Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Mardi 26 mars 1985

1. A peine Edgard Pisani avait-il quitté la Nouvelle-Calédonie pour rentrer à Paris, après quatre mois de mission, que Dick Ukeiwé (photo) profitait du jour d’ouverture de l’Assemblée territoriale pour présenter à Nouméa son contre-plan pour l’avenir de l’archipel. Tout en prévoyant une autonomie très poussée, celui-ci prévoit de séparer en deux parties, dans le sens de la longueur, un territoire qui demeurerait au sein de la République française. Chacune de ces deux régions disposerait d’une assemblée élue au suffrage universel. La partie occidentale, qui comprend Nouméa et la plus grande partie des terres exploitables, abriterait 73 % de la population totale, mais seulement 20 % de Mélanésiens, l’orientale, montagneuse, aride et pauvre, l’inverse. Ce plan a d’ores et déjà été rejeté par les indépendantistes kanaks représentés à l’Assemblée.

Mardi 26 mars 1985

2. Réunis à Bruxelles, les ministres de l’Industrie de la CEE ont mis en accusation la France pour sa politique de subventions, interdites à la fin de l’année, à l’égard de l’industrie sidérurgique. Paris a ainsi accordé des crédits d’un montant de six milliards de francs à Usinor et Sacilor (photo de l'usine Usinor de Montataire).

Mardi 26 mars 1985

3. Rendant compte des travaux du Comité central du Parti communiste, Georges Marchais a de nouveau élevé le ton à l’égard du gouvernement et du Parti socialiste. Evoquant la réforme électorale en projet, il a accusé ce dernier de « combinaisons politiciennes »

Mardi 26 mars 1985

4. Reprise timide des discussions patronat-syndicats après l’échec de la réunion de décembre 1983 sur la flexibilité du travail : André Bergeron (FO [Photo]) a rencontré Yvon Gattaz (CNPF) pour parler des contrats formation-recrutement (CFR). Les autres syndicats doivent être reçus la semaine prochaine.

Mardi 26 mars 1985

5. Le Premier ministre Laurent Fabius a chargé un député socialiste du Vaucluse, Dominique Taddéi (photo), d’une mission sur un éventuel redécoupage de la durée du travail afin de créer des emplois nouveaux.

Mardi 26 mars 1985

6. Environ deux cents employés de l’entreprise Thomson ont envahi la Bourse de Paris, retardant l’ouverture des marchés. Ils protestent contre le plan de suppression de 1 500 postes, confirmée ce jour même en comité d’entreprise.

7. Au Liban, une organisation inconnue a annoncé la prochaine libération de la jeune secrétaire de l’ambassade de France enlevée la semaine dernière ainsi que celle d’un homme d’affaires britannique kidnappé il y a dix jours. Ce mouvement affirme également détenir les trois autres otages français.

Mardi 26 mars 1985

8. L’avocate Gisèle Halimi (photo) devient ambassadeur de France auprès de l’UNESCO. Elle remplace Jacqueline Baudrier.

Mardi 26 mars 1985

9. Cinq jours après le meurtre d’un jeune Marocain à Menton, le mouvement SOS Racisme a organisé de nombreuses manifestations à travers toute la France pour mobiliser les jeunes : des défilés pacifiques dans les rues et des débats dans les lycées se sont déroulés dans la plupart des grandes villes du pays. Partout était visible le fameux badge « Touche pas à mon pote »

Mardi 26 mars 1985

10. Anne Sinclair (photo) et Pierre-Luc Séguillon lancent sur TF1 l’émission de débat Questions à domicile. Le premier invité est le ministre de l’Education nationale Jean-Pierre Chevènement.

Mardi 26 mars 1985

11. Formé en 1983, le groupe féminin néerlandais Mai-Tai sort en 1985 son plus grand tube, History, qui sera un grand succès en Europe et atteindra même la troisième place du classement dance du Billboard américain :

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog