Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Vendredi 6 décembre 1985

1. Dans un discours prononcé à Pointe-à-Pitre, François Mitterrand a de nouveau insisté sur les bienfaits de la régionalisation. Appelant à la mobilisation des forces de gauche, il a également demandé aux indépendantistes de renoncer à la violence et au terrorisme. Dans la soirée, avant de rentrer en France, le chef de l’Etat a été reçu à la mairie communiste de Pointe-à-Pitre.

Vendredi 6 décembre 1985

2. A Château-Chinon, Lionel Jospin (photo) et Pierre Bérégovoy ont lancé dans la soirée un appel à la mobilisation autour du président de la République.

Vendredi 6 décembre 1985

3. Invité de l’émission Face à la 3, Georges Marchais a dénoncé la « crise » Mitterrand-Fabius comme un simple coup politique. Il s’agirait de préparer les Français à la cohabitation entre un président et un Premier ministre qui n’est pas d’accord avec lui. Par ailleurs, il a rejeté toute exclusion de Pierre Juquin.

4. Sur décision du Bureau national, acquise à une large majorité, la CFDT a fait savoir que pour la première fois depuis quinze ans elle ne donnera pas de consignes de vote à ses adhérents pour les prochaines élections législatives. Néanmoins, en excluant le Front national, les communistes et les ultralibéraux, le choix se limite aux socialistes, où demeure son cœur, et à une partie de la droite.

Vendredi 6 décembre 1985

5. Attentats des Cellules communistes combattantes en Belgique, mais également, et pour la première fois, et en France. A l’aube, un oléoduc de l’OTAN a été gravement endommagé près de Gand, tandis que trente minutes plus tard une bombe explosait à Versailles, au CEOA, l’organisme qui gère toutes les pipe-lines de l’organisation militaire atlantique.

Vendredi 6 décembre 1985

6. Un nouvel espoir apparaît au Liban pour les otages français détenus par le Jihad islamique avec la libération par Israël d’un chrétien militant du mouvement Amal. Il s’agissait de l’un des exigences du chef de l’organisation, Nabih Berri (photo), afin de faciliter les négociations.

Vendredi 6 décembre 1985

7. La Cour d’assises de Dijon a condamné à la perpétuité le meurtrier d’un policier, une peine assortie d’une mesure de sûreté de dix-huit ans.

Vendredi 6 décembre 1985

8. Le prix du gaz a baissé de 2 % et celui de l’électricité de 1 %.

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog