Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Samedi 30 avril 1983

1. Nommé en mars secrétaire d’Etat, Roger Gérard Schwartzenberg est remplacé à la tête du Mouvement des radicaux de gauche (MRG) par Jean-Michel Baylet (photo), député du Tarn-et-Garonne et directeur de la Dépêche du Midi.

Samedi 30 avril 1983

2. Jacques Barrot (photo) redevient secrétaire général du Centre des démocrates sociaux (CDS), à la place d’André Diligent, élu maire de Roubaix.

3. Seize kilos d’explosifs et vingt détonateurs ont été découverts à Romilly, dans l’Aube, dans des jardins appartenant à deux des quatorze personnes interpellées par la police dans le cadre de l’enquête sur les attentats corses du 28 au 29 avril. Des armes à feu et onze kilos explosifs sont également saisis dans un garage de l’avenue du Général Leclerc à Paris.

4. Les déchets d’arsenic de la décharge de Roumazières ont été transférés dans la nuit vers un dépôt de Saint-Herblain, près de Nantes, avant un départ définitif vers l’Allemagne.

5. La CFDT suspend la grève à la SNCF.

6. Ouverture de la Foire de Paris, sous le signe du modernisme.

7. Quarts de finale en rugby du Challenge Yves du Manoir : Tarbes a battu Aurillac 12-6 et Narbonne a vaincu Perpignan 22-16.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Adoption en Conseil des ministres des trois ordonnances du plan de redressement : contribution fiscale de 1 % sur les revenus 1982 pour participer au financement de la sécurité sociale (deux tiers des foyers) ; emprunt obligatoire de 10 % sur l’impôt de 1982 (ayant versé plus de 5 000 francs), souscrit à l’automne, rémunéré à 11 % et remboursé au bout de trois ans (moins d’un tiers des ménages) ; calendrier de mise en place de la vignette sur les tabacs. Des mesures en faveur de la modernisation de l’industrie ont également été prises lors de ce conseil : exonération d’impôt pendant trois pour les nouvelles entreprises ; congé de deux ans pour les salariés souhaitant créer une entreprise ; libération des prix pour les sociétés menacées par la concurrence étrangère ; création d’un livret d’épargne d’aide à l’industrie ; fonds de modernisation industrielle doté de trois milliards de francs ; installation d’une école nationale d’exportation. Enfin, le gouvernement va demander un démantèlement partiel des montants compensatoires monétaires français.

Vendredi 29 avril 1983

2. « Nuit bleue » en Corse : quinze attentats, revendiqués par le FLNC, se sont produits presque simultanément à Paris (consignes des grandes gares ; aérogare d’Air France), Marseille (commissariat du Ve arrondissement ; agences bancaires), Aix-en-Provence et Alfortville (bâtons de dynamite désamorcés à la mairie du secrétaire d’Etat à la Sécurité publique Joseph Franceschi). On ne déplore aucun blessé. Dans la journée qui suit, la police a procédé à l’arrestation sur le continent de quatorze membres présumés du FLNC impliqués dans ces attentats. L’un d’entre eux, Jean-Dominique Gladieu, avouera être le responsable du FLNC à Paris et l’organisateur de la « nuit bleue ».

3. Nouveaux incidents, moins nombreux cependant, sur le territoire français à la suite d’actions d’agriculteurs : à Lannion et dans l’Hérault principalement. Dans la matinée, le personnel des impôts du centre de Pontivy a organisé une contre-manifestation pour protester contre les paysans qui avaient commis des déprédations dans leurs bureaux.

4. Assises nationales des internes et chefs de clinique, toujours en grève, sous un chapiteau à Vincennes. Début par ailleurs des consultations du conseil des médiateurs nommé par le Premier ministre. Ce dernier a fait de nouvelles propositions en fin d’après-midi.

5. Manifestation d’étudiants houleuse à Paris avec des incidents aux Invalides lors de la dispersion vers 17 h 30 du défilé contre la réforme Savary. Il y a eu une quarantaine interpellations et une trentaine de blessés dans les rangs des forces de l’ordre. Un slogan raciste a été lancé dans le cortège : « Allez vous occuper des bougnoules à Aulnay, nous sommes des étudiants français »… D’autres incidents se sont produits à Toulouse. Dernière faculté de pharmacie à ne pas être grève, Marseille a finalement décidé de rejoindre le mouvement dans la soirée.

6. Grève des agents de conduite CFDT et autonomes de la SNCF affectant la banlieue de Paris sur tout le réseau de la gare de Lyon.

Vendredi 29 avril 1983

7. Election du nouveau maire de Neuilly-sur-Seine pour remplacer Achille Perretti : Nicolas Sarkozy, un avocat de vingt-huit ans.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Deux Français ont été pendus dans la matinée au Zimbabwe. Ces anciens mercenaires avaient assassiné un cafetier en 1981.

2. Malgré une nuit d’intenses discussions, les dix ministres de l’Agriculture se sont séparés à Luxembourg sur un constant échec : rupture entre Français et Allemands, mais la faute reviendrait également à l’Italie (qui demande trop) et au Danemark (qui refuse tout changement concernant les montants compensatoires monétaires sur le porc). Les négociations reprendront le 16 mai à Bruxelles.

3. Actions d’agriculteurs près de Nevers, à la frontière franco-luxembourgeoise, près de Toulouse (destruction d’une cargaison de viande belge), dans le Gard (quatorze camions espagnols vidés de leurs chargements de fruits et légumes), à Lannion (incidents devant la sous-préfecture), etc.

4. Manifestations de grande ampleur à Paris, d’une part de 5 000 à 6 000 étudiants en médecine venus de toute la France et, d’autre part, des étudiants opposés à la réforme de l’enseignement supérieur.

5. A son tour, le Sénat a ratifié le principe de la retraite à soixante ans.

6. Annonce officielle de 1 500 à 2 500 suppressions d’emplois chez le groupe Boussac.

7. Record historique du Dollar à Paris, à 7,39 Francs.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Reprise à Luxembourg des difficiles négociations entre les ministres de l’Agriculture des Dix. A l’Assemblée, le Premier ministre Pierre Mauroy a répété son opposition aux fameux montants compensatoires monétaires ; il a également condamné la « minorité d’agriculteurs qui se laisse aller à la violence ». Dans le même temps, les agriculteurs français ont lancé des actions un peu partout en France : installation de barrages routiers et blocage des péages d’autoroute dans le Nord-Pas-de-Calais ; manifestation devant la sous-préfecture de Château-Gontier (Mayenne) ; barrage paysan au poste-frontière de Chalampé (Haut-Rhin). Dans la matinée, un millier de producteurs de fruits et légumes ont déversé plus de cinquante tonnes de fraises et de légumes sur la place de la préfecture d’Avignon. Enfin, la nuit dernière, quatre poids-lourds transportant de la viande étrangère ont été interceptés près de Saint-Brieuc.

2. Manifestations des étudiants en droit, sciences éco et gestion contre le projet de loi de réforme de l’enseignement supérieur. Des incidents assez vifs se sont produits avec les forces de l’ordre à Paris, devant l’Assemblée nationale, dans l’après-midi. Des jets de grenades lacrymogènes se sont produits. D’autres manifestations ont eu lieu à Bordeaux, à Nancy, à Tours, à Marseille et à Lyon.

3. La vignette qui doit être instaurée pour combler le déficit de la sécurité sociale sera étalée sur deux ans par tranches de 5 % tous les six mois et non pas de 25 % d’un seul coup le 1er juillet comme c’était initialement prévu.

Mercredi 27 avril 1983

4. Le président Mitterrand a reçu à l’Elysée Jean-Jacques Servan-Schreiber qui lui a remis un rapport sur la formation des jeunes chômeurs à l’informatique.

Mercredi 27 avril 1983

5. Le numéro deux socialiste, Jean Poperen, pourtant proche du courant mitterrandien, a publié un texte où il évoque une perte du soutien populaire pour son parti. Depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir, il estime que l’électorat traditionnel des socialistes est celui qui a le moins profité des réformes et qu’une menace se profile dans les prochaines élections si rien n’est fait pour y remédier.

Mercredi 27 avril 1983

6. Brève manifestation à Paris devant le palais Bourbon : dans l’après-midi, l’écologiste René Dumont (photo), le philosophe Félix Guattari et le père dominicain Jean Cardonnel se sont enchaînés autour d’une statue pour protester contre la faim dans le monde.

Mercredi 27 avril 1983

7. Le président Mitterrand a reçu le prince cambodgien Sihanouk, qui mène une partie de la résistance contre la présence vietnamienne dans son pays.

8. Sorties cinématographiques :

Mercredi 27 avril 1983

- 48 Heures, de Walter Hill, avec Nick Nolte, Eddie Murphy et Annette O’Toole.

Mercredi 27 avril 1983

- Ténèbres, de Dario Argento, avec Anthony Franciosa et Christian Borromeo.

Mercredi 27 avril 1983

- Sarah, de Maurice Dugowson, avec Jacques Dutronc, Lea Massari et Heinz Bennent.

Mercredi 27 avril 1983

- Les Derniers monstres, comédie érotique italienne de Dino Risi, avec Johnny Dorelli, Laura Antonelli et Gloria Guida.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Poursuite de la visite de François Mitterrand dans le Nord-Pas-de-Calais, centrée aujourd’hui sur la pêche (à Boulogne) et l’agriculture (coopérative laitière de Saint-Paul-de-Ternoise, où une cinquantaine d’agriculteurs ont manifesté). Le président s’est notamment rendu dans une usine de congélation et une laiterie ultramoderne. Il a également été accueilli par les élèves en informatique du lycée Guy Mollet à Arras. Le voyage présidentiel s’est conclu dans le pays minier à Lens, où il a évoqué la fin inéluctable de certaines activités charbonnières françaises.

Mardi 26 avril 1983

2. Le président de l’Assemblée Louis Mermaz (photo) a nommé Paul Legatte, un proche du président Mitterrand, au Conseil constitutionnel, en remplacement d’Achille Peretti.

3. Dix-sept nouvelles plaintes ont été déposées contre Maurice Papon pour crimes contre l’humanité.

4. Manifestations d’agriculteurs en colère : parti de Landivisiau, dans le Finistère, un cortège de trois cents véhicules (dont l’un des camions allemands interceptés la veille) et de 1 500 paysans est arrivé à Paris, où une délégation a été reçue par le ministre de l’Agriculture Michel Rocard. Par ailleurs, plusieurs postes frontières franco-belges ont été bloqués par d’autres agriculteurs. Enfin, dans la soirée, une manifestation violente s’est déroulée à Caen, avec des barrages de pneus enflammés et des jets de cocktails Molotov contre les portes de la préfecture. Le chef de l’Etat a déclaré vouloir le démantèlement des montants compensatoires monétaires mais condamné toute forme de violence.

5. Manifestations des étudiants en pharmacie, notamment à l’Hôtel de ville de Paris et à la mairie de Montpellier. Par ailleurs, les étudiants de Jussieu, Tolbiac et Sancier ont manifesté dans les rues de Paris contre la réforme de l’enseignement supérieur et la sélection par concours.

6. Grève « d’alerte » dans l’audiovisuel public à l’appel de la CGT : pas de programme entre 13 h 30 et 20 h.

Mardi 26 avril 1983

7. La société Michelin a annoncé une perte de près de quatre milliards de francs, ce qui entraîné une chute de 2 % des valeurs français de la Bourse à Paris.

8. Deux insoumis bretons ont été condamnés à seize mois de prison.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe
Lundi 25 avril 1983

1. Premier jour de la visite du président Mitterrand dans le Nord-Pas-de-Calais. Thème dominant de cette journée : l’industrie. Passage par Dunkerque dans la matinée ; inauguration de la première ligne et essai du métro révolutionnaire de Lille, le VAL, entièrement automatique, construit par Matra ; visite de l’usine La Redoute ; enfin, discours à la mairie de Lille, où le chef de l’Etat assume et défend la politique d’austérité du gouvernement.

Lundi 25 avril 1983

2. Peu après une intervention du président Mitterrand sur le conflit des hôpitaux (fermeté et ouverture), le Premier ministre a annoncé la nomination d’un conseil de médiateurs, dont font partie notamment le prix Nobel Jean Dausset (photo) et le professeur Maurice Tubiana (directeur de l’Institut Gustave Toussy de Villejuif). Plusieurs actions ont été organisées par les grévistes ce jour : une action des étudiants en médecine en grève a notamment entraîné l’annulation à Rennes d’un colloque que devait présider le secrétaire d’Etat des Techniques de communication George Fillioud.

3. La chambre d’accusation de la Cour d’appel de Rennes a ordonné la remise en liberté des deux agriculteurs finistériens du CDJA. A Rostrenen, un camion transportant plusieurs tonnes de jambon provenant du Danemark a été incendié. La nuit dernière, des agriculteurs finistériens ont intercepté à Landivisiau deux camions allemands transportant de la viande en provenance de Tchécoslovaquie.

4. Force ouvrière appelle à un arrêt de travail d’au moins une heure le 18 mai afin de soutenir la liberté de négocier et la défense du pouvoir d’achat. Le syndicat appelle les chômeurs et les retraités à participer activement aux manifestations.

Lundi 25 avril 1983

5. Le CNPF (Yvon Chotard) et quatre syndicats ont signé un accord concernant les cadres : clarification du rôle de l’encadrement ; aménagements du temps de travail.

6. Une dizaine de militants d’extrême-gauche ont été arrêtés à Paris dans la matinée dans le cadre de l’enquête sur l’attentat contre le musée de la Légion d’honneur. Ils sont proches du groupe de Frédéric Auriac, détenu depuis six mois à la prison de la Santé.

Lundi 25 avril 1983

7. La première épreuve de funboard en France, cette version de planche à voile venue d’Hawaii, débute en France dans le sud-ouest du Finistère, à la pointe de la Torche.

8. Présentation à Paris de la Belle Hélène, opéra bouffe de Jacques Offenbach, dans une mise en scène de Jérôme Savary.

9. En remportant la sixième étape de la Vuelta, disputée entre Pobla de Lillet et Viella, l’Espagnol Marino Lejarreta enlève le maillot de leader du classement général au Français Dominique Gaigne.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. En début d’après-midi, un attentat a ravagé à Paris le local du Syndicat national de la police en tenue. Trois niveaux de l’immeuble, situé rue de Dunkerque, ont été endommagés. Cinq personnes ont été légèrement blessées. Aucune revendication, mais un signe anarchiste ou autonome a été peint sur un mur.

Dimanche 24 avril 1983

2. Célébration de la Journée nationale de la Déportation. Une cérémonie officielle du Souvenir a été organisée au Mont-Valérien en présence du secrétaire d’Etat aux Anciens combattants.

3. Peu après seize heures, un violent incendie a ravagé un immeuble de quatre étages habité par des travailleurs immigrés dans une cité de transit à Colombes, dans les Hauts-de-Seine : on déplore la mort de deux personnes d’origine marocaines et quatre blessés. 180 pompiers ont été dépêchés sur place. Ces logements, à l’origine prévus pour durer deux ans seulement, étaient construit dans le type « Pailleron » de triste mémoire.

4. L’agence de conditionnement des déchets a été mise en demeure par le préfet de la Charente d’évacuer dans les quatre jours tout l’arsenic présent sur la décharge de Roumazières.

5. Quelques étudiants en médecine en grève ont perturbé pendant un quart d’heure les courses à Longchamp, retardant le départ du tiercé.

6. Selon un rapport et malgré la campagne de la sécurité routière, 1000 enfants meurent chaque année sur la route (trois décès en moyenne par jour dont un tiers sur le chemin de l’école) et 42 000 sont blessés.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Colère des agriculteurs dans le Finistère : la nuit dernière, une partie de la prison de Quimper a été saccagée et la sous-préfecture de Châteaulin mise à sac par 2 500 producteurs de porc bretons furieux de l’incarcération de deux militants du Centre départemental des jeunes agriculteurs, arrêtés la nuit précédente. Dans la journée, l’agitation paysanne se poursuit dans la Vienne, à Poitiers et à Châtellerault.

2. Pas de progrès dans les grèves concernant le milieu médical : chaque partie reste campée sur ses positions, le gouvernement notamment refuse d’aller plus loin que les récentes propositions.

Samedi 23 avril 1983

3. Dans une interview accordée au journal allemand Der Spiegel, le dirigeant soviétique Iouri Andropov exclut toutes représailles à la suite de l’expulsion par la France de membres de son ambassade à Paris. Il a par ailleurs rejeté les propositions américaines sur les euromissiles sans pour autant exclure un compromis.

Samedi 23 avril 1983

4. La Charente libre révèle qu’à l’occasion de la recherche des fûts de dioxine de Seveso, une tonne et demi d’arsenic a été découverte dans la décharge charentaise de Roumazières, en Charente. Une présence totalement illégale. Déjà des déchets d’une dioxine différente de celle de Seveso y avaient été trouvés auparavant… Depuis longtemps, les grandes sociétés chimiques s’y débarrassaient de leurs produits dangereux sans aucun contrôle des autorités.

5. Selon un sondage IFOP du Journal du Dimanche, les cotes de popularité du président Mitterrand (38 % de satisfaits, 48 % de mécontents) et du Premier ministre Mauroy (30 % d’opinions positives et 49 % de négatives) ont nettement baissé depuis l’annonce du plan de rigueur.

6. Dans la matinée, le président Mitterrand, grand-maître de la Légion d’honneur en sa qualité de chef de l’Etat, s’est rendu au musée de la Légion d’honneur pour constater les dégâts causés par le commando de la veille.

7. Concours Eurovision de la chanson, organisé par l’Allemagne au Rudi Sedlmayer Halle de Munich. Victoire du Luxembourg grâce à la chanteuse française Corinne Hermès et la chanson Si la vie est cadeau. De son côté, la France, avec Guy Bonnet et le titre Vivre, se classe huitième.

Samedi 23 avril 1983

8. Au Parc des Princes de Paris, l’équipe de France de football a battu la Yougoslavie quatre buts (Rocheteau 2, Le Roux, Touré) à zéro, devant 40 881 spectateurs. Première sélection pour Yvon Le Roux (photo) du Stade Brestois et José Touré du FC Nantes.

Samedi 23 avril 1983

9. La quatrième étape de la Vuelta, courue entre Sant Carles de la Rapita et Sant Quirze del Vallès, a été gagnée par le Français Laurent Fignon. Son compatriote Dominique Gaigne est toujours leader du classement général.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Annonce des chiffres du commerce extérieur pour le mois de mars : 6,58 milliards de francs de déficit. Légère amélioration avec une baisse du déficit d’un milliard par rapport au mois de février et de trois milliards par rapport à janvier.

Vendredi 22 avril 1983

2. Changement de cap des députés socialistes concernant l’amendement voté le 19 avril concernant le renforcement des conditions de contrôle des papiers d’identité : avec l’accord de l’Elysée, ils ont révisé leur position et décidé de rédiger l’amendement dans un sens plus proche des vœux du ministre de la Justice Robert Badinter (photo) et plus éloigné de ceux du ministre de l’Intérieur Gaston Defferre. Les modalités resteront donc sous le contrôle des magistrats et non des policiers.

3. Le carnet de changes, désormais indispensable aux Français se rendant à l’étranger, coûtera trente francs.

4. Les étudiants de la faculté de droit et de sciences économiques de la faculté de Montpellier ont décidé de se mettre en grève pour protester contre la réforme de l’enseignement supérieur. A Paris, les facultés d’Assas et de Malakov sont également en grève.

5. Un commando d’une douzaine de personnes, masquées et armées de barre de fer et d’un fusil à canon scié, se proclamant anti-impérialistes et pro-palestiniens, a attaqué dans l’après-midi le musée de la légion d’honneur à Paris, faisant d’important dégâts en cinq minutes. Des tracts réclamant la liberté d’un militant d’extrême-gauche et demandant « au gouvernement sioniste social démocrate » le départ des troupes françaises du Liban ont été laissés sur place.

Vendredi 22 avril 1983

6. Le président Mitterrand, accompagné du ministre de la Culture Jack Lang, a inauguré au Grand Palais une exposition dédié au peintre Edouard Manet au Grand Palais, organisée par les musées nationaux et du Metropolitan Museum de New York.

7. La Marne continue à monter : les récents orages vont causer une nouvelle crue, rendant la situation de plus en plus préoccupante en Seine-et-Marne.

Voir les commentaires

Publié le par Nominoe

1. Après trois jours de difficiles discussions, les négociations sont dans l’impasse à Luxembourg entre les ministres de l’Agriculture. L’Allemagne de l’Ouest et la France en particulier ne parviennent pas à s’entendre. Une nouvelle réunion est prévue pour le 27 avril. L’échec de cette réunion a entraîné plusieurs manifestations d’agriculteurs en France, notamment devant le ministère de l’Agriculture à Paris.

2. Affaire des déchets toxiques de Seveso : deux dirigeants de la multinationale suisse Hoffmann-Laroche sont entendus en vain par le juge d’instruction de Saint-Quentin, dans l’Aisne. Ils rejettent la faute sur la société française Spedilec. Une piste qui semble sérieuse conduirait la recherche des fûts fantômes vers l’Allemagne de l’Ouest.

jeudi 21 avril 1983

3. Selon un sondage L’Express/Gallup, 41 % des Français désapprouvent la politique du président Mitterrand (+ 12 % depuis l’annonce du plan de rigueur), contre 33 % qui l’approuvent. Selon une autre étude de la Vie française qui mesure la popularité des personnalités d’opposition, Jacques Chirac reste en tête et Raymond Barre (photo) devance de trois points Valéry Giscard d’Estaing.

4. Le mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), fondé en 1949, est agréé comme « Association nationale d’éducation populaire » par un arrêté du ministère de la Jeunesse et des Sports.

5. Légère décrue de la Marne : 1 300 pavillons restent cependant inondés ou isolés en Seine-et-Marne, dans une vingtaine de communes.

6. Le IIIe Salon du livre de Paris a accueilli 146 000 visiteurs en six jours.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog