Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Mardi 6 janvier 1987

1. Le Premier ministre a réaffirmé à deux reprises qu’il ne cédera pas devant les diverses revendications salariales qui remettraient en cause selon lui la politique de rigueur du gouvernement. Le conflit des cheminots tend à gagner d’autres secteurs du service public, notamment à EDF, à GDF, à la RATP et dans certains centres des PTT. Paris et sa région connaissent la situation la plus difficile. Les rares véhicules circulant sont pris d’assaut. Après des semaines de conflit, les usagers commencent à être de plus en plus excédés. La baisse de production électrique est estimée à 30 % et les coupures de courant ont duré jusqu’à deux heures dans certaines régions. La CGT avait organisé une manifestation de plusieurs millier de personnes à Paris, entre la gare Montparnasse et la Bastille. D’autres défilés ont eu lieu en province (3 000 manifestants à Marseille, etc.).

2. Interrogé sur Europe 1 par Jean-Pierre Elkabbach, Jacques Chirac s’est déclaré favorable à la réduction du mandat présidentiel à cinq ans mais que ce n’était pas la question la plus importante actuellement. Au sujet de la question tchadienne, le chef du gouvernement a assuré que la France respectera ses engagements vis-à-vis de N’Djaména. Enfin, concernant les questions intérieures, il a regretté que « l’arbitre » François Mitterrand siffle toujours contre le même camp…

3. Le personnel administratif et technique du port de Marseille s’est mis en grève : le trafic et les ateliers de réparation navale sont paralysés.

4. Trois jours après avoir d’abord décidé de soutenir le franc, la Banque de France accepte de laisser le deutsche mark ouest allemand atteindre le cours plafond de 3,33 francs. Le ministre de l’Economie Edouard Balladur a déclaré qu’il était hors de question de dévaluer la monnaie française.

5. Cérémonie des vœux du président de la République aux forces vives de la nation (syndicats, patronat et association) à l’Elysée.

6. Course-poursuite dans la soirée dans la ville belge d’Anvers : circulant en voiture, trois individus suspects, probablement membres de l’organisation terroriste française d’extrême-gauche Action directe, ont réussi à prendre à pied après quelques échanges de coups de feu. Un policier a été blessé à la main. Des armes de poing et des grenades ont été retrouvés dans leur véhicule.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article