Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Vendredi 30 décembre 1983

1. Pour la seconde fois en deux jours, un barrage de grévistes a empêché des employés de venir entretenir l’usine de Poissy. Dans la journée, la direction de Talbot a annoncé le lock-out de l’usine à partir du 2 janvier : les ateliers seront fermés et les salaires ne seront plus versés. C’est la deuxième fois que les dirigeants de la société brandissent cette menace. Le bureau du Premier ministre a fait savoir dans la soirée que des décisions devraient être prises très prochainement et que l’usine devait rouvrir rapidement.

2. Le Conseil constitutionnel a annulé deux articles de la loi de finances pour l’année 1984 : le premier autorisait aux agents de l’administration des impôts de perquisitionner pour rechercher des infractions ; le second permettait de rémunérer les personnels enseignants d’établissements privés pour le cas où ils seraient titularisés. Les responsables de l’enseignement catholique se déclarent satisfaits de cette décision qui va dans leur sens.

3. Annonce d’un relèvement du Smic de 22,33 Francs de l’heure à 22,78 F, à compter du 1er janvier 1984. Le minimum mensuel sera de 3 948,46 F au lieu de 3 870,46 (+ 2 %).

Vendredi 30 décembre 1983

4. Poursuivant son voyage privé en Israël, Valéry Giscard d’Estaing s’est recueilli dans le mémorial de l’Holocauste à Yad Vashem (photo), avant de se rendre sur le mont des Oliviers.

5. Finissons l’année sur le « péché originel » avec INXS :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Jeudi 29 décembre 1983

1. Poursuivant ses entretiens liés à l’affaire Elf, Pierre Mauroy a reçu à Matignon le secrétaire d’Etat au Budget Henri Emmanuelli (photo) et le PDG de la société Erap Pierre Boisson.

2. Les grévistes de Talbot Poissy ont refusé de laisser entrer dans l’usine les employés chargés de l’entretien. Mais aucun incident n’a eu lieu au cours de cette journée qui s’est déroulée dans le calme.

3. Annonce d’une augmentation des tarifs des assurances pour les mauvais conducteurs, en raison d’une hausse des taxes de 9 à 18 % (de 200 à 900 F en plus pour un assuré selon la puissance de son véhicule). A l’inverse, les tarifs baisseront pour les jeunes conducteurs.

4. 2 000 personnes ont manifesté à Saint-Jean-de-Luz pour protester contre l’attentat de la veille au soir.

Jeudi 29 décembre 1983

5. Michel Leclerc, qui compte toujours vendre ses voitures 10 % moins cher que le tarif des concessionnaires, a reçu ses vingt-quatre premiers véhicules, achetés en Belgique (y compris des marques françaises). Ses adversaires lui reprochent un service après-vente inexistant.

Jeudi 29 décembre 1983

6. L’ancien président français Valéry Giscard d’Estaing est arrivé en voyage privé en Israël, un pays où il ne s’était pas rendu du temps où il était chef d’Etat. Il a visité Bethléem.

Jeudi 29 décembre 1983

7. La Communauté œcuménique des Frères de Taizé réunit pour quatre jours à Paris, notamment à Notre-Dame, 25 000 jeunes venus de tous les pays d’Europe.

8. Toujours la douceur en cette fin d'année 1983 : il fait 15°2 au col de Porte (en Isère, à 1 350 mètres d’altitude) et 18°3 à Limoges.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mercredi 28 décembre 1983

1. Dans une lettre ouverte adressée au président Mitterrand et publiée par Le Monde, l’ancien PDG d’Elf Aquitaine Albin Chalandon (photo) affirme que pas un sou n’a été détourné dans l’affaire des « avions renifleurs ». Il dénonce également la « campagne d’insinuations et de calomnies lancées par le gouvernement ». A Matignon, Pierre Mauroy a poursuivi ses entretiens avec divers protagonistes de cette affaire : il a notamment reçu l’auteur du fameux rapport, François Giquel, suivi par l’actuel PDG d’Elf Aquitaine, Michel Pecqueur.

2. Les Français sont pleins de paradoxe d’après une enquête BVA/Paris-Match : majoritairement mécontents de leurs dirigeants actuels, ils voteraient tout de même pour la gauche à 49,5 % en cas d’élections (contre 47,5 % pour la droite).

Mercredi 28 décembre 1983

3. La direction de Talbot Poissy a reçu dans la matinée l’autorisation du tribunal pour faire évacuer les ateliers de l’usine, mais la journée s’est poursuivie sans intervention des forces de l’ordre. Réagissant à la rumeur de cession des parts de Talbot par Peugeot, la CGT a organisé dans l’après-midi une manifestation devant le siège du constructeur automobile à Paris.

4. Des militants du livre CGT ont annoncé avoir détruit 17 000 exemplaires de l’hebdomadaire Les Nouvelles. Ils exigent retour du titre de Massy-Palaiseau à l’usine de Montsouris.

Mercredi 28 décembre 1983

5. Reprise de la « guerre du lait » entre la France et le Royaume-Uni : après un premier envoi refusé par les autorités britanniques il y a quelques semaines, les producteurs de lait français, notamment normands, ont fait partir un second chargement de plus de 22 000 litres de lait longue conservation.

6. Selon un sondage Indice Opinion/Magazine-Hebdo, une majorité de Français pense que l’année 1984 sera plus mauvaise que 1983, surtout d’un point de vue économique.

7. Vers 20 h 15, Miguel Goikoetxea, un réfugié basque espagnol soupçonné d’être un important membre de l’ETA militaire, a été grièvement blessé par balle à Saint-Jean-de-Luz alors qu’il rentrait chez lui avec sa femme et ses deux enfants. L’attaque, menée par deux hommes à moto, a été revendiquée par le GAL, leur troisième action depuis leur apparition début décembre.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Mardi 27 décembre 1983

1. Rebondissement dans l’affaire des « avions renifleurs » : le Canard enchaîné publie deux nouveaux documents affirmant que Raymond Barre (photo) aurait demandé à la société Elf-Erap de truquer sa comptabilité pour des raisons de sécurité nationale. L’entourage de l’ancien Premier ministre ne nie pas, affirmant que ces expédients étaient rendus nécessaires par le « secret défense » entourant ce projet. Le Premier ministre Pierre Mauroy a de son côté reçu le nouveau président de la cour des comptes pour discuter de cette affaire.

2. Crise chez Talbot : la réunion tripartite (direction-syndicat-pouvoirs publics) organisée dans la matinée n’a pas apporté de solutions. Il a cependant été annoncé que le Comité d’entreprise de Peugeot se réunirait début janvier (selon la rumeur, qui met la pression sur la CGT, cette société s’apprêterait à céder les parts qu’elle possède chez Talbot).

Mardi 27 décembre 1983

3. A l’occasion du quatrième anniversaire de l’invasion de l’Afghanistan par les Soviétiques, l’Association des Afghans de France a organisé à Paris une manifestation de la porte Maillot à l’ambassade d’URSS (photo).

4. L’hebdomadaire chrétien La Vie fête son 2000e numéro.

Mardi 27 décembre 1983

5. Le 28e Ballon d’Or France-Football, qui récompense le meilleur footballeur européen évoluant en Europe, est attribué à Michel Platini, milieu de terrain de la Juventus Turin. C’est la deuxième fois qu’un joueur français reçoit cette prestigieuse récompense, après Raymond Kopa en 1958.

6. En 1983, Serge Gainsbourg écrit et compose un album entier pour Isabelle Adjani. On y retrouve des titres comme « Pull marine » (clip réalisé par Luc Besson), « Ohio » ou encore « Beau oui comme Bowie ».

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Le gouvernement français a décidé l’expulsion de trois nouveaux ressortissants iraniens travaillant au Centre islamique iranien fermé à Paris depuis trois jours.

Lundi 26 décembre 1983

2. Plusieurs ouvriers licenciés de l’usine Talbot de Poissy, militants de la CGT d’origine immigrée, ont fait savoir qu’il souhaitait que l’argent prévu pour leur formation dans le cadre du plan social voulu par le gouvernement leur serve en fait pour le retour dans leur pays d’origine. Les responsables syndicaux se montrent réticents devant cette idée.

3. « Juste une mise au point » en cette fin d’année pour Jackie Quartz :

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Dimanche 25 décembre 1983

1. Nuit de Noël sous les bombes au Liban : le redéploiement surprise de trois postes français de la Force multinationale a entraîné de violents combats dans la banlieue sud de Beyrouth entre l’armée libanaise et les milices chiites. Il y a au moins treize morts et une soixantaine de blessés. Le président Amine Gemayel (photo) a assisté à la messe de minuit au quartier général du contingent français, aux côtés de Charles Hernu et de l’ambassadeur de France au Liban. Le ministre français de la Défense est rentré en France dans la journée, mais il est désormais prévu qu’il rende visite aux soldats français au Tchad le Jour de l’An.

2. Représailles iraniennes : trois diplomates français ont été expulsés de Téhéran.

Dimanche 25 décembre 1983

3. Un mouvement de grève touche le métro et les transports publics parisiens. Les syndicats réclament une compensation pour les employés travaillant les jours fériés. La grève est peu suivie et le trafic est assuré normalement à 70 %.

Dimanche 25 décembre 1983

4. Sans grande surprise, le joueur de tennis Yannick Noah, vainqueur de Roland-Garros, a été élu « champion des champions français » de l’année 1983 par L’Equipe.

5. Pour le traditionnel bain de Noël, une centaine de personnes se sont jetées dans la Méditerranée à Nice, où il faisait 17° dans l’air. Toujours aussi doux également à Saint-Etienne (20,2°) et à Marseille (19°).

6. En 1983, Jean-Jacques Goldman s’en va « au bout de ses rêves » :

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog