin a déclaré que le PS mènera une campagne électorale offensive. Dans son discours, M. Jospin a par ailleurs averti le gouvernement que les responsables socialistes n’accepteront pas tel quel le projet actuel sur l’école.

Dimanche 25 mars 1984

3. Interrogé sur la radio CVS de Versailles, le secrétaire général du Parti républicain François Léotard reste convaincu qu’il y aura une seconde liste de droite aux élections européennes, la constitution de la liste unique ayant créé selon lui un « malaise » au sein de l’opposition.

Dimanche 25 mars 1984

4. Invité du Club de la Presse d’Europe 1, Valéry Giscard d’Estaing a abordé tous les sujets importants auxquels la France est confronté. Pour l’ancien président, la crise économique mondiale est finie, la France se débattant actuellement en pleine « crise du socialisme ».

Dimanche 25 mars 1984

5. François Mitterrand est arrivé à San Francisco (photo) pour deux jours. Il a notamment visité le « village solaire » de Davis, près de Sacramento.

6. Clôture à Evry de la Convention nationale des villes câblées.

7. Le corps d’une jeune fille de dix-sept ans, disparue depuis plusieurs jours à la sortie de son lycée de Villefontaine (Isère), a été retrouvé. Anne Loras a été violée puis tuée de deux cartouches de fusil de chasse.

8. Début à Paris, et jusqu’au 29 mars, de la présentation des collections de prêt-à-porter de l’hiver 1984-1985. La mode sera aux vêtements trop larges.

Dimanche 25 mars 1984

9. Le lancement de la saison 1984 de Formule 1 est donné sur le circuit brésilien de Jacarepagua [aujourd’hui Nelson-Piquet], à Rio. Le pilote français Alain Prost (photo) a remporté la dixième victoire de sa carrière, au volant de sa McLaren-TAG. Il a devancé de quarante secondes le Finlandais Keke Rosberg (Williams-Honda) et de cinquante-neuf l’Italie Elio De Angelis (Lotus-Renault). C’est la première fois que la victoire en Formule 1 revient à un pilote qui s’est arrêté pour ravitailler et changer de roues. Patrick Tambay (Renault) est cinquième (il était deuxième avant de tomber en panne d’essence dans le dernier tour). Les autres Français engagés ont abandonné (René Arnoux, François Hesnault, Philippe Alliot et Jacques Laffite).

Dimanche 25 mars 1984

10. Le circuit sud-africain de Kyalami accueille les premiers Grands Prix de la saison 1984 de moto. En 500 cm³, la victoire est revenue à l’Américain Eddie Lawson, sur Yamaha, devant le Français Raymond Roche sur Honda. En 250 cm³, les deux premières places sont occupées par deux Français courant sur Yamaha : Patrick Fernandez (photo) a devancé Christian Sarron.

Dimanche 25 mars 1984

11. Changement d’heure la nuit dernière : les horloges, montres et autres pendules ont du être avancées d’une heure.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Action vigoureuse des viticulteurs du Languedoc-Roussillon : la voie ferrée France-Espagne est coupée près de Narbonne, à Montredon-des-Corbières, où une partie de la voie a été arrachée à l’aide d’une pelleteuse. Des routes à l’entrée de la ville sont bloquées en plusieurs endroits par des barrages de pneus enflammés et une partie de la N 113 a été défoncée à l’aide d’un engin de travaux publics au niveau de Coursan. De graves affrontements avec les forces de l’ordre se sont produits.

Samedi 24 mars 1984

2. Le conseil agricole européen du 26 mars s’annonce difficile : le ministre français de l’Agriculture Michel Rocard n’a pu convaincre les Irlandais de se ranger au compromis esquissé sur les problèmes du lait.

Samedi 24 mars 1984

3. Une manifestation de colère de cinq cents réfugiés basques espagnols, sur un parcours improvisé, a donné lieu à des incidents en fin d’après-midi à Biarritz. Aux cris de « Gonzalez assassin » et « Mitterrand complice », les manifestants s’en sont violemment pris aux CRS qui empêchaient tout accès à l’Hôtel de ville (photo). Les coups de matraque et les jets de grenade lacrymogène ont répondu aux jets de pierre. Des vitrines de magasins ont été détruites, une dizaine de voitures renversées et incendiées par des petits groupes d’une dizaine de jeunes.

4. Ouverture à Alfortville de la Convention nationale du Parti socialiste qui doit préparer les élections européennes.

Samedi 24 mars 1984

5. Le président François Mitterrand a quitté la capitale américain, Washington, pour se rendre à Atlanta (photo), en Géorgie.

Samedi 24 mars 1984

6. Cinq soldats français ont été légèrement blessés à Beyrouth par des éclats d’obus. Le ministre français de la Défense Charles Hernu a déclaré que le retrait du contingent français serait achevé d’ici le 31 mars.

7. L’Inspection générale des services (police des polices) a ouvert une enquête administrative pour déterminer l’identité d’un gardien de la paix qui avait incité dans la nuit du 22 au 23 mars les chauffeurs de taxi à aller manifester devant le domicile du ministre de la Justice.

Samedi 24 mars 1984

8. Patrick Baudry sera le prochain astronaute français. Entraîné par les Soviétiques, il a été désigné pour participer en 1985 à un vol de la navette spatiale américaine.

Samedi 24 mars 1984

9. La fusée européenne Ariane a été choisie par le consortium international de télécommunications Intelsat pour lancer toute une nouvelle série de satellites à partir de 1986.

Samedi 24 mars 1984

10. Cent vingt caricaturistes français ont exercé leurs talents devant l’ambassade d’Union soviétique à Paris à l’appel de l’Association internationale pour la défense des artistes victimes de la répression. Ils souhaitaient ainsi marquer leur soutien avec le dessinateur soviétique Viatcheslav Syssoïev (dessin), condamné à deux ans de prison pour des caricatures politiques jugées par Moscou « pornographiques ».

11. Début de la « Semaine nationale du théâtre ».

Samedi 24 mars 1984

12. La saison 1983-1984 de ski s’achève à Oslo, en Norvège : si chez les hommes, aucun Français ne figure parmi les dix meilleurs skieurs du monde, chez les femmes, Perrine Pelen est dixième du classement général et troisième du classement du slalom.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 23 mars 1984

1. Après plusieurs jours de rumeurs à ce sujet, le président Mitterrand a confirmé à Washington que les troupes françaises étaient sur le point de quitter Beyrouth. La mission des soldats français au Liban est remplie a-t-il déclaré au cours d’une conférence de pesse. Le ministre de la Défense Charles Hernu a annoncé que le calendrier de ce retrait serait précisé le 24 mars.

2. Au cours de la conférence de presse donnée à Washington devant de très nombreux journalistes, le président Mitterrand a déclaré très probable une visite de sa part en URSS dans les mois prochains afin de relancer le dialogue Est-Ouest. Outre la poursuite des discussions sur les relations internationales, Ronald Reagan a proposé qu’un astronaute français participe à une mission de la navette spatiale américaine en 1985. Le président français en a accepté le principe.

3. Un réfugié basque espagnol, Javier Pérez Arénaza, a été abattu vers treize heures à Biarritz alors qu’il se trouvait au volant de sa voiture, dans une station-service. La victime, âgée de trente-trois ans, était le beau-frère de l’un des principaux chefs de l’ETA militaire, Txumin Iturbe. L’attentat a été revendiqué par le GAL. Deux cents réfugiés basques ont improvisé à dix-huit heures une manifestation de colère dans les rues de Biarritz et des affrontements ont éclaté avec les CRS.

Vendredi 23 mars 1984

4. Manifestant leur colère après le meurtre de l’un des leurs la veille au soir, les chauffeurs de taxis parisiens ont paralysé toute la matinée plusieurs axes de circulation dans la capitale. Ils ont mis fin à leur mouvement après plus de trois heures de négociations au ministère de l’Intérieur. Les représentants des chauffeurs de taxis seront reçus le 27 mars par le préfet de police de Paris.

5. Le Comité national d’action laïque (CNAL) et des responsables du Parti communiste se sont rencontrés pour discuter de l’organisation des manifestants du 25 avril.

6. Début d’une grande grève au centre de tri postal de Caen.

Vendredi 23 mars 1984

7. L’ancien président de l’AS Saint-Etienne, Roger Rocher, impliqué dans l’affaire de la « Caisse noire », a été libéré de la prison Saint-Joseph de Lyon, en fin d’après-midi, après avoir passé quatre mois de détention préventive.

8. Boy George et son Culture Club sortent le titre War Song en 1984 :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 22 mars 1984

1. Margaret Thatcher tente d’apaiser la crise qui frappe l’Europe. A l’issue d’un conseil des ministres de trois heures, elle s’est rangée du côté des modérés, assurant que le Royaume-Uni participera bien à la réunion des ministres des Affaires étrangères de la CEE qui doit se tenir la semaine prochaine.

2. Réunis à Bruxelles pour discuter notamment du grand conflit routier du mois dernier, les ministres des Transports de la CEE ont décidé de faire entrer en vigueur plus rapidement une directive visant à accélérer le passage aux frontières.

Jeudi 22 mars 1984

3. François Mitterrand et Ronald Reagan ont eu à la Maison-Blanche un premier entretien de deux heures consacré aux problèmes internationaux. Dans la soirée, le président français a prononcé un discours devant le Congrès.

4. Les routiers français ont levé dans la matinée le blocus qu’ils menaient à la frontière basque. Les camions français roulent à nouveau en Espagne, en convoi, sous très forte protection policière. Deux gardes civils sont présents sur chaque pont que doivent traverser les convois et une automitrailleuse assurait même le passage à l’un des cols les plus visés par les pêcheurs espagnols. Ceux-ci ont cependant annoncé dans la soirée avoir l’intention de reprendre leurs opérations contres les camions français.

5. Deux militants d’Action directe ont été arrêtés à Paris par la brigade criminelle.

Jeudi 22 mars 1984

6. A la demande des dirigeants du syndicat agricole, le ministre de l’Agriculture Michel Rocard a clôturé le Congrès de la FNSEA à Versailles, dans une ambiance moins houleuse que prévue. Evoquant tous les problèmes du milieu paysan, le ministre a insisté sur l’importance de l’enjeu européen actuel. Evoquant la réduction de la production laitière, il a annoncé l’organisation prochaine d’une conférence laitière réunissant tous les professionnels.

Jeudi 22 mars 1984

9. Le journal L’Humanité publie un document fourni par les syndicats et révélant que la direction de l’entreprise de roulement à billes à billes SKF d’Ivry-sur-Seine, occupée par la CGT depuis octobre 1983, a fait établir pendant plus de dix ans des fiches de moralité pour les candidats à l’embauche. La Commission informatique et liberté se saisit du dossier. Des informations sur l’engagement politique et sur les opinions politiques, sur la vie professionnelle et sur la vie privée (voire très intimes) y étaient notamment inscrites.

10. Un jeune Français de vingt-huit ans, Jacques Chalot, contrôleur du trésor de Versailles, a été arrêté à la frontière polonaise pour avoir d’avoir tenté d’introduire en Pologne du matériel anti-socialiste (livres, revues, tracts, matériels d’imprimerie ou de polycopiage, talkies-walkie, etc.)

Jeudi 22 mars 1984

11. La police a démantelé un nouveau réseau de piratage de cassettes vidéo : environ quatre cents vidéos cassettes pirates ont été saisies dans un laboratoire de tirage située sur les Champs-Elysées, à Paris. Vingt-et-une personnes ont été arrêtées.

Jeudi 22 mars 1984

12. Le secrétaire d’Etat à la Communication Georges Fillioud (photo) et le ministre des PTT Louis Mexandeau ont ouvert à Evry la deuxième Convention des villes câblées, « Télé Câble 1984 ». M. Fillioud a réaffirmé le principe du « plan Câble », qui va être installé dans tout le pays. Mais la vraie question est : quels seront les chaînes et le programmes fournis ?

Jeudi 22 mars 1984

13. Le ministre de la Culture Jack Lang a inauguré dans la soirée au Grand Palais le quatrième Salon du Livre de Paris. Plus de mille éditeurs et plus de cinq cents auteurs sont présents. 150 000 visiteurs sont attendus. Ce salon est marqué par le combat mené par les libraires contre les grandes surfaces, notamment les Centres Leclerc.

Jeudi 22 mars 1984

14. Le Premier ministre Pierre Mauroy, accompagné de plusieurs membres du gouvernement, a présidé au cimetière du Père-Lachaise la cérémonie rendant hommage à la mémoire du grand résistant Pierre Brossolette (photo) qui avait préféré se suicider il y a quarante ans au siège de la Gestapo plutôt que de parler sous la torture.

15. TF1 propose une nouvelle série, Marie Pervenche, avec Danièle Evenou.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog