Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Mardi 12 août 1986

1. Désireux de venger leurs deux camarades tués quelques heures plus tôt, des miliciens chiites du mouvement Amal ont lancé durant la nuit dernière de multiples attaques contre les positions françaises de la FINUL près de Tyr. Dans la journée qui a suivi, quatorze soldats français membres de la force d’interposition de l’ONU au Liban) ont été blessés au cours des affrontements qui ont duré une grande partie de la nuit et toute la matinée (seize heures durant) avec des miliciens Amal. Les combats ont cessé après de difficiles négociations. Grièvement touché, un des hommes a été conduit en Israël pour être hospitalisé à Haïfa. Trois combattants chiites ont été tués.

Mardi 12 août 1986

2. Retour à la case départ pour le projet de loi Léotard sur la réforme de l’audiovisuel, qui a de nouveau fait l’objet de rectifications. Le gouvernement a adopté six amendements modifiant le texte présenté la veille par la commission mixte députés-sénateurs : les restrictions aux coupures publicitaires sont annulées et le plafonnement des recettes de la pub pour les chaînes publiques est aggravé à deux ans... L’Assemblée nationale a voté ce nouveau projet mais les sénateurs de la majorité sont profondément déçus.

Mardi 12 août 1986

3. Le ministre de la Justice Albin Chalandon (photo) persiste et signe dans France-Soir : « le Conseil constitutionnel est devenu une sorte de troisième chambre ». Il a « une gros grande latitude d’appréciation », ajoutant que « sa propre politique remplace celle du gouvernement et du Parlement ». Edgar Faure (dans Le Monde) et l’ancien Premier ministre Michel Debré (sur Antenne 2) dénoncent également un « gouvernement des juges ».

4. Entrée en fonction du haut-commissaire de Nouvelle-Calédonie Jean Montpezat.

Mardi 12 août 1986

5. Reprise des travaux de construction à la Bastille. Ils étaient en partie interrompus depuis l’arrivée au pouvoir de la droite, en partie opposée à ce projet d’un second opéra voulu par Jack Lang. Sur pression de Jacques Chirac, le ministre de la Culture François Léotard a tranché : le nouveau site accueillera une « grande salle de théâtre à vocation musicale, chorégraphique et lyrique », tandis que le palais Garnier conservera sa « vocation lyrique ».

Mardi 12 août 1986

6. Annonce d’une amélioration des résultats de la Régie Renault et d’une baisse de ceux de Peugeot-Citroën pour le mois de juillet.

Mardi 12 août 1986

7. Des rumeurs circulent sur une éventuelle reprise des chantiers de la Normed à Dunkerque : l’ancien journaliste Michel Gabryziak serait sur les rangs. Sceptiques, les syndicats l’accusent de présenter un dossier vide.

8. Braquage sanglant dans le Var : à onze heures du matin, deux ou trois bandits casqués et fortement armés ont attaqué une Caisse d’épargne de Saint-Raphaël, tuant un client qui tentait de s’enfuir. Deux employés ont été blessés. En prenant la fuite, les malfaiteurs ont abattu un policier municipal, uniquement armé de grenade lacrymogène et d’un fusil à balles en caoutchouc, qui tentait d’intervenir.

9. A dix-neuf heures, une querelle entre deux familles voisines (une histoire de vol de veau) a dégénéré dans le sang à Lespéron, en Ardèche : un agriculteur a d’abord blessé cinq personnes avec son fusil de chasse avant de se rendre chez la maire du village, trois kilomètres plus loin. Celle-ci est grièvement blessée tandis que deux estivantes venues chercher leur lait ont été tuées. Le meurtrier a pris la fuite, laissant derrière lui une lettre où il annonce son intention de se donner la mort. Une chasse à l’homme a été engagée.

Mardi 12 août 1986

10. Plusieurs foyers d’incendies se son déclarés dans le Var : quatre centre hectares ont notamment été détruits sur la commune de Taradeau et près de Saint-Maximin. Les pompiers du département ont reçu des renforts.

Mardi 12 août 1986

11. Mise à l’eau à Saint-Nazaire du bateau qu’Yves Pajot veut faire participer en Australie aux qualifications de la Coupe de l’America, Challenge-France (photo). Après plusieurs mois d’incertitudes sur la viabilité du projet, le skipper a réussi à convaincre les sponsors de faire un effort financier supplémentaire. Yves Pajot va ainsi rejoindre son frère Marc et son French Kiss.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog