Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Jeudi 28 mars 1985

1. Edgard Pisani (photo) a remis au Premier ministre Laurent Fabius puis au président François Mitterrand son rapport sur la situation de la Nouvelle-Calédonie. Après quatre mois de mission dans l’archipel, il vient défendre en métropole son plan indépendance-association. La balle est désormais dans le camp du gouvernement, qui compte bien prendre son temps. De son côté, Dick Ukeiwé a fait savoir qu’il se rendrait également bientôt dans la capitale pour y défendre son propre plan et pour y rencontrer M. Pisani, ce qu’il avait toujours refusé de faire à Nouméa.

Jeudi 28 mars 1985

2. Clôture à Rennes des Journées parlementaires du Parti socialiste, avec la présence du ministre de l’Intérieur Pierre Joxe (photo) dans la matinée et celle de Laurent Fabius dans l’après-midi : siégeant à huis clos presque toute la journée, se déclarant favorables au scrutin proportionnel au détriment du majoritaire, les élus socialistes laissent le choix au gouvernement. Un bureau exécutif exceptionnel du parti s’est réuni dans la soirée. Offrant au Premier ministre un far breton, le porte-parole des écologistes Yves Cochet lui a souhaité un « bon et juste découpage ».

Jeudi 28 mars 1985

3. Les dix ministres des Affaires étrangères de la CEE, réunis à Bruxelles, se sont mis d’accord dans la soirée sur les conditions d’adhésion de l’Espagne et du Portugal à la Communauté européenne. Concernant la pêche, la flotte espagnole du Nord-Est Atlantique sera limitée à trois cents navires et ne sera renouvelée qu’à moitié ; au 1er janvier 1986, 145 bateaux espagnols auront le droit de pêcher en même temps les poissons de fonds ; la France maintient sa protection côtière Atlantique de douze milles. Sur l’agriculture, une période transitoire de dix ans sera mise en place pour les fruits et légumes espagnols et aucun changement n’aura lieu durant les quatre premières années avant un démantèlement progressif des droits de douane ; pour le vin, les Espagnols devront distiller au-dessus de 23,375 millions d’hectolitres (ils en espéraient quatre de plus) ; les Portugais pourront produire 120 000 tonnes de tomates en profitant d’avantages à l’exportation, bénéficier d’un prêt de sept milliards de francs sur six ans pour soutenir leur balancement des paiements et compter sur un remboursement de TVA de neuf milliards de francs pendant sept ans.

Jeudi 28 mars 1985

4. Le ministre de l’Agriculture Michel Rocard (photo) a été chahuté lors des discours de clôture du congrès de la FNSEA à Narbonne. Le président du syndicat agricole François Guillaume a énuméré toute série de reproches adressés au ministre, accusé de renier ses engagements et de ne pas assez défendre les intérêts des agriculteurs français à Bruxelles, comme sur le dossier du lait. Le ministre a essayé de rassurer en évoquant les nouveaux débouchés en Espagne et au Portugal pour les céréales, le lait et la viande français.

Jeudi 28 mars 1985

5. Le président Mitterrand a reçu à l’Elysée le secrétaire américain à la Défense Caspar Weinberger (photo). Ce dernier a officiellement proposé à la France de participer au projet américain de « guerre des étoiles ». Il a également profité de son séjour pour assister à une démonstration du système de transmission français Rita, qui intéresse Washington.

Jeudi 28 mars 1985

6. Le dollar poursuit sa chute pour la troisième journée consécutive : moins seize centimes à 9,50 F. Le billet vert a retrouvé son cours d’il y a trois mois.

Jeudi 28 mars 1985

7. L’entraîneur du PSG Georges Peyroche fait les frais des mauvais résultats de son équipe : alors qu’il se trouve hospitalisé, il a été congédié par le président Francis Borelli. Il est remplacé par son adjoint Christian Coste (photo).

Jeudi 28 mars 1985

8. Décès à Saint-Paul-de-Vence, dans les Alpes-Maritimes, du peintre français d’origine russe Marc Chagall, à l’âge de 87 ans.

Jeudi 28 mars 1985

9. Ouverture au Centre Georges-Pompidou de l’exposition les Immatériaux. Présentée par le Centre de création industrielle, elle mélange l’art, les sciences et les techniques (jusqu’au 15 juillet).

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog