Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Retour vers le passé

C'était il y a 30 ans en France, jour pour jour...

Lundi 25 juin 1984

Lundi 25 juin 1984

1. Ouverture du Sommet européen de Fontainebleau. Le sort de l’Europe, en particulier dans le domaine agricole, est entre les mains des dix chefs d’Etat de gouvernement de la CEE réunis sous l’égide de la France : s’ils ne parviennent pas à se mettre d’accord, les caisses finançant la PAC seront vides au mois d’octobre ! Bien que les positions ne semblent pas avoir changé, le gouvernement britannique a fait savoir qu’il souhaitait que ce sommet s’achève sur un succès. Des manifestants écologistes français, allemands et italiens ont manifesté à l’extérieur du château de Fontainebleau pour réclamer davantage d’Europe et moins de frontières.

2. Le gouvernement a annoncé que l’Etat s’apprête à lancer son deuxième emprunt de l’année. Il se montera à douze milliards de francs en deux tranches : la première de quatre milliards sur huit ans au taux de 12,80 %, la seconde de huit milliards sur douze ans à un taux révisable initialement fixé à 12,30 %.

3. Publication du rapport annuel de l’Insee sur le bilan de l’économie française en 1983 : les « Comptes de la nation » notent une amélioration de la situation des entreprises et du commerce extérieur, une baisse moyenne de 0,3 % du pouvoir d’achat des Français, une croissance moins forte que chez nos voisins (+ 0,9 % contre + 2,4 % pour l’ensemble des pays industrialisés), une perte de 200 000 emplois et la plus forte baisse de population active que le pays ait connu depuis cinquante ans. Les salariés sont plus touchés par la crise que les entreprises.

4. Le président Mitterrand s’est rendu dans la matinée à Montsauche-les-Settons, petite commune de la Nièvre, pour y dévoiler une plaque commémorant l’incendie du village par les Allemands le 25 juin 1944. En évoquant dans son discours le refus de comprendre les autres, la réconciliation, le triomphe de la raison et le fait de ne pas oublier les causes des malheurs, le chef de l’Etat semblé également avoir lancé un message aux défenseurs de l’école privée qui ont manifesté en masse la veille à Paris.

Lundi 25 juin 1984

5. François Léotard (photo), secrétaire général du Parti républicain, a déclaré que la possibilité d’un accord avec Jean-Marie Le Pen n’est pas exclue pour les prochaines élections législatives (1986). Tout dépendra du mode de scrutin choisi par le président de la République.

Lundi 25 juin 1984

6. Le jugement du tribunal de commerce de Paris sur la situation du groupe Creusot-Loire a été reporté pour la cinquième fois, au 28 juin. Ce report a été effectué à la demande de la direction de la société. Après avoir longtemps résisté, Didier Pineau-Valencienne semble désormais résigné à céder l’entreprise à des banques et à Framatome.

7. Raymond Lévy quitte ses fonctions de président-directeur général d’Usinor, l’un des deux géants français de l’acier. Il doit être remplacé par René Loubert.

Lundi 25 juin 1984

8. Décès à Paris du philosophe et historien Michel Foucault. Professeur au Collège de France et l’un des animateurs de la « Pensée française », il était âgé de cinquante-sept ans. Il est mort du Sida.

Lundi 25 juin 1984

9. Le leader syndicat Bernard Lambert, porte-parole des travailleurs paysans, a été tué dans un accident de la route à Bécon-les-Granits, dans le Maine-et-Loire. Fondateur en 1981 de la Confédération nationale des syndicats de travailleurs paysans (à l’origine de la Confédération paysanne), il avait cinquante-deux ans.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article