Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Mercredi 16 avril 1986

1. Conseil des ministres centré sur la présentation du collectif budgétaire avec priorité donnée à l’emploi. Quatre milliards de francs ont été débloqués pour un plan d’urgence en faveur des jeunes (16-25 ans) : exonération de charges sociales pour les entreprises, de 25 à 100 %. Adoption par ailleurs d’une loi fiscale sur la baisse générale de la fiscalité : les exonérations d’impôt sur le revenu sont augmentés (diminution de la tranche supérieure à 58 %), la TVA est diminuée, de même que l’impôt sur les sociétés qui passe de 50 à 42 %. Les petites entreprises qui embaucheront un dixième salarié n’auront plus de contraintes fiscales pendant trois ans. L’impôt sur les Grandes Fortunes sera totalement supprimé à compter du 1er janvier 1987 et l’impôt des petits contribuables sera allégé. Amnistie fiscale pour le rapatriement des capitaux moyennant le paiement d’une taxe de 10 % et rétablissement de l’anonymat sur l’or. De plus, 8,5 milliards de francs seront accordés à certains secteurs jugés mal dotés (aide au logement, etc.), 8 milliards supplémentaires à Renault et la sidérurgie, deux secteurs en difficulté, 300 millions de francs bénéficieront à l’agriculture et enfin 295 millions à la police. Pour financer toutes ces dépenses, d’un montant de 21 milliards, des économies sur les grands travaux ont été décidées, l’Etat vendra des parts qu’elle détient dans les sociétés nationalisées, les salaires des fonctionnaires seront gelés, les tarifs publics seront augmentés et de nouveaux prélèvements seront effectués sur les gains du loto. Enfin, la part des gains du Loto sportif revenant directement au sport est plafonnée à 450 millions de francs et les gains des parieurs seront réduits par l’instauration d’un impôt progressif ; une décision gouvernementale immédiatement critiquée par de nombreuses associations sportives qui espéraient recevoir cette année 800 millions de F.

Mercredi 16 avril 1986

2. Plusieurs responsables de l’UDF, comme Jean Lecanuet (photo) et François Daubert, ont reproché l’attitude timorée de la France dans la question américano-libyenne. Ils regrettent que la France n’ait pas ouvert son espace aérien aux bombardiers américains. Valéry Giscard d’Estaing a indiqué qu’il approuvait l’action des Etats-Unis et que l’Occident devait donner avant tout la preuve de sa solidarité. Le ministre des Affaires étrangères Jean-Bernard Raymond a justifié à l’Assemblée nationale la position française.

Mercredi 16 avril 1986

3. Le ministre de l’Intérieur Charles Pasqua a nommé Marcel Leclerc, l’ancien patron de la Brigade criminelle, à la tête de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN).

Mercredi 16 avril 1986

4. Le taux de chômage a augmenté de 0,9 % au mois de mars : 2 388 500 personnes sont à la recherche d’un emploi en France. Par ailleurs, sur la même période, la balance commerciale extérieure française était déficitaire de 2,6 milliards de francs.

Mercredi 16 avril 1986

5. Le Conseil d’Etat a annulé un seul article, le n°4, du contrat de concession de la cinquième chaîne de télévision : le nombre de films pouvant être diffusés par la Cinq, quatre à cinq par semaines (étrangers en majorité), rediffusables plusieurs fois, est jugé trop important. La création de Seydoux et Berlusconi se voit désormais interdire de diffuser des films tant que l’article n’aura pas été renégocié.

Mercredi 16 avril 1986

6. Les services du Premier ministre ont fourni à la presse des lettres dans lesquelles les quatre journalistes d’Antenne 2 enlevés au Liban affirment être en bonne santé.

Mercredi 16 avril 1986

7. La police a procédé dans la matinée à une rafle dans les milieux d’extrême-gauche, arrêtant cinquante-trois personnes soupçonnées d’être sympathisantes du mouvement Action directe. Les enquêteurs ont découvert dix kilos explosifs, des pistolets-mitrailleurs, des faux-papiers, des scanners et plus de deux millions de francs provenant de l’attaque de la Banque de France de Niort commise au début du mois de mars (trente millions de francs avaient été dérobés).

Mercredi 16 avril 1986

8. La Cour d’assises de Paris a condamné Lionel Cardon à la réclusion à perpétuité pour le meurtre du brigadier Hochard en novembre 1983 (il doit encore être jugé en octobre à Bordeaux pour l’assassinat des époux Aran).

9. Sorties cinématographiques :

Mercredi 16 avril 1986

- 9 semaines ½, drame érotique d’Adrian Lyne, d’après le roman d’Elizabeth McNeill, avec Mickey Rourke et Kim Basinger ; le film est interdit aux moins de douze ans.

Mercredi 16 avril 1986

- Delta Force, film d’action américano-israélien de Menahem Golan, avec Chuck Norris, Lee Marvin et Robert Vaughn.

Mercredi 16 avril 1986

- Dressage, de Pierre Reinhard, avec Véronique Catanzaro, Patrick Guillemin, Marc Henry.

Mercredi 16 avril 1986

- Gardien de la nuit, drame de Jean-Pierre Limosin, avec Jean-Philippe Ecoffey, Aurelle Doazan, Nicolas Silberg et Vincent Pérez.

Mercredi 16 avril 1986

10. Le coureur cycliste Laurent Fignon a remporté pour la première fois une classique, la Flèche wallonne, disputée entre Spa et Huy. Le Français s’est imposé détaché devant son compatriote Jean-Claude Leclercq et le Belge Claude Criquielion.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog