Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Retour vers le passé

Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Publié le par Nominoe
Lundi 12 novembre 1984

1. Les députés ont discuté à l’Assemblée nationale du budget de l’Education nationale pour 1985, présenté par le ministre Jean-Pierre Chevènement. Représentant près de 18 % du budget total de l’Etat (pour un total de 178 milliards de francs), il est le plus important de France. 3 650 emplois d’enseignants doivent être créés, mais 1 300 autres seront supprimés : moins d’instituteurs mais plus d’enseignants du second degré. 335 millions de F sont consacrés au développement des nouvelles technologies et de l’informatique, tandis que 429 millions sont destinés à améliorer la situation des personnels. Le budget d’investissement est en diminution de 10 %, tout comme celui de fonctionnement (- 2 %). Les crédits destinés aux écoles privées augmentent de 8 % (contre 12 à 14 % pour les années précédentes).

2. Les élus de l’opposition du Bas-Rhin, majoritaires dans ce département, ont fait connaître leur intention de boycotter la visite du président Mitterrand en Alsace prévue pour les 22 et 23 novembre prochains. Ils souhaitent ainsi protester contre la décision gouvernementale d’implanter le synchrotron européen à Grenoble et non à Strasbourg.

Lundi 12 novembre 1984

3. Un journal turc a publié une interview de Jean-Marie Le Pen, dans lequel il déclare être prêt à prendre les armes pour empêcher la destruction de la France par les vagues migratoires. Le leader du Front national dénonce l’exploitation faite de cet entretien, vieux de quatre mois, et affirme que ses propos ont été tronqués.

4. La découverte de deux nouveaux meurtres, commis probablement il y a plusieurs jours, porte à neuf le nombre de vieilles dames seules assassinées depuis le 4 octobre à Paris. Le premier crime s’est produit dans le XVIIe arrondissement, le second dans le XVIIIe, principal lieu des violences. Le sentiment d’insécurité grandit dans les quartiers touchés et déjà certains déménagements ont été signalés. La police a décidé d’augmenter le nombre de patrouilles dans les rues les plus sensibles. Le ministre de l’Intérieur Pierre Joxe ainsi que plusieurs élus de la majorité et de l’opposition se sont rendus sur place. Le maire de Paris Jacques Chirac a fait demander au gouvernement de prendre des mesures immédiates pour faire cesser ces « meurtres odieux et la peur qu’ils inspirent ». S’inclinant devant le corps de l’une des deux victimes du jour, ainsi que devant celui du militant de la CGT tué il y a deux jours à Epône, le président Mitterrand a dénoncé la violence qui gagne du terrain en France.

5. Deux jours après le meurtre d’un militant CGT à Epône, une manifestation de protestation a rassemblé environ 2 000 personnes à Mantes-la-Jolie. La CGT est le seul syndicat à s’en prendre dans son ensemble au patronat, les autres organisations syndicales refusant l’amalgame.

6. La population de Châteaubriant s’unit à la douleur des familles des victimes du crime raciste de la veille : six cents personnes dans la matinée, puis mille dans l’après-midi, ont défilé dans les rues de la ville pour rendre hommage aux deux Turcs assassinés.

Lundi 12 novembre 1984

7. Le prix Goncourt a été décerné à Marguerite Duras pour L’Amant. Le Renaudot est revenu à Annie Ernaux pour son roman La Place.

8. Nouvelle formule de publication pour Le Courrier picard.

9. Groupe originaire de Boston, The Cars interprètent Drive en 1984 :

Commenter cet article

Catégories

Articles récents

Hébergé par Overblog