Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe

1. Les deux plus importants syndicats de la FEN (SNI-PEGC et SNES) ont lancé la plus grande grève de l’éducation nationale depuis 1981. Les conditions de travail, la réforme Legrand et la façon dont est préparée la prochaine rentrée scolaire sont au cœur des griefs des enseignants, mais tous n’ont pas les mêmes raisons de protester. Le SGEN-CFDT (20 % des syndiqués) ne s’est pas associé à ce mouvement, accusé selon ses responsables de vouloir toute transformation dans l’éducation nationale.

Mardi 31 janvier 1984

2. Les ministres Pierre Bérégovoy et Jack Ralite (photo) ont reçu les partenaires sociaux pour leur dévoiler les derniers détails du nouveau système d’indemnisation du chômage et notamment la part que l’Etat est à prendre (comme la préretraite).

Mardi 31 janvier 1984

3. Georges Marchais a annoncé sa candidature comme tête de liste du Parti communiste aux élections européennes.

Mardi 31 janvier 1984

4. Crise de Limeil-Brévannes : Bernard Pons, du RPR, a déclaré que son parti allait demander la dissolution du conseil municipal de la ville.

Mardi 31 janvier 1984

5. Verdict dans le procès des quatre Arméniens responsables de la prise d’otages au consulat de Turquie en septembre 1981. Les séances ont été l’occasion pour les accusés de faire à leur tour le procès du génocide arménien par les Turcs. Intervenant à la barre, Patrick Devedjian, maire RPR d’Antony, a déclaré : « même les Allemands ont demandé pardon aux Juifs ».

Mardi 31 janvier 1984

6. Intervenant devant l’Assemblée européenne de Strasbourg, le président du Conseil espagnol Felipe Gonzalez a réclamé la réunion d’une conférence internationale sur le terrorisme. Le chef du gouvernement espagnol souhaite notamment une plus grande coopération entre Paris et Madrid au sujet de la question basque.

7. Revenant sur l’affaire du café troqué contre des voitures Renault, le gouvernement colombien dément avoir livré du café comme paiement des véhicules du constructeur français. Bogota évoque une simple promotion en France du café colombien.

8. Le magazine Photo a été condamné à verser 480 000 Francs de dommages et intérêts à la famille de la victime néerlandaise du « boucher cannibale ».

Mardi 31 janvier 1984

9. A New York, les critiques américains désignent le Français Gérard Depardieu meilleur acteur étranger de l’année 1983 pour ses rôles dans Danton et le Retour de Martin Guerre.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 30 janvier 1984

1. Treize ministres et secrétaires d’Etat se sont réunis autour de Pierre Mauroy, dans un pavillon de Versailles, pour discuter de la restructuration et de la modernisation de l’industrie. La question la plus délicate est : comment préparer la France de demain sans augmenter le chômage ? Aucune mesure concrète n’a été annoncée, mais le porte-parole du gouvernement Max Gallo a déclaré que les concertations avec les syndicats et les organisations professionnelles commenceront dès la fin de cette semaine. Il s’en est également pris à ceux, sans les citer, qui pratiquent le « il n’y a qu’à »…

2. Les organisations agricoles bretonnes ont lancé un ultimatum aux pouvoirs publics pour obtenir la libération de Jean-Jacques Riou au plus tard le 2 février.

Lundi 30 janvier 1984

3. La France tente de régler diplomatiquement le conflit tchadien. Le ministre des Affaires étrangères Claude Cheysson a fait savoir qu’il se rendrait au début du mois de février au Tchad, en Libye et en Ethiopie (au siège de l’OUA). Le colonel Kadhafi (photo) a déclaré de son côté à la presse qu’il voulait éviter toute escalade avec la France, tout en réaffirmant qu’aucune libyenne n’était présente au Tchad.

4. Arrivée en France de l’un des trois premiers vice-Premiers ministres soviétiques, pour une visite officielle de cinq jours. La Pravda en a profité pour évoquer certains progrès dans les relations franco-soviétiques.

5. La société Elf-Aquitaine a annoncé de bons résultats pour l’année 1983, avec un bénéfice de 3,5 milliards de Francs.

Lundi 30 janvier 1984

6. Les producteurs de vin californiens réclament au gouvernement américain l’imposition de droits de compensation sur les vins français et italiens, accusés d’être subventionnés (ce qui constitue pour eux une concurrence déloyale).

Lundi 30 janvier 1984

7. Arrestation de Francis Leroy, qui passe aux aveux. Certains pensent que ses crimes sont commis sous l’influence de la Lune (il sera condamné à la perpétuité en 1989).

Lundi 30 janvier 1984

8. Seizième inculpé dans l’affaire de la « Caisse noire » de l’As Saint-Etienne : Jacques Zimako, qui joue actuellement à Bastia.

Lundi 30 janvier 1984

9. Le comédien et réalisateur Roger Coggio crée à Paris l’Association des amis du cinéma populaire (ACP) en vue de favoriser la production et la diffusion de films populaires de qualité. Il prévoit des financements par souscription.

10. FR3 crée sa filiale spécialisée dans le cinéma.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Dimanche 29 janvier 1984

1. Invité du Club de la presse d’Europe 1, le secrétaire général de la CGT Henri Krasucki (photo) a lu un communiqué de son syndicat critiquant durement la politique du gouvernement en matière d’emploi. Interrogé sur RMC, le ministre Jacques Delors a de son côté réaffirmé qu’il était hors de question de changer les règles de représentation des salariés dans les entreprises.

Dimanche 29 janvier 1984

2. Convention des clubs Perspectives et Réalités, rattachés à l’UDF. Valéry Giscard d’Estaing était l’invité d’honneur de cette réunion. Certains de la victoire de l’opposition aux législatives de 1986, il a insisté sur « l’union dans la diversité ». La question d’une ou deux listes aux élections européennes était à nouveau au centre des débats.

Dimanche 29 janvier 1984

3. Les deux tendances écologistes françaises, les Verts Parti écologiste et les Verts Confédération écologiste ont décidé de s’unir pour les élections européennes. Ils présenteront une liste unique sous le nom Les Verts. Par souci d’indépendance politique, ils ont cependant repoussé la candidature de Brice Lalonde, l’ancien candidat écologiste à l’élection présidentielle.

Dimanche 29 janvier 1984

4. Plus de 110 000 personnes, dont de nombreux élus locaux, ont manifesté à Lyon pour la liberté de l’enseignement, à l’appel des organisations catholiques. L’archevêque de Lyon, Mgr Albert Decourtray, a prononcé un discours.

Dimanche 29 janvier 1984

5. Réagissant officiellement à la remontée vers le Nord de la « ligne rouge » française au Tchad, le ministre libyen des Affaires étrangères Claude Cheysson a déclaré que cette décision ne sert pas les intérêts de la paix au Tchad. Il a ajouté espérer que la situation au Tchad n’obligerait pas la Libye à intervenir pour défendre sa sécurité et ses amis.

Dimanche 29 janvier 1984

6. Interviewé à la radio française (RTL), l’ambassadeur des Etats-Unis en France a violemment critiqué la présence de ministres communistes dans le gouvernement français. Evan Galbraith a notamment accusé les communistes français d’aligner leur politique étrangère sur celle de Moscou.

7. A Paris, un attentat à l’explosif, revendiqué par Action directe, a visé la nuit dernière les locaux de la société d’armement Panhard-Levassor, fabricant d'automitrailleuses. Il n’y a pas de victime.

8. Selon Le Point, la Régie Renault a perdu 578 millions de Francs entre 1974 et 1980 en voulant commercialiser du café, reçu de Colombie en guise de paiement pour ses voitures. Un intermédiaire douteux avait convaincu les dirigeants du constructeur automobile de construire une usine de traitement de ce café en Belgique et une autre en Sardaigne. La Cour des comptes va entendre les responsables de la Régie pour éclaircir cette affaire.

Dimanche 29 janvier 1984

9. Clôture du onzième Festival de la bande dessinée d’Angoulême : l’Alfred de la meilleure BD de l’année est attribué à A la recherche des guerres perdues de l’Italien Attilio Micheluzzi ; l’Alfred enfant revient aux Schtroumpfs olympiques de Peyo, tandis que le Grand prix de la ville récompense Jean-Claude Mézières.

Dimanche 29 janvier 1984

10. Francis Leroy commet son 29e meurtre à Lembras, en Dordogne. Depuis décembre 1978, il fait trembler le Bergeracois et la région de Villeneuve-sur-Lot.

11. Un incendie a fait quatre morts la nuit dernière dans un foyer d’accueil pour jeunes handicapés mentaux près de Wissembourg, dans le Bas-Rhin. Un feu de bois mal éteint dans une cheminée est probablement la cause du drame.

Dimanche 29 janvier 1984

12. Devant 30 000 spectateurs, le prestigieux prix d’Amérique, considéré comme le championnat du monde du trot attelé, a été remporté à Vincennes par Lurabo, neveu de Bellino 2 (vainqueur à trois reprises de cette course). Le record de recettes du PMU a été battu : 198 millions de Francs ont été joués.

13. Suite et fin des 32e de finale de la Coupe de France de football : à noter l’élimination précoce de Marseille par Toulouse (deux buts à un).

Dimanche 29 janvier 1984

14. La joueuse de tennis française Pascale Paradis (photo) a été battue en finale du tournoi d’Indianapolis par l’Américaine Joanne Russell, en deux sets (7-6, 6-2).

Dimanche 29 janvier 1984

15. Double victoire suisse en Coupe du monde féminine (la troisième en deux jours) : à Saint-Gervais (France), Erika Hess (photo)remporte le Géant et Michela Figini le Combiné.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Petit écart du Blog

Chose n'est pas coutume, et suite à une demande gentiment faite de David Frécinaux, je me permets de coller ici le "petit" mot d'encouragement et de critique avec recul consécutive à la diffusion de l'émission "+ ou - geek", que je suis depuis presque le début et qui en est à sa troisième saison.

Il n'y a pas forcément un lien très évident à première vue avec le blog "Retour vers le passé", néanmoins on voit passer ici des films, des séries, des livres - nous sommes notamment en plein festival de la BD d'Angoulême 1984 (pour Laurent) - voir des jeux vidéo (c'est encore assez rare je l'admet) qui peuvent être évoqués dans l'émission. De plus l'une des nouvelles rubriques de cette année concerne "l'année geek" (qui justement hier concernait l'année 1984 ;-)

C'est une exception mais "+ ou - geek" le mérite bien ;)

----------------------------------------

Excellente première émission de la saison hier soir :
- Je ne connaissais pas Newsroom, mais en tant que plus grand fan vivant d'A la maison blanche, je ne peux je crois qu'être tenté de découvrir cette création d'Aaron Sorkin. Et le petit nouveau expert série s'exprime clairement et agréablement.
- Le romancier Joe Lansdale. Laurent arrive toujours à tenter le quidam mais comme j'avoue avoir été déçu par Iain Banks, j"hésite...
- Un choix de Rurik probablement intéressant pour les amateurs mais pas pour moi
- J'avais oublié complètement le "Sherlock Holmes" présenté par Stéphane et pourtant je voulais l'acheter dans les années 80. Du coup de savoir que c'est ressorti récemment et de l'avoir vu en présentation vidéo ça donne clairement envie de l'acquérir
- Quand j'ai vu hier après-midi que le dossier c'était Corbier, don disons que ... mouais bof... et finalement très intéressant à écouter. Par contre le "débat" qui a suivi... J'ai pas bien compris le concept, court, un peu confus - tout le monde avait l'air surpris d'avoir un avis à donner, avec peu d'information de ressorti (contamination du virus "Jusqu'ici tout va bien" ?). Mais personnellement à Club Dorothée (trop vieux à l'époque), Récré A2 (en plein dans la cible) et Christophe Izard (peut être un peu jeune même si j'ai d'excellents souvenirs de l'Ile aux Enfants), je rajouterai une émission qui faisait mes délices d'enfants : Croque-Vacances présentée par Claude Pierrard. Car outre les dessins animés classiques (Barbapapas, Capitaine Flama, bataille des planètes, Maya, etc.) et les séries (Arnold et Willy, mon ami Ben, le magnifique Autobus à impériale) il y avait ce bonheur de découvrir notamment aux vacances de Noël des dessins animés qui ne payaient pas de mine et qui arrivaient tout droit de la lointaine Pologne ou d'autres pays outre-Mur.
- Super sympa de revoir François Descraques avec vous, mais c'était un plus faible au niveau intérêt j'ai trouvé.
- Les nouvelles rubriques. Juste deux mots : trop courts ! Le geektionnaire ça allait mais l'année Geek il y avait tant à dire ou développer (c'est mon côté auteur d'un blog sur l'actualité d'il y a trente ans qui parle là) et surtout science-friktion de Baptiste, j'ai eu l'impression que ça n'a duré que 30 secondes (dont dix de générique !). C'est pas une critique c'est juste que j'ai vraiment aimé et que j'aurai adoré que ça dure plus longtemps).
- Le décor, le changement ne me dérange pas du tout si ce n'est peut être ces personnes bizarres là assises sur des marches. Ca fait peur ! .
- L'absence des autres piliers de l'équipe sur le plateau. C'est clair que ça fait bizarre. Néanmoins, j'ai trouvé que l'émission était plus "claire" et moins "bruyante". Parfois c'était un peu confus les autres années et la tendance à couper la parole hachait trop certaines prestations.
Donc un grand

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Samedi 28 janvier 1984

1. Sondage Télé 7 Jours/IPSOS : 58 % des Français sont favorables à un retour du carré blanc (instauré en 1961 et supprimé sur les deux premières chaînes dès 1969).

Samedi 28 janvier 1984

2. La Coupe du monde féminine de ski fait étape pour la troisième fois de la saison en France : la Suissesse Michela Figini gagne la descente de Megève.

Samedi 28 janvier 1984

3. Retrouvant petit à petit son niveau de 1983, Yannick Noah (photo) a été battu en deux sets par Ivan Lendl en demi-finale du tournoi de tennis de Philadelphie.

4. 32e de finale de la Coupe de France de football.

5. Après leurs premiers grands succès de l’année 1983, les trois Anglaises de Bananarama poursuivent sur leur lancée en 1984 avec Robert De Niro’s Waiting :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 27 janvier 1984

1. Réagissant à l’accrochage ayant causé la perte d’un avion il y a deux jours, les forces françaises au Tchad ont avancé d’environ cent kilomètres vers le nord leur ligne d’intervention, à la hauteur du seizième parallèle. Tout franchissement de cette nouvelle « ligne rouge » par les rebelles de Goukouni Oueddeï et leurs alliés libyens entraînera aussitôt une réaction française. Le ministre français de la Défense Charles Hernu (photo) a également décidé de renforcer les moyens et la couverture aérienne au Tchad. Tripoli a réaffirmé qu’aucune troupe libyenne n’était présente au Tchad : « ce n’est qu’un conflit interne qui ne concerne que les Tchadiens ».

Vendredi 27 janvier 1984

2. Le Premier ministre a reçu à Matignon le président du Conseil régional de Bretagne Raymond Marcellin (photo) et le président du Comité économique et social de la région René de Foucaud. La région a obtenu une enveloppe globale de cinquante-cinq millions de Francs, destinée à des efforts d’investissements permettant l’abaissement du coût des transports ainsi que des efforts sur la tarification. Le président de la Chambre régionale d’agriculture avait décliné l’invitation de Pierre Mauroy.

3. Les syndicats et certains membres du contestent les projets du gouvernement en matière d’emploi et de réorganisation industrielle. Une douzaine de ministres travaillent actuellement sur la création des zones franches (« périmètre de reconversion »), où les entreprises créant des emplois bénéficieraient d’allègements fiscaux et administratifs. Il est question de mettre en place également un congé de reconversion pour les employés licenciés (formation rémunérée).

Vendredi 27 janvier 1984

4. Les députés ont adopté sans le modifier le premier article du projet de loi sur la réforme de la presse. Le secrétaire d’Etat à la Communication Georges Fillioud a confirmé que la presse des partis politiques devra se soumettre aux règles sur la transparence et la concertation, une déclaration qui conduit le Parti communiste, hostile à cette disposition, à refuser de voter cet article.

5. Le Conseil d’Etat a confirmé l’annulation de l’élection municipale de Villepinte, où le maire communiste avait été réélu en mars 1983. A Limeil-Brévannes, les deux maires se font toujours face au sein d’un conseil municipal déchiré.

Vendredi 27 janvier 1984

6. Le maire de Paris Jacques Chirac (photo) a annoncé qu’il était prêt à signer le contrat sur la construction sur deux ans de 10 000 logements sociaux dans la capitale. Ce contrat avait été proposé entre la ville et l’Etat par le ministre de l’Urbanisme et du Logement Paul Quilès. Jacques Chirac a par ailleurs déclaré que la candidature de Paris à l’organisation des Jeux olympiques de 1992 ne sera possible que si l’Etat s’engage à financer 50 % des dépenses.

Vendredi 27 janvier 1984

7. Afin de marquer le vingtième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre la France et la Chine communiste, le président Mitterrand a reçu à déjeuner l’ambassadeur chinois à Paris. Le secrétaire général du Comité central du PC chinois, Hu Yaobang (photo), a adressé un message aux Français, dans lequel il se félicite des bons rapports entre les deux pays. Il plaide en faveur d’une Europe unie et forte, qui peut « contribuer à la sauvegarde de la paix ».

8. 85 kilos d’explosifs, 853 détonateurs et 100 mètres de cordeaux détonants ont été découverts à Marseille, dans un appartement et dans un jardin public.

Vendredi 27 janvier 1984

9. Michel Platini a été inculpé à son tour par le juge lyonnais dans l’affaire de la « caisse noire » des Verts. Affirmant avoir toujours ignoré l’origine des sommes qu’il avait touchées, l’actuel joueur de la Juventus et capitaine de l’équipe de France de football a contesté l’inculpation de « recel d’abus de biens sociaux ».

10. Un éboueur d’origine malienne qui avait lui-même excisé sa petite fille il y a trois ans a été condamné à un an de prison avec sursis.

11. Alors qu’elle revenait de l’école en suivant son grand frère, une petite fille de sept ans, Magalie, a disparu sur le chemin de sa maison à Colayrac-Saint-Cirq, dans le Lot-et-Garonne (son cadavre sera découvert le 12 février).

Vendredi 27 janvier 1984

12. Ouverture du onzième Festival de la bande dessinée d’Angoulême. Isolés en 1983, les fanzines retrouvent la place du Champ-de-Mars, tandis qu’une journée professionnelle est organisée pour la première fois sous la pression des éditeurs. La maison Dupuis refuse d’envoyer une sélection de ses BD au jury. L’affiche du Festival a été réalisée par Jean-Claude Forest.

Vendredi 27 janvier 1984

13. Walter Rohrl et son copilote Christian Geistdorfer ont remporté sur leur Audi Quatro A2 le rallye de Monte-Carlo. C’est la quatrième victoire, la troisième consécutive, de l’équipage allemand dans cette épreuve. Les trois premières places sont occupées des Audi Quatro.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 26 janvier 1984

1. La rencontre entre le ministre de l’Agriculture et une vingtaine de représentants des éleveurs nationaux et bretons a conduit à certain apaisement. Michel Rocard (photo) a ainsi développé les mesures évoquées la veille en conseil des ministres : réduction des passages aux frontières, mise en place d’une caisse de régulation des cours, établissement de relations d’approvisionnements régulières entre production et transformation, création d’une cellule de crise. Quelques incidents se sont encore produits sur certaines voies ferrées, mais dans l’ensemble le trafic ferroviaire est progressivement rétabli en Bretagne. Néanmoins les responsables agricoles préviennent que la tension ne retombera véritablement qu’après la libération de Jean-Jacques Riou.

Jeudi 26 janvier 1984

2. L’UDF, emmenée par Simone Veil (photo), et le RPR de Jacques Chirac se sont entendus sur un accord de principe concernant la constitution d’une liste unique de l’opposition et d’un programme commun pour les élections européennes. De nombreuses composantes de l’UDF restent cependant hostiles à cette démarche. Roger Chinaud, du Parti républicain, avait ainsi réclamé des conditions pour l’élaboration de cette liste unique et pour la relance de la construction européenne.

Jeudi 26 janvier 1984

3. La France accuse officiellement la Libye d’être responsable de la destruction d’un de ses avions de chasse au Tchad. Tripoli, qui dément toute participation directe dans ces événements, met en garde contre toute intervention étrangère dans ce pays. Sur le terrain, une unité française a effectué une opération de reconnaissance dans le poste attaqué la veille, tandis que quatre Jaguar de renfort (photo) sont arrivés au Tchad depuis la base de Libreville (Gabon) et des Mirages F1 ont quitté Orange. Condamnant la destruction de l’avion français, les Etats-Unis réclament le retrait du Tchad des « forces d’agression libyennes ».

4. Les Dix décident de poursuivre la limitation de la production sidérurgique européenne jusqu’en 1985.

5. Ministres allemands et français ont discuté à Bonn des montants compensatoires européens (que la France veut voire disparaître), mais chaque partie est restée campée sur ses positions.

Jeudi 26 janvier 1984

6. Statuant sur le pourvoi de mise en liberté formé par Klaus Barbie (photo) et son avocat Jacques Vergès, la Cour de cassation a confirmé la décision de la Chambre criminelle : les crimes contre l’Humanité sont bien imprescriptibles. Le criminel nazi ne sera donc pas libéré.

7. Un attentat à l’explosif a frappé la nuit dernière un bureau d’étude militaire de la SNIAS à Châtillon, dans les Hauts-de-Seine. L’attaque, qui n’a fait que des dégâts matériels, a été revendiquée par les « Martyrs de Baalbek ».

Jeudi 26 janvier 1984

8. Quatre nouvelles personnes ont été inculpées dans l’affaire de la « caisse noire » de l’AS Saint-Etienne : l’ancien entraîneur Robert Herbin (photo) et trois joueurs, Gérard Farison et les Argentins Osvaldo Piazza et Raoul Noguès.

Jeudi 26 janvier 1984

9. Au lendemain de la libération sous caution de Jean Durieux, c’est au tour du rédacteur en chef du mensuel Photo, Jean-Jacques Naudet, d’être inculpé de « recel de vol ». Il reste néanmoins en liberté. C’est dans ce magazine qu’avaient été publiées les photographies de la victime du « Japonais cannibale ».

10. Retour de la tempête par l’Ouest dans la nuit.

11. Daniel Balavoine sort en 1984 le titre Dieu que c’est beau :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. De vifs incidents se sont produits la nuit dernière à Pleyber-Christ (Nord-Finistère) entre forces de l’ordre et agriculteurs. On déplore quelques blessés légers et de gros dégâts matériels. Les agriculteurs bretons poursuivent leur paralysie du réseau ferroviaire régional : aucun train n’a circulé et les éleveurs ont harcelé les forces de l’ordre toute la journée (à Châteaubourg, etc.). La SNCF évalue les dégâts à plusieurs de Francs et estime qu’il lui faudra au moins vingt-quatre heures pour rétablir un trafic normal. Dans la soirée, les cheminots CGT et CFDT ont protesté contre « ces actes de violence ». Le Comité de salut économique breton s’est réuni à Rennes pour discuter de la poursuite du mouvement. Les violences paysannes ont été qualifiées d’ « inadmissible » par le président Mitterrand lors du Conseil des ministres : tout le monde doit accepter les règles du Marché commun a-t-il également déclaré. Le Conseil des ministres a adopté une série de mesures destinées à remédier à la dégradation des cours du porc : contrôle plus strict des importations, mise en place d’une caisse professionnelle de régulation pour atténuer les fluctuations des cours, création d’une cellule de crise associant les professionnels à la gestion du marché. Mais de son côté, la Commission européenne demande à la France une levée partielle de son interdiction d’importation des porcs néerlandais (seule l’importation de régions touchées par la fièvre aphteuse sera interdite). Dans la soirée, les responsables syndicaux agricoles bretons appelaient leurs adhérents à lever les barrages sur les voies de chemin de fer.

Mercredi 25 janvier 1984

2. Pour la première fois en six mois, les rebelles tchadiens de Goukouni Oueddeï (photo) et leurs alliés libyens ont franchi la ligne de démarcation officieuse (« ligne rouge ») pour attaquer le petit poste de Zigoueï contrôlé par les hommes d’Hissène Habré dans l’ouest du Tchad : un médecin et une infirmières belges travaillant pour Médecins sans frontière ont été capturés ainsi que douze soldats gouvernementaux. Intervenant sur le site, deux Jaguars français auraient détruit les trois quarts de la colonne armée des rebelles et des Libyens, mais l’un des deux appareils a été abattu par un missile sol-air et son pilote, le capitaine Michel Croci, a été tué. Un Mirage F1 d’appui a également été touché mais a pu regagner N’Djaména.

3. Annonce du chiffre définitif de l’inflation en France pour l’année 1983 : 9,3 % (contre 9,7 % en 1982).

Mercredi 25 janvier 1984

4. Lionel Jospin (photo), premier secrétaire du PS, a annoncé son intention de se présenter comme tête de liste des socialistes aux élections européennes. Il part favori contre l’autre candidature évoquée depuis quinze jours, celle du ministre de l’Economie Jacques Delors à laquelle l’aile gauche du parti est réticente.

5. Après les débordements de la veille, les députés ont commencé dans le calme l’examen des 150 amendements qui précèdent l’article 1 du projet de loi réformant la presse.

Mercredi 25 janvier 1984

6. Affaire de la « caisse noire » du club de football de Saint-Etienne : quatre anciens « Verts » (Bernard Lacombe, Gérard Janvion, Jean-François Larios et Christian Lopez) ont été inculpés à Lyon de « recel et d’abus de biens sociaux ».

Mercredi 25 janvier 1984

7. Le rédacteur en chef de Paris-Match Jean Durieux a été libéré sous caution (50 000 Francs) de la prison de Fresnes après avoir été entendu une nouvelle fois par le juge d’instruction.

8. Libération, sans préjuger du fonds, de l’avocat Fratticelli, détenu dans le cadre de l’affaire des « grâces médicales de Marseille ».

9. L’Arabie saoudite a officiellement confirmé le gros contrat d’armement passé avec la France, portant sur environ trente-cinq milliards de Francs.

10. Dans le Val-de-Marne, un imbroglio juridique conduit la ville de Limeil-Brévannes à avoir deux maires, un RPR (Gérard Bessière) et un communiste (Guy Berjal). Un arrêt du Conseil d’Etat avait inversé les résultats de l’élection municipale de mars 1983 au détriment du communiste élu. Mais comme l’équipe de Gérard Bessière n’avait pas protesté dans les délais contre les irrégularités commises, le Conseil d’Etat a finalement maintenu Guy Berjal à son poste. Résultat, dans une salle remplie de journalistes et de militants des deux bords, le premier conseil municipal a été très agité dans la soirée : la majorité d’opposition a proclamé la déchéance du maire communiste, qui entend bien rester à son poste...

Mercredi 25 janvier 1984

11. La ministre de la Jeunesse et des Sports Edwige Avice a annoncé que les délégations françaises aux Jeux olympiques de 1984 seront restreintes : quarante athlètes se rendront pour les Jeux d’hiver à Sarajevo et un peu plus de 220 iront à Los Angeles pour les Jeux d’été.

12. Le président François Mitterrand reconnaît secrètement sa fille Mazarine Pingeot, neuf ans, devant notaire (néanmoins son existence ne sera révélée au grand public qu’en 1994).

Mercredi 25 janvier 1984

13. Premier tirage du Tac O Tac, billet en deux parties offrant deux chances de gagner : la première partie (à gratter) permet de gagner immédiatement (gros lot 300 000 francs), la deuxième participe à un tirage télévisé (gros lot quatre millions de francs).

14. Sorties cinématographiques :

Mercredi 25 janvier 1984

- Christine, de John Carpenter, d’après le roman de Stephen King, avec Keith Gordon, John Stockwell et Alexandra Paul.

Mercredi 25 janvier 1984

- Le jour d’après, drame catastrophe de Nicholas Mayer, avec Jason Robards, JoBeth Williams et Steve Guttenberg.

Mercredi 25 janvier 1984

- La foire des ténèbres, de Jack Clayton, d’après l’œuvre de Ray Bradbury, avec Jason Robards, Jonathan Pryce et Diane Ladd.

Mercredi 25 janvier 1984

- Le joli cœur, de Francis Perrin, avec F. Perrin, Cyrielle Claire et Sylvain Rougerie.

Mercredi 25 janvier 1984

- Louisiane, film franco-hispano-italiano-canadien de Philippe de Broca, d’après les romans de Maurice Denuzière Louisiane et Fausse-Rivière, avec Margot Kidder, Ian Charleson, Andréa Ferréol, Lloyd Bochner et Victor Lanoux.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Le trafic ferroviaire est très perturbé en Bretagne par les barrages mis en place sur les voies ferrées par les agriculteurs. Les forces de l’ordre sont intervenues en plusieurs endroits. Afin d’éviter toute violence, les brigades volantes ont reçu l’ordre de se replier en cas d’intervention. Ce qui n’a pas empêché des affrontements d’avoir lieu à Saint-Jacut-les-Pins (Morbihan). Le Premier ministre a fait savoir qu’il rencontrerait les responsables agricoles bretons le 27 janvier, tandis que le ministre de l’Agriculture a invité les responsables nationaux à discuter la veille. Pierre Mauroy a également déclaré que tous ceux qui se rendront coupables d’actes de violences caractérisés seront arrêtés et poursuivis en justice. Le CNJA a annoncé son intention de passer à son tour à l’action dans les différentes régions françaises à partir du 25 janvier en multipliant les démarches auprès des préfets pour demander la libération de Jean-Jacques Riou. Quelques 2 500 personnes ont manifesté à Brest à l’appel des partis de gauche et des syndicats pour protester contre la mise à sac de la sous-préfecture par les éleveurs.

Mardi 24 janvier 1984

2. Réunissant au ministère de l’Intérieur les 101 commissaires de la République des départements et régions français, Pierre Mauroy, entouré de Gaston Defferre (photo) et Jacques Delors, a rappelé au préfet que leur première responsabilité était le maintien de l’ordre. Le Premier ministre leur a également de se mobiliser dans leurs territoires respectifs contre l’inflation et le chômage.

Mardi 24 janvier 1984

3. Début de l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi sur la presse, dans une ambiance électrique. La séance a été suspendue à deux reprises, l’opposition s’étant sentie insultée par le discours d’ouverture du secrétaire d’Etat à la Communication Georges Fillioud, qui a accusé les députés de droite d’être des « représentants du peuple entre guillemets ». Des propos désapprouvés par un certain nombre de députés socialistes et radicaux de gauche.

4. La Commission des finances de l’Assemblée nationale a mis en place la mission d’information sur les aspects financiers de l’affaire des « avions renifleurs ».

5. Le Conseil d’Etat a annulé les élections municipales de mars 1983 à Etampes, pour des irrégularités commises par le candidat communiste élu.

Mardi 24 janvier 1984

6. Venus de Dunkerque, de La Ciotat et de La Seyne-sur-Mer, 3 000 ouvriers des chantiers navals Nord-Méditerranée ont manifesté sans incident à Paris, à l’appel de tous les syndicats, sous le slogan « pas de licenciement ». Une délégation intersyndicale a été reçue par la direction des chantiers, puis par le secrétaire d’Etat à la Mer, Guy Lengagne (photo). Celui-ci a assuré que les chantiers auront des commandes, subventionnées en partie par l’Etat, et qu’il n’y aurait pas de fermeture de site ou de chômage.

7. Ouverture à Paris du procès de quatre Arméniens (trois de nationalité libanaise et un koweiti), membres de l’Asala, qui avaient tué un garde turc et pris en otage cinquante-et-une personnes au consulat de Turquie en France, en septembre 1981. D’importantes mesures de sécurité ont été prises autour du palais de justice. D’emblée, les accusés ont placé au centre des débats le génocide du peuple arménien.

8. Pour la troisième fois depuis le début de l’année, un enseignant continental a été visé par un attentat : la maison de Robert Bertrand, professeur d’éducation physique à Ajaccio, a été entièrement détruite la nuit dernière par une explosion à Cauro.

Mardi 24 janvier 1984

9. En visitant à Vincennes, l’Institut national du Sport (Insep), le président Mitterrand a confirmé la possibilité d’organiser les Jeux olympiques à Paris en 1992.

Mardi 24 janvier 1984

10. Le gouverneur de la Louisiane David Treen et le maire de La Nouvelle-Orléans Ernest Morial ont assisté à Paris à la première du film Louisiane, de Philippe de Broca.

11. La tempête a frappé l’ouest et le nord-ouest de la France dans la nuit. Dans la journée, le vent a soufflé à 110 km/h à Granville, dans la Manche, et les rafales ont atteint jusqu’à 170 km/h dans le nord du Cotentin. De nombreuses communes sont privées d’électricité. On ne compte plus les dégâts matériels et les caves inondées.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 23 janvier 1984

1. Le Premier ministre britannique Margaret Thatcher est arrivé en France pour s’entretenir avec le président Mitterrand. Au cœur des discussions au pavillon de Marly-le-Roi : les questions budgétaires de la CEE, les relations Est-Ouest et le désarmement.

2. Réunis à Plérin (Côtes-du-Nord) en un Comité de salut économique, des agriculteurs, des transporteurs et des responsables du secteur agroalimentaire bretons réagissent à l’emprisonnement de Jean-Jacques Riou : ils ont annoncé leur intention de bloquer le trafic ferroviaire en Bretagne à partir de demain matin afin d’obtenir sa libération ainsi qu’un rendez-vous avec Pierre Mauroy.

Lundi 23 janvier 1984

3. Début de la phase de concertation entre les partenaires sociaux sur la question des problèmes de la sidérurgie. Le ministre de l’Industrie Laurent Fabius a reçu les syndicats, les dirigeants des groupes Usinor et Sacilor et les administrations concernés.

Lundi 23 janvier 1984

4. Questions de la restructuration industrielle : le Premier ministre Pierre Mauroy a reçu à Matignon René Bernasconi (photo), président de la Confédération des petites et moyennes entreprises.

5. Les travailleurs des chantiers navals de La Ciotat et de La Seyne-sur-Mer ont entamé leur montée vers Paris, où ils doivent manifester contre les projets de licenciement dans les chantiers Nord-Méditerranée. Le gouvernement a par ailleurs confirmé le refus d’accorder à l’armateur Delmas-Vieljeux les licences d’importation de quatre navires en construction en Yougoslavie.

Lundi 23 janvier 1984

6. Dans la soirée, une manifestation a rassemblé quelques centaines de personnes devant l’ambassade du Maroc à Paris. Ils ont crié des slogans hostiles au régime et au roi Hassan II, alors que la répression d’émeutes a fait plus d’une cinquantaine de morts dans le nord du pays.

Lundi 23 janvier 1984

7. Sabrine Mesrine, la fille de l’ennemi public numéro un abattu par la police en 1978, a décidé d’attaquer en justice le magazine Photo. Celui-ci avait publié en décembre 1983 des photographies du corps de son père prises à l’Institut médico-légal.

Lundi 23 janvier 1984

8. Expulsé du terrain lors du match contre l’Irlande pour « jeu déloyal », le pilier de rugby Jean-Pierre Garuet a été suspendu de toute compétition pendant trois mois. Certains commentateurs évoquent un coup monté de l’arbitre gallois.

9. Ca souffle au Havre : les rafales de vent y atteignent les 151 km/h.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog